Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > z_Colonne Droite1 > Le courrier des lecteurs > Je vous transmet copie d’un mail envoyé à la Direction de France (...)

Je vous transmet copie d’un mail envoyé à la Direction de France 2

mardi 26 octobre 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Monsieur le Directeur

Je vous écrit à vous, mais j’aurai pu le faire à n’importe quel média français tant la pensée unique ravage ce jour les esprits de nos soit disant intelectuels et autre faiseurs d’opinion.

voilà maintenant quatre années que vous nous gavez (et le mot est faible) de soit disant « informations » concernant le conflit judéo/arabe. C’est volontairement et en toute connaissance de l’Histoire (la vraie, pas celle revue par vos petits propagandistes zélés de la cause palestinienne) que j’emploie le terme judéo/arabe.

AUCUN, vous m’entendez, aucun conflit sur la planète, fût il cent fois, mille fois, plus meurtrier que celui-ci, ne reçoit, en terme de couverture par les médias, le centième de ce qui est consacré à ce conflit.

Qui sait combien le conflit (voir la campagne d’extermination des populations noires par des arabes) du Darfour fait quotidiennement en victimes ? Ou sont les milliers de correspondants des TV, journaux, radios, que l’on trouve pourtant dans les territoires palestiniens, derrière chaque encagoulé, devant chaque blindé, derrière chaque enfant envoyé en cible vivante par vos grands amis les « activistes » (façon p’tit scout, quoi...). Il faut dire qu’il est plus facile et plus confortable d’être correspondant dans une démocratie comme Israel que chez les dictateurs de tout poil.

La coupe est désormais pleine et nombre de gens, dont je me targue de faire partie, ne supportent plus les mensonges, contre-vérités, informations volontairement tronquées, ou volontairement orientées pour faire pencher la balance, que vomissent vos journaux et émissions, quasiment en boucle.

Les expemples sont légions, quotidiens, et sans cesse rabachés :

Informations fausses présentées comme véridiques, sans aucun contradicteur ou contre enquête
Faits sans aucune importance montés volontairement en épingle,
Réalité occultée,
Phrases sorties de leur contexte,
Vocabulaire ignoble, présentant les victimes comme coupable et les assassins comme des « activistes, »ou militants« , voire résistants, ou simplement »palestiniens" sans aucun autre qualificatif, langage savament étudié et propre à déclencher la confusion mentale chez ceux qui le reçoivent et n’ont pas, comme moi, accès à d’autres sources qui pourraient un peu éclairer ou du moins expliquer un tant soit peu une situation fort complexe.

Et j’en passe, depuis quatre ans (bien plus, mais passons), la liste est interminable de vos mensonges.

Vous trompez le public, et beaucoup plus grave, vos « informations » ont eu un effet immédiat et totalement dévastateur sur la cohésion des différents groupes qui composent notre société.

Voir, un retour d’un antisémitisme délirant, tirant ses références de tous les vieux poncifs connus et reconnus (le Complot, l’argent, le peuple déïcide, les tueurs d’enfants, ...) mais également de toute une diatribe pseudo humano-écolo-pacifico-islamico-révolutionnaire, pour qui tout juif ne hurlant pas dans les médias sa haine viscérale d’Israel et son désir de le voir détruit dans l’heure se voit immédiatement étiqueté comme suppot du diable (Sharon) ou carément de nazi ! Quele belle victoire posthume pour le Fuhrer ! Les juifs accusés de nazisme ! ON CROIT REVER ! Mais c’est pourtant la triste réalité d’aujourd’hui, et VOUS êtes à mes yeux un des vecteurs principaux de cette abjection (pas le seul, mais un des plus influent), en offrant une tribune permanente à ces VRP de la haine.

Vous accablez ce pays de tous les maux de la planète, de toutes les tares, de tout les vices, qu’il aurait de toute façon par essence. On entend continuellement des mots comme apartheid ! Quelle honte. Employez vous ce terme face aux pays arabes qui dans leur constitution interdisent à un palestinien de travailler, ou simplmenent de devenir citoyen du pays ? Bizarement, jamais entendu parler sur vos ondes pourtant, c’est bien CELA l’apartheid non ? Un million de palestiniens ont la nationalité israélienne et s’en portent très bien, jouissants de droits et d’un niveau de vie dix fois supérieur à n’importe quel autre état arabe, et se serait Israel le raciste ? On se fiche du monde ou quoi ?

Autre exemple probant :

Votre correspondant dans les territoires, s’est volontairement et en toute connaissance de cause, livré il y a quatre ans à une manipulation digne de la grande époque du NKVD, en présentant un reportage (plutôt une fiction) sur la soit-disant mort d’un petit garçon sous les balles de ces « horribles tueurs d’enfants » que sont les soldats israéliens.

A ce jour, plusieurs enquêtes indépendantes dont on ne peux en aucune manière contester l’honêteté, ont démontré, preuves à l’appui, qu’en aucun cas, ce décès (s’il a vraiment eu lieu, ce dont je doute fortement depuis le premier jour à la vue du-dit reportage qui ne montrait rien du tout) n’est imputable à Tsahal. J’ai même oui d’une « réunion » tenue récemment entre votre rédaction et certains de vos contradicteurs, réunion au cours de laquelle vous fûtes incapable de produire la moindre preuve de l’existence de ce que vous étiez censé détenir... Mais comme je n’y était pas, je n’insisterai pas plus que ça.

Or, c’est justement ce reportage qui a, tant en Europe que dans les pays musulman été le déclencheur d’une vague d’antisémitisme sans précédent depuis la dernière guerre. Des rues à son nom, des timbres à son effigie, des livres, des vidéos, des prêches haineux, des « martyrs » et des centaines de civils, femmes, enfants, vieillards sacrifiés à la gloire d’un mort qui n’a jamais existé. Encore une fois, Hitler et son incendie du Reichtag ont fait des émules. Mais qu’importe, pour vous, la fin ne justifie-t-elle pas les moyens ? Ou alors, et c’est encore pire, la recherche du « scoop » ne vous fait elle pas perdre le sens des réalités et la tête par là même ? Rappelez vous Timisoara et son massacre fictif.

Quatre années après les « faits », je n’ai entendu aucun démenti, aucune excuse de votre rédaction. Vous nous avez trompé, volontairement ou non, et vous le savez maintenant pertinement.
Vous disposez de toutes les preuves qui pourraient laver les Juifs de ces ignobles accusations calomnieuses, mais vous ne faites rien. Rien pour rétablir une vérité, rien pour essayer de corriger vos errements (ah, idélogie, quand tu nous tiens !).

En conséquence, je vous considère responsable et COUPABLE d’incitation à la haine, de désinformation volontaire, de complicité d’assassinat, pour toute mort des deux côtés, passée et à venir, imputable a vos manigances et à vos mensonges.

Question : Le public saura-t-il un jour la vérité ? Certainement pas, elle serait catastrophique pour la sempiternelle et grotesque « politique arabe » de notre pays, et engendrerait sans aucun doute une vague de terreur sans précédent en France. Il est tellement plus facile et moins risqué de traîner dans la boue un pays dont la démocratie à beaucoup à nous apprendre, et de démoniser tout ceux qui de près ou de loin, ne veulent pas être les complices d’une nouvelle Shoah. On peu traiter Israel de tous les maux de la planète, il n’y aura jamais « d’activiste » suicide juif dans le métro parisien, rassurez-vous.

La lâcheté et la couardise ont encore de beaux jours, et vos « journaleux » pourront continuer à déverser leur tombereau de mensonges et d’insanités, en toute quiétude et avec la bénédiction du hamas et du hezbollah !

Tiens, un petit test OK : Que demain, un de vos correspondant ou journaliste parle de l’Autorité palestinienne ou de groupe de joyeux « activistes » comme le hamas, avec les mêmes termes que ceux employés contre les israéliens. Croyez vous que s’il en réchappe vivant, il aura le droit de retourner faire son boulot là-bas ? Allez, un petit effort d’honêteté intellectuelle, non hein ? Alors chiche on y va ? Rien que pour ça, je suis prêt à regarder FR2, c’est vous dire...

Continuez bien de faire le décompte quotidien et macabre des victimes de cette guerre, peut-être un jour aurez vous à en rendre compte devant le peuple que vous trompez et devant l’Histoire que vous révisez. Les fantomes du Darfour, du Rwanda ou des autres conflits n’ont pas l’air de hanter vos bonnes consciences.

Alors une dernière question : POURQUOI ?

Cela fait plus de vingt années que je me pose cette question, que j’étudie à la loupe l’histoire, la géopolitique de cette région, dans tous les sens, de tout les points de vues et malheureusement, force est de constater que la seule et unique raison qui se dégage est que ce conflit concerne des Juifs.
D’ailleurs, et pour conclure c’est notre grand ami et grand humaniste Arafat qui a dit un jour qu’il bénissait Dieu de lui avoir donné les Juifs comme ennemi, sinon, personne ne se soucierait des palestiens et ils pourraient tous crever dans l’indiférence générale, comme les Tutsi du Rwanda ou les noirs du Darfour qui n’ont pas eux, cette chance.

Messieurs les désinformateurs, je ne vous salue pas. Vous me dégoutez. Vous faites un beau métier, mais vous le faites salement.

PS : Au cas où la chose présenterait un intêret quelquonque à vos yeux : je ne suis pas Juif.

Eric Stern


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette