Bandeau
DESINFOS.COM
Slogan du site

Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël

L’aviation isralienne aurait dtruit des positions militaires syro-iraniennes
Mediarabe.info | Traduction et synthse de Chawki Freha
Article mis en ligne le 12 septembre 2007
dernière modification le 13 septembre 2007

Le quotidien arabe isralien Assannara croit savoir que le raid men par l’aviation isralienne en Syrie, dans la nuit de mercredi 5 au jeudi 6 septembre, a vis des positions communes syro-iraniennes, en territoire syrien .
Le quotidien arabe isralien cite en effet une source isralienne, qui requiert l’anonymat, selon laquelle les chasseurs bombardiers israliens ont en effet frapp une base de missiles finance par les Iraniens, dans le nord de la Syrie .

Damas a dénoncé l’agression israélienne dans une lettre adressée à l’ONU et à son secrétaire général Ban Ki-Moon.

A cet égard, la télévision « Al Arabiya » précise que le représentant de la Syrie aux Nations Unis a rappelé, en menaçant, que « si la communauté internationale ne condamne pas l’agression israélienne, et reste silencieuse à l’égard de la politique hégémonique de l’Etat hébreu, cela menace non seulement la stabilité et la sécurité de la région, mais du monde entier ».

Ces informations semblent correspondre aux révélations faites hier aux Etats-Unis et divulguées par « CNN », qui a affirmé qu’un haut responsable du Pentagone a confirmé des frappes israéliennes en territoire syrien, sans en préciser la nature des cibles.

Le quotidien « Assannara » rappelle de son côté qu’« aucun pays arabe à l’exception du Liban n’a condamné l’opération israélienne en Syrie ». L’Arabie a même refusé de recevoir le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Al Moallem le 11 septembre. C’est dire l’état d’isolement dans lequel vit la Syrie depuis que ses responsables aient qualifié les dirigeants arabes de « demis hommes », en juillet et août 2006, et la violente sortie du vice-président syrien Farouk Chareh, en août dernier, contre l’Arabie.



Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.6.0
Hébergeur : OVH
Site en cours d’évolution - dysfonctionnements ponctuels possibles