Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Mots-clés > Dossiers > Sarah Halimi

Articles du thème Sarah Halimi


Sarah Halimi, pour l’avenir

Patrick Klugman | La Règle du Jeu - 1er mai

Y revenir. Y revenir encore. Avec une conviction, une intuition, presque une promesse : Sarah Halimi est morte, oui et dans d’atroces conditions, mais, en dépit d’un arrêt de la Cour de cassation, l’affaire Halimi, elle, ne l’est pas.
Depuis cet arrêt, un sentiment d’injustice gagne.
Comment est-ce possible après que la plus haute juridiction française ait dit son dernier mot, par son arrêt confirmatif de l’irresponsabilité de l’auteur ? Après que l’un des plus hauts magistrats de France, François Molins, Procureur général près la Cour de cassation, ait publiquement affirmé que le droit français n’offrait aucune possibilité de juger cet homme et qu’il ne s’agit que de l’application stricte de la loi pénale ?

 Lire

Affaire Halimi : je n’ai plus confiance dans la justice de mon pays

Une tribune de l’avocat Gilles-William Goldnadel - 30 avril

Gilles-William Goldnadel déplore que le tribunal ait conclu à l’irresponsabilité pénale de Kobili Traoré, le meurtrier antisémite de Sarah Halimi, défenestrée à Paris en avril 2017. En désespoir de cause, il se tourne vers la justice israélienne.
L’incompréhensible décision concernant le meurtre de Sarah Halimi n’intervient pas dans un univers judiciaire français rationnel. Voilà trop longtemps que je ne suis plus un avocat heureux et que je me lamente contre les dysfonctionnements nombreux.
Pour l’écrire autrement je n’ai plus confiance dans la justice de mon pays. Trop lente, trop indolente, trop idéologique. Pour rester aimable.

 Lire

Sarah Halimi : fume, c’est du déni

par Gérard Biard, rédacteur en chef de Charlie Hebdo - 29 avril

Nous sommes bien d’accord : on ne juge pas les fous, et la Cour de cassation est souveraine si elle considère qu’un assassin est privé de son « discernement ». Il n’empêche que, dans l’affaire Sarah Halimi, il y a un problème dès le départ, et de taille. Le cadavre martyrisé de cette pauvre femme était à peine refroidi que, déjà, on interrogeait le mobile antisémite de son assassin.
Et on l’a interrogé longtemps avant que la justice ne le reconnaisse enfin, après bien des arguties. Pourtant, dingue ou pas, l’assassin n’a pas frappé au hasard. Il est monté chez sa voisine juive, qu’il a massacrée en psalmodiant « Allah akbar » et en gueulant qu’il avait tué le « démon ».

 Lire

0 | 20

HANOUKA


HANOUKA SAMEAH 5781 - 2021



Lutte contre le boycott et la délégitimation d’Israël

Lire les articles ICI


Lutte contre la désinformation

Lire les articles ICI


Lutte contre l’antisémitisme

Lire les articles ICI


Université Populaire du Judaïsme


Les Séminaires 2019-2020


Boycott

CRIF.org - revue de Presse



STOP  BDS

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette