Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > z_Colonne Droite1 > Le courrier des lecteurs > Edwy Plenel était directeur de la rédaction du Monde depuis 1996….

Edwy Plenel était directeur de la rédaction du Monde depuis 1996….

Simon Pilczer

lundi 29 novembre 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Edwy Plenel, dic[ta]teur de la rédaction du Monde, quitte ses fonctions

Extrait de la dépêche AFP

(AFP) - Edwy Plenel a annoncé lundi sa « décision de ne plus assumer la responsabilité de directeur de la rédaction » du Monde qu’il assumait depuis 1996, par mail interne ensuite communiqué à l’extérieur du journal.

« J’ai confirmé ce lundi matin à Jean-Marie Colombani ma décision de ne plus assumer la responsabilité de directeur de la rédaction du Monde. C’est l’aboutissement d’une réflexion ancienne dont je l’avais informé ainsi qu’Alain Minc à plusieurs reprises », a écrit Edwy Plenel. /...

.../ « Après dix années dévouées à l’organisation éditoriale de notre collectivité, je souhaiterais revenir aux joies simples du journalisme et de l’écriture. Quand je leur ai annoncé, fin octobre, ma décision, Jean-Marie et Alain se sont efforcés de me retenir en raison des difficultés économiques qui sont aujourd’hui les nôtres ». /...

Et l’explication de son départ est touchante : « je veux revenir aux joies simples de l’écriture ». Les propositions de Jean-Marie et d’Alain n’ont pu vaincre mes réticences« Edwy Plenel a mené le »quotidien français de référence« au bord de la faillite, avec il est vrai la complicité active de »l’imbécile heureux, J.M. Colombani« (cf. son papier récent »jamais on n’a été aussi heureux en France"), et la complicité passive d’Alain Minc, qui a laissé le couple infernal de la direction du Monde perdre ses lecteurs au fil des ans depuis 1996.

Et Edwy Plenel de nous expliquer dans sa Novlangue, où, comme dans le roman d’Orwell « 1984 : la liberté, c’est l’esclavage ; la réussite, c’est l’échec », que loin d’être sanctionné, on aurait voulu le retenir : Ciao, Edwy : mets toi à la rédaction de contes fantastiques !

Qui le remplacera ? Et si on se retrouvait un « Hubert Beuve-Mery » pour rendre sa vocation au journal le Monde ?


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette