Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Résolution de l’ONU : Cessez-le-feu immédiat

Résolution de l’ONU : Cessez-le-feu immédiat

israel-infos.net

vendredi 9 janvier 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté aux petites heures de ce vendredi matin, la résolution 1860 appelant à un cessez-le-feu immédiat entre le Hamas et Israël par 14 voix pour, et une abstention, celle des Etats-Unis, qui n’ont pas opposé leur véto à cette décision. Le texte de celle-ci mentionne « l’urgence, et appelle à un cessez-le feu immédiat, stable, qui doit être respecté complètement, et conduise Tsahal à un retrait de Gaza ». Ce retrait devra être total après l’application d’une première étape d’accalmie complète.

L’ambassadrice d’Israël, la Pr. Gabriella Shalev a rappelé que l’Etat hébreu avait quitté Gaza en 2005 dans l’espoir de n’y plus jamais revenir. « Il y a 13 jours nous avons entamé l’opération défensive « Plomb durci » à cause des attaques perpétuelles de l’organisation terroriste du Hamas, son refus de poursuivre la période de calme, et les transferts d’armes (…) qui ne nous ont laissé d’autre choix que d’agir pour notre propre défense » à affirmé l’ambassadrice.

« La responsabilité des violences actuelles incombe au Hamas. La communauté internationale doit concentrer tous ses efforts sur l’arrêt des actions terroristes du Hamas, et affirmer qu’une telle organisation ne peut recevoir une quelconque légitimation » a encore ajouté Gabriella Shalev.

La secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice a déclaré pour sa part, que les Etats-Unis s’étaient abstenus « parce que cette résolution seule, n’apporte pas de solution complète au problème ». « Il faut éradiquer les raisons du terrorisme, stopper les tirs de roquettes et les transferts d’armes, et ouvrir les points de passage (…)

La communauté internationale doit aider à assurer la sécurité des Israéliens, et une vie meilleure aux habitants de Gaza » a affirmé la chef de la diplomatie américaine, précisant que le conflit avait pour source la prise de contrôle par le Hamas de Gaza « par la force des armes », et que les « attaques » de l’organisation islamiste n’étaient pas seulement dirigées contre Israël mais également contre « la solution des deux Etats ».

« Nous appuyons la reprise du contrôle par Abou Mazen, de tout le territoire de la Palestine (…) Les Etats-Unis sont inquiets de la souffrance des Palestiniens et sera en tête du secours humanitaire (…) Le Hamas continue de détenir Guilad Shalit, qu’il doit obligatoirement libérer immédiatement » a poursuivi Condoleezza Rice.

Ehud Olmert, Tzipi Livni et Ehud Barak se réuniront ce matin pour étudier la résolution de l’ONU, et la proposition de paix franco-égyptienne ayant reçu l’approbation internationale.

Diplomatie

Olmert invité par Moubarak

Le président égyptien Hosni Moubarak, à l’initiative d’une proposition de cessez-le feu entre Israël et le Hamas élaborée avec son homologue français Nicolas Sarkozy, a invité le Premier ministre israélien, Ehud Olmert à se rendre au Caire pour en envisager les modalités.

Rappelons que cette proposition - que les Israéliens ont d’ailleurs démenti avoir acceptée telle quelle malgré l’affirmation en ce sens de Sarkozy - vise en tout premier lieu l’arrêt total des combats, avant que ne soient réglés les problèmes sécuritaires qui ont poussé Israël à cette guerre, ceux-ci devant faire l’objet de discussions ultérieures entre les parties.
Israël avait néanmoins affirmé, mercredi, accepter le principe d’ouverture de discussions sur la base de la proposition égypto-française, et délégué le jour même le directeur des affaires politiques du ministère de la Défense, le général Amos Guilad, pour obtenir des précisions sur cette initiative et rencontrer immédiatement les médiateurs du Caire.

Merkel et Sarkozy pour des garanties, le Hamas contre un cessez-le-feu

La chancelière allemande Angela Merkel a rencontré ce jeudi, au palais de l’Elysée, Nicolas Sarkozy, pour une réunion consacrée principalement à la crise économique mondiale, mais également au conflit dans la bande de Gaza. Lors d’une conférence de presse donnée à l’issue de leur rencontre, Le président français a affirmé que l’Allemagne et la France étaient prêtes à «adopter des initiatives pour venir en aide au Moyen-Orient».

Sarkozy a ensuite ajouté : « Angela Merkel et moi-même, pensons qu’il y a lieu de fournir des garanties à Israël, qui assureront que des armes ne seront plus transférées via la frontière entre l’Egypte et la bande de Gaza. Dès que ces garanties seront obtenues Israël devra se retirer des territoires autonomes ».

Cependant les représentants du Hamas en Syrie déclaraient dans l’après-midi repousser la proposition franco-égyptienne «sans base stable», alors que les médiateurs égyptiens indiquaient qu’aucune rencontre entre Israéliens et le Hamas n’était susceptible de prendre place pour le moment, le mouvement islamiste n’ayant pas indiqué vouloir se rendre au Caire pour des négociations.


Opération "Plomb durci"

Poursuite des «couloirs humanitaires»

Pour alléger les souffrances de la population civile, le gouvernement israélien à décidé de prolonger les périodes d’interruption des combats pendant plusieurs heures, quotidiennement, pour permettre aux Palestiniens de pourvoir à leurs besoins de base, durant ce silence temporaire des armes.

Par ailleurs, le président Shimon Pérès a déclaré, à l’issue d’une réunion avec le Premier ministre Ehud Olmert, qu’il était, dans la situation actuelle, «inconcevable d’ouvrir les points de passage avec la bande de Gaza. Néanmoins l’acheminement de l’aide humanitaire ne poursuivra continuellement».

Un commandant de Tsahal tué

Un missile anti-tank tiré par les terroristes palestiniens du Hamas a touché un bâtiment en cours «d’examen» par des forces de Tsahal, à proximité du passage de Kissoufim, dans le centre de la bande de Gaza. Le commandant Rohi Rozner, habitant Holon, et âgé de 27 ans a été tué, et devient la septième victime de Tsahal depuis le début de l’offensive terrestre.

Un autre soldat a légèrement blessé au cours du même évènement, et a été évacué pour recevoir des soins médicaux.

Des officiers haut gradés de Tsahal se sont par ailleurs félicités des coups majeurs portés aux infrastructures terroristes depuis le début de l’opération «Plomb durci» tout en précisant qu’il «est interdit de s’arrêter, le Hamas n’étant pas encore défait».


Sécurité

Katiouchas tirées du Liban sur la Galilée

Deux ans et demi après l’arrêt des combats contre le Hezbollah au Liban, plusieurs roquettes se sont abattues ce jeudi matin en Galilée orientale. Deux personnes ont légèrement été blessées et plusieurs autres commotionnées suite à la chute de deux Katiouchas sur la ville de Nahariyah. Le maire, Jacquy Sebag, a décidé de la fermeture de tous les établissements scolaires de la ville.

La chaine de télévision du Hezbollah, Al-Manar a également diffusé cette information, mais le «Parti de Dieu» n’en a pas assumé la responsabilité, alors que la veille, le journal Al Hayat, paraissant à Londres, avait annoncé une mobilisation maximale de combattants chiites du Hezbollah, dans les zones frontalières avec Israël.

Selon les premières estimations israéliennes, basées sur l’analyse du nombre, du type, et des points d’impact des missiles en provenance du Liban, ce sont des milices palestiniennes qui ont tiré ces Katiouchas sur le nord du pays.

Le Liban condamne les tirs sur Israël

Le gouvernement libanais a officiellement condamné dans un communiqué, les tirs de Katiouchas qui ont frappé ce matin le nord du territoire Israélien, et indiqué que les responsables seraient recherchés et poursuivis, alors que le Liban était «engagé par le cessez-le-feu obtenu en 2006» à la fin de la deuxième guerre du Liban.

Vers 10h55, plusieurs systèmes d’alarme à la roquette s’étaient à nouveau déclenchés à Nahariyah et dans la région de Galilée, mais il s’agissait apparemment de fausses alertes, aucune nouvelle chute de missile n’ayant été signalée dans toute la région.


Autorité palestinienne

Pas de troupes internationales en sol égyptien

Selon une déclaration du parlementaire Mouhamad Bassiouni, ex-ambassadeur d’Egypte en Israël, rapportée dans l’édition de mercredi du journal Al Hayat, il est hors de question qu’une force militaire internationale prenne position en territoire égyptien pour lutter contre la contrebande d’armes à destination du Hamas, ce qui constituerait une «violation de la souveraineté» du pays.

Bassiouni a rappelé que si les transferts d’armes vers les combattants islamistes - par les tunnels creusés sous l’axe Philadelphie - étaient effectivement une des causes principales de l’opération militaire israélienne «Plomb durci», le déploiement des forces internationales, pour empêcher ces livraisons d’armement, devait prendre place du coté palestinien.


Economie

Répercussions autrichiennes de l’affaire Madoff

La banque autrichienne, Medici, une des plus importantes victimes, au monde, de la faillite frauduleuse de Bernard Madoff - en ce qu’elle a vendu pour plus de trois milliards de dollars de valeurs gérées par ce dernier, à ses clients importants - a démenti les affirmations du New-York Times affirmant que la direction de la banque était en fuite.

Le journal précisait que la principale actionnaire ( à 75%) de l’établissement financier, Sonja Kohn, une femme juive ultra-orthodoxe ayant fondé Medici en 1994, craignait particulièrement ses clients russes ayant perdu de colossales sommes d’argent avec les fonds qu’elle leur avait vendus.

Le démenti publié par la banque affirme que celle-ci n’a aucun client russe ou ukrainien, que sa clientèle n’est pas composée de particuliers mais d’institutions, que la fraude de Madoff a causé le même choc à Medici qu’à toute la communauté financière internationale, et que Sonja Kohn se trouvait dans la banque viennoise, avec toute la direction.


Nouvelles brèves

Israël, le 08/01/09

AUTORITE PALESTINIENNE : Un chauffeur de l’UNRWA a été tué par erreur par Tsahal alors qu’il convoyait de l’aide humanitaire de l’ONU aux Palestiniens. Ce convoi avait pourtant été autorisé par Israël et arborait des drapeaux de l’organisation internationale. Tsahal a ouvert une enquête, alors que l’UNRWA a décidé de suspendre ses activités à Gaza pour cause «d’activité ennemie d’Israël».

DIVERS : Le réseau informatique du Bureau de la Sécurité intérieure a été piraté, et les hackers ont envoyés des milliers d’emails anti-israéliens condamnant les opérations de Tsahal à Gaza, à raison de 6 à la seconde. Les failles de sécurité ont été réparées.

TERRORISME : Une roquette Graad a atteint de plein fouet la salle de sport d’une école d’Ashkelon, vide de tous ses élèves depuis le début de l’opération «Plomb durci».

SOCIETE : L’Agence Juive pour Israël organise, dans des zones hors de portée des roquettes palestiniennes, des activités et promenades pour 23.000 enfants du sud du pays. Les communautés juives de d’Amérique du nord ont récolté un million de shekels pour cette initiative.

DEFENSE : L’UNIFIL - en charge du contrôle de l’application de la résolution 1701 de l’ONU, à la frontière libano-israélienne - a déclaré élever, à son niveau le plus haut, l’état d’alerte de ses forces, et appelé les deux pays à une «retenue maximale», suite aux tirs de Katiouchas, tombées ce jeudi matin, sur la Galilée.

OPERATION "PLOMB DURCI" : Tsahal a confirmé que l’accalmie dénommée «corridor humanitaire», pendant laquelle aucune action militaire n’est entreprise - pour permettre aux civils palestiniens de vaquer à leurs occupations urgentes - sera en vigueur ce jeudi de 13h00 à 16h00.

JUSTICE : Un tribunal de Tel-Aviv a condamné un automobiliste à un an d’emprisonnement et à une suspension, à vie, de son permis de conduire, pour avoir provoqué par inadvertance, la mort de deux personnes.

OPERATION "PLOMB DURCI" : Un soldat de Tsahal a été blessé au cours d’une opération nocturne de son unité en plein centre de la bande de Gaza.

TERRORISME : Onze personnes commotionnées se sont rendues à l’hôpital Soroka de Beer-Sheva dans le courant de la nuit, suite aux nombreuses alertes qui se sont déclenchées dans le sud du pays.

SECURITE : Trois roquettes Kassam, tirées de la bande Gaza, se sont abattues ce jeudi matin sur la ville d’Ashdod, sans provoquer ni blessé ni dégât.

DEFENSE : Réplique israélienne : Suite aux Katiouchas qui se sont abattues sur Israël, des canons de Tsahal ont effectué un tir ponctuel d’avertissement vers les sources libanaises desquelles sont parties les roquettes.


Nouvelles brèves, International

Monde, le 08/01/09

ITALIE : Indignation dans la communauté juive de Rome après qu’une organisation de travailleurs ait proposé de publier une liste des «magasins juifs», et appelé le public à ne pas y faire d’achats. Le maire de la ville a condamné l’initiative «rappelant les lois racistes de Mussolini»

GRANDE BRETAGNE : La banque centrale a baissé son taux directeur à 1,5%, ce qui constitue le taux le plus bas jamais enregistré dans toute l’histoire de l’Angleterre.

SYRIE : Un chef du bureau politique du Hamas à Damas, Mouhamad Nazel, a affirmé que son organisation "ne capitulerait jamais, mais qu’elle lutterait à partir de chaque maison contre les soldats de l'armée israélienne", qu’il a menacée de subir de «lourdes pertes».

CHINE : La compagnie LENOVO, 4e fabricant mondial d’ordinateurs, a annoncé qu’elle allait procéder à 2.500 licenciements, à cause de la crise économique mondiale.

IRAK : Cinq soldats de l’armée irakienne ont été tués lors de l’explosion de deux charges, au nord de Bagdad, la capitale, qui ont également blessé huit autres militaires.

MALAISIE : Le chef du gouvernement malaisien, Abdullah Ahmad Badawi, a appelé la communauté internationale, qui a «une responsabilité morale pour sauver le peuple palestinien» à prendre des sanctions à l’encontre Israël, suite aux opérations de Tsahal dans la bande de Gaza.

USA : Selon une estimation du FBI, la cérémonie d’investiture officielle de Barack Obama, le 20 janvier à Washington, constitue une «potentialité tentante» pour les terroristes.

ALLEMAGNE : Selon le journal londonien «Times» les écoliers de Bavière devront, dans le cadre de leur programme scolaire, visiter les camps de concentration et d’extermination nazis de la seconde guerre mondiale.

PAKISTAN : Le conseiller à la sécurité nationale du Pakistan, Mahmoud Dourani, s’est vu signifier son congé par le chef du gouvernement, Yousouf Raza Gilani, pour avoir accordé une interview aux médias, sans son consentement préalable.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette