Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Articles des brèves > Le quotidien britannique Daily Mirror s’excuse enfin pour avoir publié de « (...)

Le quotidien britannique Daily Mirror s’excuse enfin pour avoir publié de « fausses » photos de sévices contre des Irakiens

samedi 15 mai 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le quotidien londonien « The Daily Mirror » présente samedi ses plus humbles excuses à ses lecteurs pour avoir publié des photos montrant des soldats britanniques brutalisant des prisonniers irakiens. Ces images étaient en fait des montages.

« Pardon... Nous avons été piégés, » titre en énormes caractères le journal britannique sur toute sa première page, adressant également en Une un éditorial de contrition à ses 1,9 millions de lecteurs. Piers Morgan, le rédacteur en chef du Daily Mirror, a démissionné vendredi avec effet immédiat.

Le ministre britannique de la Défense avait annoncé jeudi qu’une enquête avait démontré que ces images n’avaient pas pu être prises en Irak. Le « Daily Mirror » a créé un choc national en Grande-Bretagne en publiant le 1er mai des photos montrant des soldats britanniques se livrant à des sévices sur des prisonniers en Irak.

L’une d’elles représentait un soldat britannique urinant sur un prétendu prisonnier irakien au visage cagoulé. Le groupe de presse Trinity Mirror a également présenté vendredi ses excuses au Queen’s Lancashire Regiment, mis en cause par ces photos.

« Il est clair aujourd’hui que les photographies de militaires britanniques brutalisant des prisonniers en Irak étaient fausses », reconnaît le journal populaire daté de samedi.

« Quand nous nous trompons, nous décevons ceux qui comptent le plus à nos yeux, nos lecteurs. Nous vous présentons donc nos excuses pour avoir publié ces photos dont nous pensons aujourd’hui qu’elles n’étaient pas authentiques », conclut-il. La presse londonienne de samedi trouve dans l’ensemble justifiée la démission du rédacteur en chef du Mirror, Piers Morgan.


Le « Daily Mirror » défend l’authenticité des clichés montrant ... Nouvel Observateur - 2 mai 2004

LONDRES (AP) — Alors que la BBC a émis des réserves sur l’authenticité des photographies publiées samedi dans le « Daily Mirror » montrant des sévices ...

PAGE INTROUVABLE ## ERROR HTTP ##

Veuillez nous excuser pour ce défaut d’URL

Vous pouvez accéder directement au site souhaité en cliquant sur les logos ci-dessous,
revenir à la page précédente ou attendre la redirection automatique.


Publié le 13/05 à 22:24 sur France 2.fr

Les photos du « Mirror » pas prises en Irak ?

Les clichés de brutalités contre un détenu irakien commises par des soldats britanniques n’auraient pas été pris en Irak

Ces photos parues dans le « Daily Mirror », qui montraient des soldats frappant à coups de crosse et de fusil un civil irakien encagoulé avant d’uriner sur son corps, « n’ont absolument pas été prises en Irak ».

C’est ce qu’a affirmé jeudi au Parlement le secrétaire d’Etat britannique aux forces armées Adam Ingram.

« Les enquêtes se poursuivent désormais sur cette base : les photos n’ont absolument pas été prises en Irak », a affirmé M.Ingram devant les députés des Communes. « De plus, je peux dire à la Chambre que ce n’est pas uniquement l’opinion des enquêteurs » de la police militaire, a-t-il ajouté, précisant que cela avait été « confirmé de façon indépendante ».

Selon lui, « le camion dans lequel les photos ont été prises n’a jamais été (utilisé) en Irak ». Il a toutefois reconnu que ceux qui ont pris ces photos « pourraient avoir commis des actes criminels au regard du règlement militaire, ce qui fait l’objet des enquêtes en cours », a-t-il affirmé.

Les clichés ont été largement discutés et contestés depuis leur publication, le 1er mai. Une partie de la presse britannique, experts à l’appui, a rapidement avancé la thèse du montage, mettant en avant de nombreuses invraisemblances matérielles.

Plusieurs experts ont estimé que ni l’arme photographiée, ni le camion (un « Bedford » au lieu d’un « Leyland Daf ») dans lequel les faits auraient eu lieu ne sont utilisés par les troupes britanniques en Irak.

Si ces photos s’avèrent être des « faux », cela ne blanchit pas les forces britanniques en Irak de tout soupçon. Elles font en effet l’objet de critiques contenues notamment dans deux rapports, l’un du CICR et l’autre d’Amnesty.

Le « Mirror » se défend

Le rédacteur en chef du « Daily Mirror » Piers Morgan, qui ne désarme pas, a assuré jeudi que le gouvernement n’a « toujours pas produit de preuve irréfutable que les photos » du « Daily Mirror » « sont fausses ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette