Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Il faut cesser d’utiliser des termes impropres : les participants à toute (...)

Il faut cesser d’utiliser des termes impropres : les participants à toute opération publicitaire anti-israélienne ne sont pas des « militants de la cause palestinienne »

Hélène Keller-Lind

lundi 11 juillet 2011
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Ce n’est pas parce qu’une expression éculée est reprise partout qu’elle est juste. Ceux qui devaient être emmenés récemment par des organisations hyper politisées vers Israël ou la Bande de Gaza par mer ou par air ou l’ont été se fichent pour la plupart comme d’une guigne du sort du Palestinien réel. Celui-ci n’est qu’un prétexte de choix pour qu’ils puissent donner libre cours à leur antisionisme radical, voire leur antisémitisme.

Manifester pour la levée du blocus maritime de la Bande de Gaza, c’est agir contre l’intérêt bien compris des Palestiniens

Quelques centaines de personnes, apparemment sans emploi réel puisqu’elles ont tout loisir de partir à l’aventure, sont parties, apparemment tous frais payés, en voyage de propagande organisé par des organisations qui ne manquent pas de moyens financiers et dont les buts supposés sont clairement affichés : l’un d’entre eux est de faire mine de forcer le blocus maritime imposé légitimement par Israël à la Bande de Gaza. Or, il s’agissait en fait de faire le plus de bruit possible autour d’une escroquerie car, d’une part, il n’y a aucune crise humanitaire dans la Bande de Gaza où le Gazaoui moyen se porte bien mieux que les Égyptiens vivant dans des taudis au Caire, pour ne citer qu’un exemple, et les témoignages abondent, et d’autre part, Israël ne laissera rien forcer du tout, sauf à se suicider. Car tout ce dont les Gazaouis ont besoin leur parvient que ce soit par Israël ou l’Égypte et parce qu’il est hors de question de laisser entrer librement des armes que le Hamas a l’intention déclarée d’utiliser pour attaquer des populations israéliennes. Deux séries d’attaques à la roquette de ce type viennent d’ailleurs d’être commises dans ces conditionsLa Charte de ce mouvement terroriste prévoit toujours la destruction d’Israël, on le sait.
Aucun état ne peut rester les bras croisés lorsque ses populations sont ainsi soumises à des tirs à tort et à travers qui mettent la vie de plus d’un million et demie de personnes en danger...d’autre part, de tels tirs engendrent d’inévitables répliques éminemment justifiés. Comme on l’a vu lors de l’opération Plomb fondu.
Manifester pour la levée du blocus maritime de la Bande de Gaza, c’est donc agir, non seulement contre le droit qu’a tout État à se défendre, mais aussi contre l’intérêt bien compris des Palestiniens et contraire à toute recherche de paix.

Manifester contre la barrière de sécurité, c’est agir contre l’intérêt bien compris des Palestiniens

Un autre but affiché de ces organisations est aussi de protester contre la barrière de sécurité. En effet, une poignée de ces professionnels des troubles à l’ordre public, qui n’ont bien entendu pas pu se rendre dans la Bande de Gaza, sont parvenus à rejoindre les Territoires palestiniens pour se joindre à des Palestiniens et y manifester contre la barrière de sécurité qu’Israël a dû ériger pour faire cesser les attentats sanglants préparés dans les territoires sous autorité palestinienne et commis sur son territoire, le plus souvent contre des civils israéliens – dans des bus, des centres commerciaux, des écoles, même, etc..- Ces soi-disant « militants de la cause palestinienne » ont manifesté à Kalandia, au nord de Jérusalem, Et, là encore le but est de faire le plus de bruit possible, car cette barrière ne changera pas tant qu’il y aura des risques sécuritaires. Pour l’heure et tant qu’il n’y aura pas la paix, son tracé ne change que si une décision de la Cour Suprême israélienne, à qui tout un chacun peut s’adresser, l’ordonne.

Cette barrière de sécurité a sauvé des vies israéliennes puisqu’elle prévient les attentats, à de rares exceptions près. Un dirigeant du Jihad Islamique a d’ailleurs admis qu’elle jouait son rôle et prévenait les attentats terroristes Mais elle a également permis aux Palestiniens de Judée Samarie de mener des vies bien plus normales car sans attentats il n’y a plus de poursuites et recherches de terroristes dans les Territoires et, de plus, un nombre considérable de barrages ont pu y être levés

Manifester contre la barrière de sécurité, c’est donc agir, non seulement contre le droit qu’a tout État à se défendre, mais aussi contre l’intérêt bien compris des Palestiniens

Que veut dire précisément « la cause palestinienne, si ce n’est la paix entre les deux parties ?

D’ailleurs que signifie, au juste, cette expression de « cause palestinienne » ? Cela ne peut en aucun cas signifier la libre entrée d’armes dans la Bande de Gaza, ni le libre passage sur le territoire d’Israël de terroristes venant de Judée Samarie...Il est surréaliste de devoir le rappeler.

La « cause palestinienne », cela signifie en toute logique deux États vivant côte à côte dans la paix et la sécurité, indispensable corollaire. Or, rien de ce que ces personnages ne revendiquent ne s’inscrit dans cette vision des choses. Ils se soucient de « la cause palestinienne » comme d’une guigne....

S’ils s’en souciaient ils auraient bien d’autres sujets de préoccupation et causes de manifestations...

Pour être « pro-palestinien » il faudrait commencer par œuvrer, entre autres, pour l’amélioration des conditions de vie des femmes palestiniennes qui en auraient bien besoin

Ainsi, qui se soucie véritablement de « la cause palestinienne » se soucie bien entendu des conditions faites à la moitié de cette population, à savoir les femmes palestiniennes. Et pour améliorer leur sort, c’est au Hamas, mais aussi à l’Autorité palestinienne qu’il faut s’adresser...Amira Hass, qui a à cœur avant tout des Palestiniens, et fait partie de ces « militants » soi-disant « pro-palestiniens » écrivait pourtant récemment dans Haaretz que Mahmoud Abbas ne fait pas ce qu’il faut pour mettre un terme à la pratique de crimes dits d’honneur qui font partie de la « culture palestinienne.  » - une tradition barbare de mise en tutelle rigide des femmes par les hommes de leur famille qui ont à peu près tous les droits sur elles, ce qui les contraint à vivre dans la soumission et la crainte- Alors que peu de temps auparavant il avait lancé une opération poudre aux yeux pour annoncer qu’il allait y mettre un terme, à l’occasion de l’émotion soulevée par la d,couverte d’une jeune femme au fond d’un puits où l’avait jeté un an plus tôt un oncle voulant ainsi sauver l’honneur de la famille (sic) - ...paroles, paroles...comme le montre ce reportage. De plus, il y a quelques mois il avait annoncé le lancement d’un Plan de 9 ans financé par l’Espagne pour un coût de 9 millions d’Euros pour lutter contre toutes les violences sexistes... Il y a donc du boulot s’il faut 9 ans pour remédier à la situation dans laquelle se trouvent les femmes palestiniennes ! On ignore si cela donné le commencement d’un résultat...
Quant aux femmes de Gaza, 77 % d’entre elles ont subi des violences …. Alors, pour qui se soucie des Palestiniens, se préoccuper du sort de la moitié d’entre eux semble être un bon départ pour avoir droit à ce qualificatif de « pro-palestinien » utilisé à tort et à travers....

Et les grands chantiers à entreprendre pour réellement « militer pour les Palestiniens » ne manquent pas...Il conviendrait de les aider à œuvrer contre la corruption qui détourne une partie non négligeable des fonds que la communauté internationale leur verse, ce qui condamne les plus faibles d’entre eux à végéter dans de pseudo « camps de réfugiés », de fait des bidonvilles soigneusement entretenus comme levier politique anti-israélien, alors que d’autres, ministres notamment vivent dans le luxe...Une grande opération vient d’ailleurs d’être lancée par le M. Propre palestinien pour poursuivre « plusieurs » ministres qui sont accusés officiellement, entre autres, d’avoir « pillé le budget de leur ministère détourné pour leur utilisation personnelle.... » Ce qui était un secret de polichinelle mais qui n’est découvert officiellement qu’aujourd’hui, comme par hasard...en effet, le gouvernement peine aujourd’hui à payer les salaires des fonctionnaires et connaît une crise financière alors qu’il reçoit des millions d’Euros et de dollars annuels de la communauté internationale. Ce qui provoque des remous l’ayant poussé à agir enfin, ou, tout au moins, à annoncer qu’il va le faire pour éteindre le feu qui couve.

Autre chantier urgent : faire en sorte que les droits de l’homme – bafoués allégrement par les autorités palestiniennes - et la liberté d’expression soient respectés...Human Rights Watch publiait à cet égard un rapport au titre édifiant : « pas de nouvelles, bonnes nouvelles, » autrement dit se borner de parler des chiens écrasés est gage de sûreté pour un journaliste sous gestion palestinienne... sans parler de Gaza...

Ces anti-israéliens sont des militants de l’antisionisme radical dont le but est de détruire Israël, ce que démontre Pierre-André Taguieff

Dès lors que ces « activistes » ne sont guère véritablement « pro-palestiniens », si les mots ont un sens, alors, quel est leur but, car but il y en a forcément un ?

Dans son dernier ouvrage, « Israël et la question juive », publié par Les Provinciales, Pierre-André Taguieff démonte les rouages de cet édifice soigneusement mis en place au fil du temps et apporte la réponse : « il est clair qu’il ne s’agit aucunement d’aider les Palestiniens qui souffrent, mais de forcer à la riposte brutale des Israéliens, en espérant des « bavures » exploitables par la propagande propalestinienne internationale. L’objectif final est clairement défini : l’élimination de l’État d’Israël. »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette