Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Articles des brèves > Le Chef d’État-Major adjoint de Tsahal : seuls 35 % de la clôture de (...)

Le Chef d’État-Major adjoint de Tsahal : seuls 35 % de la clôture de séparation ont été construit

mercredi 7 décembre 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Seuls 275 km de la barrière de sécurité ont été construits sur un tracé qui en prévoyait 780, annonce le quotidien populaire Maariv 48 heures après l’attentat contre le centre commercial de Nétanya, où le kamikaze aurait profité des brèches de l’obstacle érigé le long de la Cisjordanie.

« La fin décembre était la date officielle à laquelle les travaux de construction de la barrière devaient être achevés mais deux-tiers du tracé est encore inexistant », écrit le journal.

Selon les milieux de la Défense, les délais n’ont pas été respectés en raison des atermoiements de la Cour suprême qui a invalidé à plusieurs reprises certains tracés du mur. « Une chose est sûre », ironise le quotidien : « les terroristes circulent comme bon leur semble ». Le journal publie une carte détaillée du tracé actuel qui comprend 580 kilomètres adjacents à la Ligne verte et 180 km d’enclaves annexant des territoires pour les rattacher au territoire israélien (dans les zones d’Ariel, de Karnei Shomron et de Maalei Adoumim).

Par ailleurs, souligne le Maariv, le ministre de la Défense, Shaoul Mofaz, a donné l’ordre avant-hier soir de procéder à des contrôles plus sérieux aux points de passage destinés aux Israéliens. Le chef du Commandement Centre de Tsahal, le général Yaïr Naveh, a demandé aux soldats postés à ces points de passage de questionner chaque conducteur pendant quelques secondes, afin de vérifier qu’il s’agit bien d’un Israélien, et qu’il ne transporte aucun équipement et aucun passager liés au terrorisme.

Toutefois, le travail s’opère principalement au niveau du renseignement et le Shin Beit s’efforce de réunir de plus amples informations dans la région de Jénine et de Tulkarem. Le but est de démanteler le Jihad islamique qui, malgré une centaine de membre arrêtés, ainsi qu’un grand nombre de blessés et de morts, compte encore plusieurs dizaines de terroristes actifs.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette