Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Youval Diskin, ancien patron du Shin Bet, contre la libération de plus de (...)

Youval Diskin, ancien patron du Shin Bet, contre la libération de plus de terroristes palestiniens mais pour un gel des constructions

Hélène Keller-Lind

lundi 31 mars 2014
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Alors que la libération prévue du dernier quart de terroristes palestiniens emprisonnés a été suspendue faute de progrès dans les négociations avec une Autorité palestinienne ancrée dans le refus et alors que l’on arrive au terme des neuf mois de pourparlers sur lesquels portaient un accord initial des rumeurs d’offre de libération de quatre cents prisonniers cette fois vont bon train pour obtenir des prolongations. Ynetnews.com a interrogé l’ancien patron du Shin Bet, Youval Diskin à ce sujet. Il se prononce contre d’autres libérations dans ces conditions, préconisant plutôt un gel des constructions.

Une décision initiale douloureuse pour redémarrer des négociations de paix

Ancien patron du Shin Bet ou Shabak, ou encore Service de Sécurité d’Israël, le service de contre-espionnage israélien, Youval Diskin vient de publier une tribune dans Ynetnews.com dans laquelle il réagit à l’offre qui aurait été faite par le gouvernement Netanyahou de relâcher quatre cents terroristes condamnés et emprisonnés par Israël pour que l’Autorité palestinienne accepte de prolonger les négociations en cours de six mois. Avant l’échéance des neuf mois initiaux ayant fait l’objet d’un accord de reprise des pourparlers négocié par le Secrétaire d’État américain, John Kerry. En échange de l’acceptation de l’Autorité palestinienne Israël s’était engagé à libérer cent quatre prisonniers, des terroristes « ayant du sang sur les mains ».Une décision très difficile et douloureuse... Le Premier ministre avait d’ailleurs adressé une lettre ouverte aux citoyens israéliens pour expliquer cette décision...

Les États-Unis avaient pesé de tout leur poids, offrant parallèlement une manne financière conséquente à l’Autorité palestinienne et la promesse d’une économie palestinienne assainie et prospère en cas de succès alors que la société palestinienne souffre d’un taux de chômage très élevé et de différences criantes entre des dirigeants très aisés – grâce à une corruption endémique – et une population pauvre.

Trois groupes relâchés, des assassins accueillis en héros...

Trois groupes de terroristes ont ainsi été relâchés. Dans une liesse indécente, l’Autorité palestinienne accueillant à bras ouverts et en héros des assassins, souvent de civils, puis leur versant à vie des pensions confortables – avec l’argent de la communauté internationale Une incitation au terrorisme évidente ...

Aucun progrès en échange...

Le quatrième groupe qui devait l’être il y a quelques jours ne l’a pas été. C’est que ces négociations n’ont rien donné et qu’aucun progrès n’a été enregistré. Le dirigeant palestinien chef de l’OLP et de l’Autorité palestinienne s’arcboutant dans le refus de toute concession et donc de toute avancée vers la paix ...Israël n’est pas un Etat juif prétend-t-il, soutenu par le Conseil révolutionnaire du Fatah ou, dernièrement, la Ligue arabe ..Ce qui laisse la porte ouverte à toute revendication ultérieure si un accord de paix devait être signé sans cette clause, rendant donc tout accord impossible. De plus parmi ces terroristes des Arabes israéliens qui se retrouveraient en liberté en Israël...

Quatre cents autres terroristes libérés ?

Pourtant, pour que l’Autorité palestinienne accepte de prolonger les pourparlers de six mois Israël aurait proposé de libérer quatre cents terroristes supplémentaires, sans que l’on ait plus de détails.Une proposition qui n’aurait pas été acceptée pour l’heure. Abbas refusant a priori de les prolonger...Technique du « marchand de tapis » ou véritable refus ?

Youval Diskin contre ce type de libération dans ces conditions mais pour un gel des constructions

Yentnews.com a donné la parole sur cette question à Youval Diskin qui se prononce résolument contre. Il se dit a priori contre toute libération de ce type, surtout en réponse à des pressions, que ce soit de terroristes – dans le cas de kidnappings – ou venant de l’étranger – les États-Unis en l’occurrence -. Bien que père de trois fils servant dans des unités combattantes, précise-t-il. Il en accepte pourtant le principe dans certains cas mais à la seule condition que cela soit décidé en toute indépendance par le gouvernement et non pas pour répondre à des pressions. Agir ainsi envoyant un signe de faiblesse préjudiciable à la bonne tenue de pourparlers, explique-t-il.

Dans le cas présent l’ancien chef du Shin Bet préconise de remplacer ces libérations par un gel de constructions dans les Territoires. Celles-ci ne revêtant pas le caractère douloureux pour les familles concernées de libérations d’assassins de leurs proches, ayant plus de poids sur le plan international et étant éventuellement réversibles, dit-il.

Cette question fera l’objet d’âpres débats dans les jours à venir alors que John Kerry annule ses projets en cours pour se rendre dans la région pour tenter d’éviter l’échec de ces négociations...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette