Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > z_Colonne Droite1 > Le courrier des lecteurs > Pas avec eux !!

Pas avec eux !!

Montsegur

vendredi 14 mai 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Dimanche 16 mai, une manifestation initiée par SOS racisme et rejointe par d’autres associations ( UEJF - LICRA - Ashomer Atzair - Primo-europe - le Mouvement des Maghrébins Laiques de France , et d’autres) qui ont eu le mérite et la clarté d’alerter, d’informer, depuis de nombreux mois sur le climat favorisant la montée et l’expression de la haine antisémite en France, et ailleurs, est organisée .

Nous espérons bien sûr que cette manifestation rencontre le plus vif succès et signale à l’intention des consciences contemporaines que, en ce mois de mai 2004, la France, républicaine, laïque, solidaire et fraternelle, est sur la voie de la renaissance, sur ce chemin qu’elle n’aurait jamais du quitter, si des esprits pervers, des ambitions politiques, des figures nouvelles, des postures soi disant intellectuelles, s’exprimant au travers de médias complaisants ne l’avaient entraîné là ou elle se trouve, aujourd’hui, dans ce discours si répandu, qui a gagné comme une lèpre des sanctuaires, comme l’Education Nationale, que l’on aurait pu penser hors d’atteinte des agressions à caractère antisémite, ou un enfant juif parce que juif est stigmatisé, insulté, menacé, mis à l’écart, violenté, ou des professeurs doivent pratiquer le culte de l’auto censure sur des sujets touchants à la Shoah, afin de respecter la paix sociale, cette drôle de paix qui se construit sur tous les renoncements, renoncement aux principes, renoncement au savoir ou à une part essentiel de celui-ci, renoncement de la mission civilisatrice de l’école .

L’antisémitisme qui court actuellement dans cette maison de France que nous respectons trop pour ne pas succomber au désenchantement politique et à notre droit et devoir de citoyen ne date pas d’il y a une semaine, ou son ignominie s’est le plus clairement exprimée, de manière flagrante et acceptable par tous, même par ces pompiers pyromanes qui ont contribué peu ou prou à son expression, via l’importation idéologiquement menée par des forces étrangères( j’entends par là des forces qui n’ont rien de commun avec les valeurs fondatrices de la France républicaine, et qui ne se revendiquent de nos libertés et de nos institutions que pour mieux les utiliser afin de les contraindre et de les amoindrir dans le quotidien ).

L’antisémitisme nouveau , new look, a souvent eu la figure du combat progressiste . J’utilise le terme de figure à bon escient, car il ne s’agit là que d’une figuration, d’un carnaval des bonnes âmes promptes à gommer de leur raisonnement sordide tout ce qui pouvait contribuer à invalider le discours tenu - pour être clair que l’antisémitisme depuis plus de trois ans dans ce pays , et ailleurs, est très majoritairement l’oeuvre de français de confession musulmane , si tant est que ceux-ci se reconnaissent comme français, c’est à dire s’inspirant, puisant dans un fond historique commun, et se définissant, pour le futur, dans une destinée partagée, pour le bien du plus grand nombre .

L’antisémitisme que nous connaissons étend ses métastases sur l’ensemble du territoire depuis plus de trois ans, en prenant appui sur le conflit du moyen orient. Le traitement de l’information et les choix politiques qui ont conditionné celle-ci (choix au demeurant des plus vénaux, mais sans doute aussi, choix impliquant un travail de fond , souterrain de la psyché contemporaine en proie au refus du doute, car le doute vient du crime d’hier ) ont largement contribué à l’expansion de la haine.

En effet toutes les approximations de langage, toutes les inversions sémantiques, tous les trucages auxquels nous avons assisté, ont libéré le monstre qui sommeillait.

Certains s’en effraient aujourd’hui, avec toute la légitimité que leur confère le travail qu’ils n’ont eu de cesse de mener depuis les premières alertes. Certains autres, certaines associations, dont le moins que l’on puisse dire est qu’ils ont participé, de manière active, du climat dans lequel la communauté juive de France tente de faire entendre sa voix, veulent aujourd’hui imposer un mot d’ordre plus rassembleur, plus large, pour la manifestation de dimanche en y glissant des termes tels - islamophobie - dont le lecteur averti sait bien à quelles ambitions dissimulées celui-ci répond.

J’affirme que si dimanche ces leaders compromis manifestent avec nous, une part de la clarté, si nécessaire pour une lecture dynamique et revivifiante de l’évènement, disparaîtra. Ces leaders là ont de l’obscurité en eux . Nous ne les aiderons pas à faire le travail qui leur incombe à eux seuls, si tant est que ceux-ci aient dignité gardée, ce dont je doute. Nous ne leur tendrons pas la main .

Bien sûr, nous accueillerons tous les esprits droits, sincères, désintéressés, clairs. Les autres, ceux qui ont choisi depuis plus de trois ans la trajectoire qui est la leur, tourné le dos aux principes républicains et succombé aux sirènes de l’islamisme rampant, nous ne pourrons leur infliger que notre mépris souverain. Ces gens là promeuvent un discours qui n’a que la haine, le ressentiment, la projection de ses propres incapacités et insuffisances, la projection de ses peurs et fantasmes, et de ses pulsions de mort, vis à vis de toutes celles et de tous ceux qui s’efforcent de construire une alternative pragmatique, humaine, constructive, afin de dire au monde que décidément, l’apocalypse n’est pas pour demain, et que, irrémédiablement, le monde bouge, bouscule les idoles de papier et leurs faux prophètes.

Dimanche 16 mai, je défilerais.

PAS AVEC EUX ! !


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette