Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Menaces du Hamas

Menaces du Hamas

israelinfos.net

vendredi 7 novembre 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Abou Avida, le porte-parole de la branche armée du Hamas, les brigades Ezzedine el-Qassam, a déclaré jeudi, au cours d’une conférence de presse qualifiée de « spéciale », où lui et ses hommes sont arrivés masqués et lourdement armés, que « la fin du cessez-le-feu » entre l’organisation islamique et l’Etat hébreu est « arrivée », et que les « combattants palestiniens n’ont nullement l’intention de la renouveller », tant que les Israéliens ne seront pas « prêts à accepter un certain nombre de conditions, parmi lesquelles la fin du blocus et l’ouverture des points de passage menant vers la bande de Gaza ».

« Si Israël ne veut pas entendre parler de nos exigences, alors nous continuerons à être comme une arête dans sa gorge et un couteau planté dans son cœur », a notamment annoncé Abou Avida, avant de préciser que le Hamas avait accepté le principe de l’accalmie « en tenant compte des intérêts immédiats de la nation palestinienne », mais que ses milices réagiront dorénavant « durement à l’agressivité des sionistes » : « A partir de maintenant, nous répondrons aux attaques de l’ennemi par des coups très douloureux portés en profondeur de son territoire, et il paiera très cher le moindre de ses agissements à l’encontre de nos combattants ».

Selon lui, c’est l’Etat juif qui est « le seul et unique responsable de la fin de la trêve », même s’il a jugé que l’opération menée par Tsahal, avant-hier, a été un « échec total » : « De nombreuses charges explosives ont été lancées contre les militaires, des obus de mortier ont été tirés, et il y a même eu des combats au corps à corps », a-t-il souligné, en admettant toutefois que six membres du Hamas, parmi lesquels un officier du nom de Mazen Saada, ont été abattus durant les combats, et le couloir souterrain, dynamité.

Enfin, il a précisé que « la résistance armée » a tiré, durant la journée de mercredi, cinquante et une roquettes de type Qassam et cinquante obus de mortier qui, selon lui, « ont suscité un grand effroi » en Israël.

Sécurité

Policier blessé à la "Ferme Federman"

Nouvelle intervention, jeudi matin, des services de sécurité, dans la zone proche de Hébron, où s’élevait la «ferme» de Noam Federman, récemment évacuée, puis entièrement rasée par les bulldozers de Tsahal.
Federman et les siens, qui ont installé sur place des «habitations temporaires» et s’engagent publiquement à «reconstruire tout ce que le gouvernement décidera de détruire», ont été expulsés, après avoir refusé de se plier aux appels répétés des forces de l’ordre, leur demandant de quitter la cabane à l’intérieur de laquelle ils s’étaient enfermés.

De jeunes militants d’extrême-droite ont alors attaqué les soldats et les policiers à coups de pierres. Un des agents a été blessé au visage par un projectile, au moment où il venait de «repérer» un garçon, âge de quatorze ans, recherché depuis plusieurs jours pour avoir pris une part active à tous les derniers affrontements, et s’y être montré particulièrement violent et injurieux à l’égard des militaires.
L’adolescent a été transféré au commissariat de Hébron, où ses proches devaient le rejoindre.
Un peu plus tard dans la journée, les médias ont diffusé les déclarations vengeresses d’activistes ultranationalistes impliqués dans les accrochages avec les soldats de Tsahal ; ils ont ainsi «promis» de «revenir et de reconstruire la ferme après chaque visite de la police, qui ne pourra rien contre cela».
De fait, juste après le départ des forces de l’ordre, d’autres militants sont arrivés sur place pour y édifier une sorte de hutte.

Nouvelle roquette sur Sdérot

Alors que les habitants du Néguev occidental se demandaient, jeudi matin, si le cessez-le-feu était toujours d’actualité ou si au contraire la cinquantaine d’attaques palestiniennes de la veille préfigurait un retour à la situation antérieure, une roquette de type Qassam a été tirée par un groupe palestinien, opérant depuis le nord de la bande de Gaza, et s’est abattue à proximité du cimetière de Sdérot, sans faire de victime ni de dégât.

Dans la soirée de mercredi, après avoir effectué une visite dans le sud du pays et s’être entretenu avec les dirigeants des localités directement menacées par les opérations palestiniennes, le ministre de la Défense, Ehud Barak, a confirmé que les points de passage, menant vers la bande de Gaza, resteront fermés tout au long de la journée de jeudi, et même plus longtemps encore, «si la région connaît un regain de violence».

Arrestation à Naplouse

Selon une information permise à la publication dans la nuit de jeudi à vendredi, une unité d’élite de Tsahal a lancé, en milieu d’après-midi, une opération, dans le centre de la ville palestinienne de Naplouse, visant à capturer un haut responsable du Hamas, dont les services de renseignement avaient appris qu’il se trouvait dans la région.

Mohammed Zihad Kharaz, un homme âge de quarante deux ans, est responsable de nombreuses attaques, parmi lesquelles des attentats à l’arme automatique contre des véhicules civils israéliens et des tirs contre les patrouilles de l’armée.
Aucun soldat n’a été blessé au cours de la brève incursion à Naplouse, où Kharaz a été arrêté avant d’être transféré aux enquêteurs, pour interrogatoire.
Plus tard dans la soirée, un groupe palestinien opérant dans le sud de Bethlehem a attaqué un autobus israélien, contre lequel deux cocktails Molotov ont été jetés, détruisant une partie du véhicule, sans faire de victime.
Des forces de Tsahal sont immédiatement arrivées dans le secteur où s’est produit l’incident, pour s’y déployer et procéder à des recherches visant à en interpeller les auteurs.


Religions

Rencontre inter-religieuse

Alors qu’en 2006, il avait prononcé un discours à Ratisbonne, en Allemagne, qui avait été jugé «injurieux envers l’islam» et provoqué une vive indignation dans le monde musulman, dont de nombreux représentants avaient «exigé» excuses et explications – le pape Benoît XVI a appelé, jeudi, les pays arabes a garantir une entière liberté de culte à ceux de leurs citoyens qui ont «d’autres croyances».

Il a lancé cet appel en guise d’ouverture à un congrès, qui doit se tenir à Castel Gandolfo, la résidence d’été des papes dans les environs de Rome, pendant trois jours, et portera sur les notions de «l’amour de Dieu» et «l’amour du prochain».
Parmi les participants, de nombreux théologiens, les ambassadeurs des pays musulmans en poste au Vatican, et des universitaires venus du monde entier seront notamment chargés de réfléchir à la situation des relations islamo-chrétiennes.
Selon Benoît XVI, qui a souhaité parvenir à une meilleure compréhension entre les fidèles de ces deux religions, cette rencontre «est un signe clair de notre estime mutuelle et du désir de nous écouter avec respect».
«Cette réunion veut être un signe, un signal de ce que l’appel du Saint-Père au dialogue entre les cultures et les religions est largement accueilli : c’est le signe que nous entendons continuer ensemble dans le dialogue», a pour sa part affirmé à l’AFP le cardinal français Paul Poupard, président du Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux.
Rappelons enfin que chefs religieux, récemment réunis à Lahore, au Pakistan, ont réclamé que le pape Benoît XVI soit «renvoyé» pour avoir «offensé la religion du prophète Mahomet».


Monde arabo-musulman

Nouvel attentat à Bagdad

Plusieurs sources ont indiqué, jeudi matin, que quatre personnes ont été tuées, et sept autres blessées, lorsque deux charges explosives ont été actionnées dans une rue du centre de Bagdad, non loin d’un barrage de l’armée situé à l’entrée du quartier sunnite de Cheikh Omar.

Rappelons que ces points de passages sont eux-mêmes tenus par des membres issus de la communauté sunnite qui ont rejoint les troupes américaines afin de «combattre les milices d’Al Qäeda en Irak».
Lundi dernier, le ministère de l’Intérieur avait annoncé que le vice-ministre irakien du Pétrole, Saheb Salman Qutub, ainsi que l’un de ses gardes du corps, avaient été blessés au cours d’une explosion qui s’est produite à proximité de son logement, tandis qu’un peu plus tard dans la journée, deux bombes avaient explosé devant le Bureau du service d'enquête des crimes de la police qui, là encore, se trouve en plein centre-ville, place Tahariyat, faisant six morts et vingt blessés, dont dix agents des forces de l’ordre, lesquelles s’inquiètent de la capacité des terroristes à perpétrer des massacres à l’intérieur de zones pourtant hautement surveillées.

IRAN : "Changer l'image des USA"

Après qu’Ali Akbar Javanfekr ait invité, mercredi, le nouveau président des Etats-Unis, Barack Obama, à «choisir la voie de la paix» et à «quitter les sentiers de la guerre tracés par son prédécesseur», et considéré, en tant que Conseiller pour la presse du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, que le «crédit moral des Etats-Unis a subi les effets de la politique belliqueuse de George Bush» - les agences de presse de Téhéran ont diffusé, jeudi, les déclarations du porte-parole du gouvernement, Goualem Hussein Alham, qui a «souhaité pour l’Amérique» que sa nouvelle administration œuvrera à «modifier l’image publique des USA et la perception qu’en ont les nations du monde».

Selon lui, les Américains doivent avant tout «adopter de nouvelles positions en matière de politique étrangère et s’abstenir d’envahir des pays souverains».
Les autorités iraniennes ont par ailleurs estimé que «le départ des troupes américaines des pays où elles se trouvent actuellement suscitera une baisse des dépenses du gouvernement, ce qui lui permettra de mieux affronter la situation économique».


Nouvelles brèves

Israël, le 06/11/08

Diplomatie : "Quoi qu'il arrive d'ici à la fin de l'année, nous avons des bases solides pour progresser rapidement vers une conclusion", a déclaré Condoleezza Rice, arrivée aujourd'hui pour une tournée de quatre jours au Proche-Orient. La secrétaire d'Etat s'entretiendra notamment avec Tzipi Livni, Benjamin Netanyahu, Ehud Barak et Ehud Olmert. Elle devrait rencontrer également le président et le Premier ministre de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas et Salam Fayyad, avant de poursuivre sa tournée, en Egypte et en Jordanie.

Diplomatie : Ismaïl Haniyeh, le chef du gouvernement Hamas à Gaza, s'est engagé auprès de l'ex-présidente irlandaise, Mary Robinson, en visite dans la région, à ce que l'otage Guilad Shalit reçoive l'autorisation de répondre à la lettre de ses parents transmise récemment par l’intermédiaire du président français Nicolas Sarkozy.

Politique : Municipales de Jérusalem: le Rabbin Haïm Druckmann, directeur de Yéshivot du mouvement Bné Akiva, a appelé à voter pour le candidat laïc Nir Barkat, tandis que le Rabbin Adin Steinsaltz soutien le candidat orthodoxe Meïr Poroush.

Economie : La Bourse de Tel-Aviv a clôturé à la baisse. L'indice Tel-Aviv-25 a perdu 4,15% à 749,65 points, le Tel-Aviv-100, 4,63% à 664,24 points, et le Tel-tech a chuté de 7,04% à 154,57 points. Sur le marché des devises le dollar était en hausse de 0.261% et s'échangeait à 3,837 shekels, tandis que l'euro baissait de 0.613% par rapport à son cours de la veille, à 4,9117 shekels.

Culture : L’écrivain Amos Oz recevra le Prix Heine 2008 lors d’une cérémonie qui se déroulera en décembre à Düsseldorf, en présence de l’ancien président allemand Richard Von Weizsäcker. Après avoir été récompensé par le Prix Bialik en 1986, le Prix Israël en 1998 et le Prix Goethe de littérature en 2005, il est le premier lauréat israélien à obtenir cette importante distinction allemande.

Législation : Plusieurs projets de loi ont été adoptés ce matin à la Knesset, notamment celles préconisant des allègements pour les étudiants réservistes, la protection des témoins, et le partage des biens avant le divorce.

Sécurité : A trois heures du matin, près de 100 policiers et garde-frontières sont arrivés avec un bulldozer pour affronter une dizaine de jeunes occupant la ferme de la famille Federman près de Hébron, rebâtie déjà deux fois depuis son démantèlement la semaine dernière. Après le départ des forces de sécurité, les activistes se sont immédiatement attelés à la reconstruction.


Nouvelles brèves, International

Monde, le 06/11/08

USA : Rahm Emmanuel a été nommé secrétaire général de la Maison Blanche par le nouveau président américain. Fils d'émigrés israéliens, ce représentant au Congrès et ancien conseiller de Bill Clinton, estime que Barack Obama est "pro-israélien''.

GRANDE BRETAGNE : Une comédie musicale sur le thème du ghetto de Varsovie se jouera à partir du 19 Novembre prochain au Nouveau théâtre de Londres. Produite par Beth Trachtenberg en association avec le Théâtre Royal Plymouth, la pièce relate l'histoire d'une troupe théâtrale qui tente de redonner espoir aux Juifs du ghetto en 1942, alors que la menace de la "solution finale" se fait de plus en plus pesante.

PAKISTAN : Un attentat suicide suivi d'un échange de tirs a fait au moins 8 morts et 45 blessés. L'explosion d'une voiture piégée s'est produite près d'un bâtiment de la police situé dans la vallée de Swat, dans le nord-ouest du pays.

FRANCE : La Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité (Halde) a relevé, dans le cadre d’une étude de 29 manuels scolaires, des stéréotypes discriminatoires, notamment dévalorisants pour les femmes, les étrangers, et les personnes âgées.

TAIWAN : A l'issue de cinq jours de pourparlers avec Chen Yunlin, le président Ma Ying-Jeou a estimé que cette première visite d'un haut dignitaire chinois est une réussite, même si certaines questions restent encore en suspens.

CAMEROUN : Un des dix otages enlevés au large des côtes la semaine dernière a été tué lors d'une tentative de libération menée par les forces de sécurité nigérianes. Aucune information sur la nationalité de la victime n'a été fournie.

ASIE : "Malgré l'euphorie de l'élection (américaine), l'économie mondiale, elle, n'a pas changé" a déclaré Francis Lun, directeur général de Fulbright Securities à Hong Kong. Les places boursières asiatiques ont chuté à la suite du Dow Jones à Wall Street. Le Hang Seng a perdu 6,7% à Hong Kong, le Nikkei 5,7% au Japon, et le Kospi 7% en Corée du Sud. Quant aux marchés de Singapour, d'Australie et de Chine ils ont eux aussi clôturé sur de fortes baisses.

AFGHANISTAN : Suite au raid américain dans lequel près de 40 personnes qui assistaient à un mariage sont mortes hier, le président Hamid Karzaï a appelé Barack Obama à cesser de tuer des civils en Afghanistan, dans la guerre contre les talibans.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette