Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > z_Colonne Droite1 > Le courrier des lecteurs > Des insultes antisémites visent la conseillère d’éducation d’un collège à (...)

Des insultes antisémites visent la conseillère d’éducation d’un collège à Vincennes (12e).

Joseph Hattab (Pour Israël Magazine)

mardi 25 novembre 2003
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Catherine Corre est Conseillère d’éducation au collège Paul Valérie à Vincennes. Paris 12e.
Un collège d’assez mauvaise réputation, qui tente d’éduquer quelques élèves difficiles de confession musulmane.

Encore révolté, de ces insultes sous forme de graffitis antisémites, on pouvait lire sur le panneau des élèves : «  Nique la Juive , Nique la synagogue  », le tout entouré de croix gammées.
C’est son fils scolarisé dans ce collège qui a découvert, très choqué, ces insultes qui s’attaquent au symbole du culte des juifs : la synagogue, pour s’en prendre ensuite à l’intégrité de la personne de sa mère.

Ces insultes sexistes dit Catherine Corre, visent la femme que je suis et mes origines juives. Cette nouvelle forme d’intolérance, destructrice par la haine antisémite qu’elle véhicule, est indigne d’être proférée, en France, sur les mûrs d’une école laïque de la République.

Puis d’ajouter, certains collègues se souviennent bien avoir effacés à la main, sur les mûrs, sur les tables, des inscriptions mentionnant «  sale Juif  » dans un acte d’omerta et de banalisation.

Depuis quelques années, ce collège avait fait l’objet d’actes de violences et l’erreur commise surviendrait, du laxisme latent depuis 3 ou 4 ans, dans le traitement coercitif de ces nombreux incidents racistes et antisémites, vite étouffés par l’administration du collège.
Une administration anesthésiée, qui n’aurait pas pris à temps, la mesure de l’importance de la montée de l’antisémitisme en France.

Un mouvement de débrayage semble s’amorcer et de nombreux témoignages de sympathies se manifestent à l’égard de Catherine Corre et de son fils scolarisé dans son collège.

Depuis la fin du Ramadan, on cherche toujours le ou les coupables.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette