Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Mots-clés > Auteurs > Finkielkraut Alain

Articles du thème Finkielkraut Alain

Philosophe


Finkielkraut : « Nous sommes engagés dans un mouvement de profanation intégrale »

Par Vincent Tremolet de Villers | Le Figaro.fr - 13 janvier 2014

INTERVIEW – Écrivain, philosophe, essayiste, Alain Finkielkraut construit une œuvre autour de la transmission, la défense des humanités et la critique de la modernité. Le racisme, l’antisémitisme, l’antiracisme nourrissent depuis longtemps sa méditation sur l’identité. Sorti au mois d’octobre, son dernier ouvrage, L’Identité malheureuse (Stock), a été au cœur d’un âpre débat et connaît un important succès de librairie. Il réagit à l’affaire Dieudonné.

 Lire

Finkielkraut : « Je suis un intellectuel juif et français »

Par Cécilia Gabizon| Le Figaro - 22 novembre 2011

INTERVIEW - Le Crif a tenu dimanche sa première convention nationale, intitulée « Demain les Juifs de France ». Les débats ont porté sur les défis communautaires, les nouveaux visages de l’antisémitisme, ou les nouveaux défis pour les Juifs de France. Alain Finkielkraut, qui participait à une table ronde, revient pour Le Figaro sur la bataille autour de l’appel « Appel à la Raison-Jcall » qu’il a signé en 2010 avec de nombreuses personnalités françaises pour réclamer la création d’un État palestinien. Le texte a suscité de profondes divisions dans la communauté où beaucoup réclament un soutien inconditionnel à Israël.

 Lire

Finkielkraut : « Y a-t-il une tradition démocratique en Egypte ? Je l’espère »

4 février 2011

Mais où sont passés les défenseurs des droits de l’homme ? Que pensent-ils, ces intellectuels qui, au nom de la démocratisation du monde arabe, avaient refusé de condamner l’intervention américaine en Irak ? Nés du combat contre le totalitarisme soviétique, ces « néoconservateurs à la française » n’ont cessé de dénoncer l’islamisme ces dernières années, toujours au nom de la démocratie. Or, aujourd’hui, ils sont silencieux. Pas un qui n’ait appelé à soutenir les démocrates tunisiens et égyptiens comme ils le firent pour la Géorgie ou l’Ukraine. Pour Libération, le philosophe Alain Finkielkraut (1) explique les raisons de cette prudence.

 Lire

Est-ce ainsi que les femmes vivent ?

Alain Finkelkraut - 29 juin 2009

Pour le philosophe, il faut résolument opposer aux partisans du voile intégral et de la burqa la culture française, fondée sur la mixité et l’égalité des sexes.

 Lire

Invité de RCJ : Alain Finkielkraut et l’Affaire Charles Enderlin

RCJ - 8 juin 2008

Jeudi 5 juin, dans le journal de la mi-journée, Shlomo Malka reçoit Alain Finkielkraut. Le philosophe réagit à l’appel à soutien pour Charles Enderlin publié dans le Nouvel Observateur, mis en cause pour son reportage montrant la mort de Mohammed al-Doura, 12 ans, tué le 30 septembre 2000 dans la bande de Gaza, lors d’un affrontement entre l’armée israélienne et des Palestiniens armés. Le journaliste de France 2 accusait sans ambages l’armée israélienne d’être l’auteur du tir meurtrier. Or, pris au centre de tirs nourris entre Israéliens et Palestiniens, rien à ce jour, malgré les enquêtes diverses et indépendantes, n’a pu corroborer les affirmations de Charles Enderlin qui s’est appuyé sur des images tournées par un cameraman palestinien.

 Lire

En enfer et sur un nuage

Alain Finkielkraut | Par Chantal Osterreicher -Jerusalem Post Edition franaise - 24 mai 2007

Au sujet du mandat Sarkozy, Finkielkraut dclare : « Je pense que certaines des promesses seront tenues, notamment pour ce qui concerne l’augmentation du pouvoir d’achat, la libration du travail, la suppression de l’impt sur les successions. D’autres promesses sont moins directement monnayables en rformes prcises. »

 Lire

Comment peut-on être français ?

Propos recueillis par Jacques de Saint-Victor pour « Le Figaro Littéraire » - 16 mars 2007

« Renan disait que deux choses constituent l’âme d’une nation : l’une est dans le passé, la « possession d’un riche legs de souvenir », l’autre est le consentement actuel des citoyens. On a longtemps insisté sur le second point pour se démarquer de la conception allemande, quasi raciale, de la nation. Mais ce débat entre l’électif et l’ethnique est clos et la définition de Renan demande à être pensée dans son intégralité car c’est notre lien avec les morts qui est aujourd’hui menacé et même rompu par la repentance. Qu’est-ce, en effet, que la repentance, sinon une arrogante désaffiliation ? Sous l’apparence de la contrition, le présent s’applaudit de sa supériorité morale sur un passé criminel. Le chauvinisme du contemporain remplace l’art d’hériter et de transmettre l’héritage aux nouveaux venus par une conception inédite de l’hospitalité : accueillir l’autre, c’est, désormais, le laisser être ce qu’il est. À la France, selon Renan, façonnée par l’histoire, profondément ancrée dans le temps, la candi¬date socialiste n’a pas craint d’opposer à deux reprises la France hypermoderne version Diam’s, celle qui « parle fort », qui « sèche les cours le plus souvent pour ne rien foutre », « qui vit à l’heure américaine », et qui, « le BEP mécanique ne permettant pas d’être patron », « vend de la merde à des bourges ». Bref, ce que nous dit la rappeuse dans sa langue somptueuse, c’est : « Ma France à moi, c’est moi. » Marc Bloch écrivait que la défaite de 1940 avait été rendue possible par une désintégration nationale. Il faut lire Marc Bloch et renouer le fil de l’identité française. Mais c’est un mot d’ordre exigeant, ce n’est pas un nom de ministère. »

 Lire

L’affaire Redeker et la blessure de la liberté

Par Alain Finkielkraut, philosophe. - 27 novembre 2006

La France était le pays de Voltaire écrasant l’Infâme. Elle n’était heureusement pas que cela, mais elle était cela aussi. Ces dernières semaines, je me suis anxieusement demandé si la France ne devenait pas le pays où l’Infâme pouvait écraser Voltaire, comme si de rien n’était ou, du moins, avec des circonstances très, très atténuantes.

 Lire

« La France et l’irruption de la férocité »

Alain Finkielkraut - Propos recueillis par Alexis Lacroix, Le Figaro - 2 mars 2006

LE FIGARO. - Vous avez participé, dimanche, à la manifestation organisée à la mémoire d’Ilan Halimi. Comment réagissez-vous aux commentaires qui soulignent la motivation « crapuleuse » du crime de Bagneux ?

 Lire

Un certain sens de l’honneur

« Qui vive » par Alain Finkielkraut - 2 janvier 2006

Extrait de L’Arche n° 573, janvier 2006
Numéro spécimen sur demande à info arche-mag.com

 Lire

0 | 10

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 220


Lutte contre le boycott et la délégitimation d’Israël

Lire les articles ICI


Lutte contre la désinformation

Lire les articles ICI


Lutte contre l’antisémitisme

Lire les articles ICI


Université Populaire du Judaïsme


Les Séminaires 2018-2019


Boycott

CRIF.org - revue de Presse



STOP  BDS

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette