Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Articles des brèves > Un réseau d’espions recrutés par Israël démantelé

Un réseau d’espions recrutés par Israël démantelé

mercredi 19 mai 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Selon le quotidien libanais As-Safir, les autorités du pays auraient démantelé un réseau d’espions recrutés par Israël pour aider à un projet d’assassinat du chef du Hezbollah.

Selon As-Safir, les forces de sécurité libanaises ont arrêté une Palestinienne d’une quarantaine d’années recrutée en Tunisie par des agents israéliens et chargée de créer au Liban un réseau d’espions formé de travailleurs arabes.

Le quotidien croit savoir que cette femme, qui vit dans un camp de réfugiés du nord du Liban, a recruté un Egyptien vivant à Beyrouth, qui a également été arrêté.
Un amant de cette femme, qu’elle avait vainement tenté de convaincre de participer au réseau, a lui aussi été arrêté.

Une source au sein des services de sécurité libanais a confirmé qu’un complot de ce genre avait été découvert mais n’a pas donné plus de détails, précisant que les enquêtes étaient toujours en cours.

Le procureur général Adnan Addoum a en revanche déclaré à Reuters qu’aucune affaire de ce type n’avait été transmise à la justice et qu’il s’agissait de « bavardages médiatiques ».

  • Israël, qui a récemment intensifié ses menaces contre les dirigeants de groupes islamistes voués à sa destruction, s’est refusé à tout commentaire.
  • Un responsable du gouvernement tunisien a déclaré sous le sceau de l’anonymat qu’il n’existait aucun passeport tunisien du nom de Zaroura Djamal, cité par As-Safir, et que personne ne s’était rendu en Tunisie sous ce nom.
  • Le responsable a aussi démenti qu’Israël dispose d’une antenne commerciale en Tunisie, ainci que l’affirme le journal libanais.

Selon As-Safir, la femme aurait déclaré avoir reçu pour instruction de faire la liaison entre deux groupes qui préparaient l’assassinat du cheikh Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah, à l’aide de poison ou d’explosifs.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette