Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > La bataille de Beit Lahia, tout en éradiquant les « lanceurs de Qassam », a (...)

La bataille de Beit Lahia, tout en éradiquant les « lanceurs de Qassam », a épargné les civils.

samedi 24 avril 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Selon le Guardian britannique au plus haut de la bataille à Beit Lahia dans le nord de la Bande de Gaza, des dizaines de terroristes armés palestiniens masqués faisaient la queue à un coin de rue pour rejoindre le combat. Ils ont été aussi rejoints par des civils indépendants démasqués qui avaient amené leurs propres armes à feu.

Un porte-parole israélien de l’armée a dit jeudi que l’incursion de Tsahal avait été destinée « pour éttouffer » les membres Hamas qui avaient tiré des fusées Kassam depuis Beit Lahia en Israël.

Malgré les victimes et la destruction, les combattants palestiniens sont convaincus qu’ils ont gagné. Ils voient le plan de Sharon de retirer les forces israéliennes et les habitants des implantations de la Bande de Gaza comme une victoire.

En parlant dans la Ville de la Bande de Gaza, un chef du Hamas Ahmed Bahar a dit que le retrait ne terminerait pas le combat. « Nous ne jetterons pas nos armes, » a-t-il dit. « Jérusalem est toujours occupé, Haïfa est toujours occupé... »

Selon Margot Dudkevitch du Jerusalem Post, les forces de Tsahal se sont retirées jeudi du nord de la Bande de Gaza après les opérations destinées à empêcher les Palestiniens de lancer des fusées et des mortiers sur les villes Israéliennes.

« Le but était d’envoyer un signal aux gens du pays qu’ils avaient plus à perdre en participant au terrorisme et qu’ils font partie de ceux qui doivent réfléchir, s’ils optent pour vivre tranquilles ou pas ».

Les officiels de l’armée ont confirmé qu’au moins 8 Palestiniens ont été tués, mais ils ont soulignés que tous étaient armés. « Il était possible de tuer cinquante personnes dans de telles circonstances, mais les soldats ont bien fait attention de s’assurer que ces attaques ne frappent pas de femmes et d’enfants, » a dit une source de Tsahal.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette