Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > z_Colonne Droite1 > Le courrier des lecteurs > L’antisémitisme vu par l’Union Européenne

L’antisémitisme vu par l’Union Européenne

Deletto

dimanche 15 mai 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Les attaques verbales ou physiques contre l’Etat d’Israël, en tant que « collectivité juive », peuvent être assimilées à l’antisémitisme.

« L’Europe a arrêté une définition de l’antisémitisme », annonce dans le Yediot Aharonot Eldad Beck, correspondant du journal à Berlin." La presse israélienne énonce un certain nombre de cas d’antisémitisme et ses propres interprétations.

Extrait de la revue de la presse israélienne du 11 mai 2005 établie et publiée par l’ambassade de France à Tel Aviv

Maintenant, c’est officiel : nier le droit à l’existence de l’Etat d’Israël est une forme d’antisémitisme, et les actes de terrorisme dirigés contre les Juifs découlent de l’antisémitisme - souligne le journaliste.

Il s’agit d’une prise de position officielle de l’Union européenne, dans un document détaillé qui définit l’antisémitisme avec précision et trace une limite claire entre la critique acceptable de l’Etat d’Israël et la critique proprement « antisémite ». La définition a été élaborée par l’Observatoire européen de l’antisémitisme et de la xénophobie, dont le siège est à Vienne (Autriche).

Le Yediot ajoute que ce document pose que nier le droit à l’existence de l’Etat d’Israël, dans le cadre du droit à l’autodétermination du peuple juif, et les appels ouverts à tuer les Juifs ou à leur nuire sont des actes antisémites.

Les attaques verbales ou physiques contre l’Etat d’Israël, en tant que « collectivité juive », peuvent être assimilées à l’antisémitisme. De cette manière, l’UE endosse le point de vue selon lequel les attentats terroristes contre les Juifs - en Israël et dans le monde - sont des fruits de l’antisémitisme.

Cette définition a été formulée après des débats très vifs au sein de l’Union européenne, concernant le caractère du « nouvel antisémitisme » qui a fait son apparition en Europe ces cinq dernières années. Il s’agit d’une « première définition de travail », dont le but est de permettre aux institutions de l’UE et aux Etats membres de lutter plus efficacement contre le phénomène.

Ce document a été communiqué aux communautés juives de l’Union, et le Yediot Aharonot a pu en recevoir une copie.

Sont définis comme antisémites :

la négation de la Shoah ; le refus de reconnaître le droit à l’autodétermination du peuple juif ; l’affirmation que l’existence de l’Etat d’Israël a un caractère raciste ; le fait d’exiger d’Israël d’appliquer des standards différents de ceux mis en pratique dans les autres pays démocratiques ; la comparaison entre Israël et l’Etat allemand nazi, etc.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Lutte contre l’antisémitisme
Meurtre antisémite à Sanaa au Yémen - décembre 2008
Genève Non Conforme appelle à l’élimination des juifs le 1er août - juin 2011
Grande-Bretagne - Des tudiants de l’universit sont impliqus dans une rixe dont la cause est l’antismitisme - janvier 2012
Genève : Dieudonné à la Cité universitaire - avril 2010
Trump au rabbin rescapé du massacre de San Diego : “Nous lutterons de toutes nos forces pour vaincre l’antisémitisme” - mai 2019
Marc Knobel : Antisémitisme ? Le seul chiffre que je veux retenir est 11 085 - mars 2019
Le gouvernement du Canada appuie la conférence internationale sur l’antisémitisme - août 2010
Antisémitisme européen, les signaux alarmants - mai 2004
Le fléau de l’antisémitisme repose en partie sur l’ambiguïté du concept - mars 2019
Accusé d’antisémitisme, Dieudonné répond devant la cour : « C’était très drôle » - février 2011
A lire absolument
Le Hezbollah a subi de lourdes pertes et n’a pas gagné.« Politiquement et militairement, le Hezbollah ne peut désormais plus faire ce qu’il veut au Liban » - août 2006
Résultats de l’élection à la présidence du CRIF - mai 2004
L’aide aux Palestiniens au coeur de la visite d’Abbas à Paris - avril 2006
A propos de la neutralité de l’ONU - octobre 2004
Carnets de guerre - janvier 2009
« Lorsqu’Israël est diabolisé, les Juifs français souffrent » - juin 2010
Ils vont trouver le chemin du Hamas... Epître aux Béotiens. - mai 2006
« Notre campagne d’information doit s’aider des médias juifs » - mars 2010
Collusion des extrémismes - mars 2006
Halte à l’indécence - juillet 2006

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette