Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Articles des brèves > Communiqué du Bureau national de Vigilance contre l’ Antisémitisme

Communiqué du Bureau national de Vigilance contre l’ Antisémitisme

dimanche 2 mai 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme, qui recense depuis 3 ans les actes antisémites commis sur notre territoire, condamne avec force la profanation de 127 tombes dans le cimetière juif de HERLISHEIM-HASTAT dans le Haut Rhin
Nos saluons les marques de sympathie exprimées à la communauté juive d’Alsace, par le Président de La République, le Premier Ministre, le Ministre de l’Intérieur, la Ministre des droits des victimes, et celles émanant des élus locaux.

Les antijuifs, extrémistes de tous bords sont des lâches qui s’attaquent à des morts, leurs sépultures la mémoire. Cette profanation ignoble, soulève l’indignation générale. Cette indignation doit s’exprimer avec autant de force, quelque soit l’origine des auteurs, et particulièrement lorsque les agressions atteignent aussi les vivants, des enfants des écoles juives, comme ce fut le cas encore le jeudi 22 avril et le jeudi 26 avril en Seine St Denis.

- Jeudi 22 avril à 15 h 30 trois jeunes musulmanes d’origine africaine appartenant à une association de BONDY insultent et frappent 4 jeunes élèves d’une écoles juive, en cours de sport, au Stade Leo Lagrange de PAVILLONS SOUS BOIS. Les 2 filles juives blessées déposent plainte

  • Jeudi 28 avril à 13h,le jeune AVNER, élève de l’école juive de MONTREUIL ORT QUITTANT LE GYMNASE PAUL BERT peu de temps après ses camarades, est suivi par une groupe de français musulmans, qui le menacent, l’insultent, le plaquent contre un mur de la rue de la République et le frappent le blessant au genou

Le service de police et l’inspection académique ont été « avisés » par nos soins.

  • Une famille de Paris a décidé de changer d’école leurs filles ’(âgées de 9 ans) en raison des menaces anijuives d’un enfant "MON PERE M A DIT QUAND TU VOIS UN JUIF IL FAUT LE TUER , LE BRULER. l’enfant en question fréquentait le même centre de loisirs au sein de l’Ecole Polyvalente BOLLAERT Paris 19e .

La situation qui persiste nous inquiète et nous rend pessimistes, car en dépit des mesures répressives prises par le Gouvernement, nous constatons que les faits continuent et que les antisémites bravent l’autorité de l’Etat..

Nous demandons à ces autorités aux services de police notamment de tout mettre en œuvre pour mettre un terme à cette calamité en prenant des mesures préventives et répressives plus efficaces, afin de mettre hors d’état de nuire, ceux qui déshonorent notre pays et mettent en danger la communauté juive partie intégrante de la communauté nationale.

Le Président Sammy GHOZLAN


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette