Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Mots-clés > Dossiers > Le “problème” des “réfugiés palestiniens”

Articles du thème Le “problème” des “réfugiés palestiniens”


Israël : La population arabe en grève mardi à cause de la l’imposture palestinienne de la « nakba »

Souhail Ftouh | Identité Juive - 13 mai 2012

e Comité suprême de suivi des Arabes israéliens a annoncé une grève générale pour mardi, 15 mai 2012, dans ce secteur de la population afin de marquer le jour de la nakba. Ce terme est utilisé par les Arabes pour désigner la ”catastrophe” que représenta pour eux la création de l’État juif. Les cours seront annulés, les commerces fermés, et les institutions politiques et culturels arabes ne fonctionneront pas. Les grévistes se rassembleront pour manifester leur solidarité avec les détenus palestiniens en grève de la faim en Israël.
Lire aussi : L’imposture palestinienne de la Nakba
par Alain Legaret

 Lire

Israël laisse les citoyens arabes manifester contre son existence le jour de la fête nationale

Observatoire du Moyen-Orient - 29 avril 2012

Depuis 15 ans ces citoyens israéliens manifestent contre l’indépendance de leur propre pays. Ils appellent à la destruction d’Israël par le « retour » de millions d’arabes qui transformerait Israël en un pays arabe avec une minorité juive. Donc plus de pays pour le peuple juif. C’est la négation de la formule « deux pays pour deux peuples » qui est la base des négociations. Ils manifestent avec des drapeaux d’un autre pays - la Palestine. Dans quel autre pays au monde une telle scène est-elle possible ?

 Lire

Mettre fin au droit au retour palestinien

par Daniel Pipes - National Review Online l Adaptation franaise : Anne-Marie Delcambre de Champvert - 18 janvier 2012

Entre 1967 et 1993, seulement quelques centaines de Palestiniens de Cisjordanie ou de Gaza obtinrent le droit de vivre en Isral du fait qu’ils avaient pous des Arabes d’Isral (qui reprsentent prs d’un cinquime de la population d’Isral) , et acqurant ainsi la citoyennet isralienne. Puis les Accords d’Oslo prsentrent une disposition, laquelle ne fut donne que peu d’importance, sur le regroupement familial, qui fit de ce filet [d’eau] une rivire : 137 000 rsidents de l’Autorit palestinienne (AP) migrrent en Isral entre 1994 et 2002, certains d’entre eux s’tant engags dans des mariages frauduleux ou polygames .

 Lire

Réfugiés palestiniens : l’escroquerie démontée par Danny Ayalon

Hélène Keller-Lind - 10 décembre 2011

Troisième vidéo vérité dans laquelle Danny Ayalon, vice-ministre des Affaires étrangères israélien, remet les pendules à l’heure, expliquant clairement ce qu’il en est réellement des réfugiés palestiniens, problème perpétué par l’UNRWA, alors que les réfugiés juifs des pays arabes ont été absorbés en Israël et ailleurs et alors que des solutions ont été trouvées pour des dizaines de millions d’autres réfugiés dans le monde.

 Lire

Vidéo : La vérité sur les réfugiés par Danny Ayalon

Youtube (Danny Ayalon Channel) - 9 décembre 2011

Le Vice-ministre israélien des Affaires étrangères, Danny Ayalon, explique les faits historiques relatifs à la question des réfugiés dans le conflit israélo-palestinien. La vidéo explique la raison pour laquelle, il ya encore des réfugiés après plus de six décennies, c’est à cause des réticences des dirigeants arabes à accepter leurs frères et des Nations Unies qui ont créé un organisme distinct avec des principes et des critères uniques. La vidéo met également en lumière la question des réfugiés juifs qui ont été forcés de quitter leurs maisons dans le monde arabe, et ont ensuite été absorbés par l’Etat d’Israël.

 Lire

Les oubliés du conflit israélo-palestinien

par Daniel Horowitz, Le Monde - 11 octobre 2011

Beaucoup d’observateurs s’interrogent sur la question de savoir pourquoi ce conflit dure si longtemps. Ils pensent - à raison - que les paramètres d’un éventuel arrangement doivent être connus. Il se peut qu’Israël n’ait pas exploité de manière optimale certaines fenêtres d’opportunités, mais l’impasse semble globalement du côté palestinien. Les dirigeants palestiniens dits « modérés » ne le sont que dans le sens où leur pragmatisme les conduit à accepter la réalité de l’Etat d’Israël, tout en la considérant comme temporaire. Cela signifie qu’en attendant qu’Israël disparaisse ils sont disposés à renoncer à la violence et à coopérer au plan économique. Cela permet aux palestiniens de développer leurs institutions et donne aux israéliens une sécurité relative.

 Lire

Officiel palestinien : les réfugiés palestiniens ne deviendront pas citoyens de Palestine

par Mathias Mellul - Guysen - 28 septembre 2011

Dans une interview accordée au journal libanais Daily Star le 15 septembre, l’ambassadeur de l’Autorité palestinienne au Liban estime qu’en cas d’indépendance de son Etat les réfugiés palestiniens ne deviendront pas automatiquement citoyens palestiniens. Le statut de réfugié palestinien est accordé à toutes personne ayant résidé entre juin 1946 et mai 1948 dans la Palestine sous mandat britannique, c’est-à-dire le territoire israélien actuel et la Judée-Samarie, et qui ont ensuite quitté leur région suite à la guerre d’Independence de 1948-1949.

 Lire

Comment résoudre le “problème” des “réfugiés palestiniens” en 5 points

Jonathan-Simon Sellem – JSSNews - 22 septembre 2011

S’il est un sujet qui ne devrait plus exister aujourd’hui, c’est celui des réfugiés palestiniens. Si officieusement, tout le monde est d’accord pour traiter la question de manière simple (“non au droit au retour” – même Arafat l’avait accepté officieusement), il est temps de mettre certaines choses en œuvre. Rapidement ! En 1948, il y avait à peu près 600.000 arabes dans la région d’Israël. Ils ont quitté leur foyer en raison de la guerre.

 Lire

Le retour : droit ou mythe ?

Israel Ayom – De Nadav Shragay (Traduction : Karine Schwartz) - 5 août 2011

Les responsables sécuritaires prévoient une situation explosive en septembre, due aux attentes disproportionnées des Palestiniens. Lorsqu’ils verront leur espoir déçu, ce sera la troisième Intifada. Des événements, similaires à ceux qui se sont déroulés à la frontière nord, sont attendus, mais, cette fois, à l’intérieur d’Israël. Des milliers de Palestiniens tenteront, sans doute, de pénétrer en Israël.

 Lire

Droit au retour aux réfugiés palestiniens - S’atteler à la responsabilité du transfert

Par Claude Tencer © 2011 www.aschkel.info - 12 juin 2011

Le « droit au retour » est au centre de toutes les controverses dans les négociations israélo palestinienne. S’atteler à cette pomme de discord permet de bloquer les négociations entre Israéliens et palestiniennes. Pour les leaders palestiniens, le « droit au retour » des réfugiés palestiniens n’est pas négociable, ils estiment qu’Israël est responsable de l’exode de la population arabe durant la guerre de 1947-1948 ainsi que celle de 1967 et doit assumer la situation des réfugiés vivant dans des camps dans un environnement précaire. Les Israéliens n’acceptent pas cette revendication.

 Lire

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70

0 | 20


Lutte contre le boycott et la délégitimation d’Israël

Lire les articles ICI


Lutte contre la désinformation

Lire les articles ICI


Lutte contre l’antisémitisme

Lire les articles ICI


Université Populaire du Judaïsme


Les Séminaires 2018-2019


Boycott

CRIF.org - revue de Presse



STOP  BDS

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette