Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > z_Colonne Droite1 > Le courrier des lecteurs > Monsieur Bertrand Delanoë, Maire de Paris

Monsieur Bertrand Delanoë, Maire de Paris

Monsieur Claude Salomon L.

jeudi 3 août 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Je constate avec effarement, j’allais dire consternation (mais ce terme a déjà été employé par qui vous savez), en parcourant le site de la ville de Paris, le communiqué daté du 27 juillet qui relate votre entrevue avec Sylvie Fadlallah, Ambassadrice du Liban, pour vous entretenir ensemble de « la situation dramatique que traverse le Liban et ses graves conséquences au plan humanitaire pour les populations civiles.

Par ailleurs, en qualité de Maire de Paris, vous soutenez l’initiative de Madame Fadlallah qui ouvre un compte Solidarité-Liban ».

Rassurez-vous, ce n’est pas le fait de reconnaître que les populations Libanaises connaissent les graves conséquences de la guerre provoquées par le Hezbollah qui motive ma réaction. Non, c’est le fait de votre solidarité sélective, pour ne pas dire ségrégative, et donc injuste, laissant accroire de manière manichéenne et simpliste que dans ce conflit il n’y aurait qu’un agresseur - Israël - et qu’une victime, le Liban. Que des victimes civiles, il n’y en aurait que de libanaises et point d’israéliennes.

Mais peut-être, me suis-je dis, que Monsieur Bertrand Delanoë prend son temps pour annoncer qu’il fera de même pour la « partie » israélienne. C’est-à-dire que vous ne tarderez pas à publier, sous peu, au regard ne serait-ce de l’actualité de cette journée où 112 roquettes Katioucha se sont abattues sur la Galilée (c’est moins qu’hier mercredi où il en est tombé plus du double) causant sept morts, deux blessés graves, un blessé sérieusement atteint, onze blessés légers et 36 personnes en état de choc, soit une aide exceptionnelle envers les populations du nord d’Israël, soit l’ouverture d’un compte spécial « Solidarité-Israël », soit, a minima, quelques paroles de soutien au million de civils qui ont quitté le nord du pays. et aux dizaines de milliers d’autres qui « vivent » sous les abris.

J’ai aussi pensé, Monsieur Bertrand Delanoë, que vous êtes, vous aussi, victime des médias français, en particulier, qui déforment, tronquent, manipulent ou censurent certains faits de cette actualité et se transforment ainsi en « fabrique antijuive » et construisent une opinion publique !

Ce qui expliquerait alors que n’ayez pas cru devoir, jusque-là, manifester la même compassion et que vous tardiez à manifester « l’expression d’une égale solidarité sans faille » à l’égard des victimes de cette guerre que mènent l’Iran te la Syrie contre Israël par Hezbollah interposé.

Il suffit de lire le dernier communiqué de « Mahmoud Ahmadinejad déclarant, pour la énième fois : « il faut détruire Israël, mais pour l’instant notre premier objectif est de parvenir à un cessez-le-feu immédiat ». C’est en ces termes que le président iranien s’est exprimé à l’occasion de l’Organisation de la conférence islamique (OCI), réunie d’urgence en Malaisie.  

Sauf à imaginer que ce qui intéresse Monsieur Bertrand Delanoë, comme notre Président de la République, et plus largement la classe politique de ce pays, ce sont les commémorations et autres manifestations post-mortem où il s’agit de célébrer la mémoire de Juifs déjà morts et en passent d’être oubliés, et avec eux les causes de leur extermination.

Mais à cette idée que tout cela ne serait que simulacres hypocrites, j’attends depuis longtemps, encore, afin m’y résigner définitivement.

Veuillez croire, Monsieur le Maire de Paris, en l’expression de mes salutations distinguées.

PS : Ce courrier sera publié sur certains médias.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette