Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Mots-clés > Auteurs > Navon Emmanuel

Articles du thème Navon Emmanuel


Analyse : l’émergence de l’hégémonie iranienne

Emmanuel Navon | i24news - 12 novembre 2014

L’effondrement des régimes arabes soutenus par les USA a laissé un vide comblé par Téhéran. La formation d’un nouveau gouvernement au Yémen en début de semaine ne marque pas la fin de la rébellion chiite soutenue par l’Iran dans ce pays. En septembre, les rebelles chiites (également connus sous le nom de « Houtis ») ont pris le contrôle de la capitale Sanaa et du port d’Al-Hudayah sur la Mer Rouge (deuxième port du Yémen après celui d’Aden). Le but immédiat de l’Iran est que son allié chiite au Yémen prenne le contrôle de Bab el- Mandeb, qui est un passage stratégique entre la Mer rouge et l’Océan indien. La stratégie globale de l’Iran consiste à encercler l’Arabie saoudite avec des alliés chiites.

 Lire

La hiérarchie israélienne de l’erreur

Par Emmanuel Navon | i24news - 23 juin 2014

Gilad Shaar, Eyal Ifrach et Naftali Frankel ont été enlevés à cinq kilomètres de chez moi. Lorsque ma famille et moi avons appris la nouvelle de l’enlèvement vendredi dernier, la même pensée a traversé nos esprits : cela aurait pu être nous. Mes enfants adolescents étudient dans la région du Gush Etzion et ils font parfois de l’auto-stop pour rentrer à la maison. Le vendredi, je fais mon jogging sur nos belles collines de Judée, croisant souvent des fermiers arabes qui pourraient me kidnapper.

 Lire

Si Israël pratique l’apartheid, pourquoi tant d’Africains veulent s’y rendre ?

Emmanuel Navon | i24news - 30 avril 2014

Voici une question pour ceux qui accusent Israël d’apartheid : pourquoi un pays menant une politique d’apartheid attirerait-il une immigration illégale massive venant d’Afrique, et pourquoi des Africains se battraient-ils pour continuer à vivre sous un régime d’apartheid ?

 Lire

Opinion : les menaces palestiniennes sont creuses

Emmanuel Navon | i24news - 2 avril 2014

Israël n’a pas à s’inquiéter : les demandes de reconnaissance répétées de l’AP n’ont aucune portée. Les vingt ans de « négociations » qui tournent en rond entre Israël et l’OLP, et le consentement d’Israël à libérer des assassins pour simplement poursuivre ces négociations, peuvent se résumer le mieux par la célèbre scène du film de James Bond « Goldfinger » datant de 1964. Ligoté à une table par "Dr. Goldfinger, Bond regarde impuissant le faisceau laser qui s’approche de lui et qui va le couper en deux.

 Lire

Les compagnies européennes devraient s’inquiéter de la campagne BDS

Emmanuel Navon - 13 février 2014

Il y a quelques jours, le 5 février dernier, la Cour suprême du Royaume-Uni a rejeté le troisième et dernier appel de militants BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) condamnés au pénal pour s’être enchaînés à un bloc de béton à l’entrée du magasin londonien d’Ahava, une société de cosmétiques israélienne. Ces militants avaient justifié leur action en arguant qu’Ahava était coupable de « crimes de guerre » parce que la société a une usine située au-delà de la ligne d’armistice de 1949. La Cour a statué qu’Ahava ne saurait être pénalisée pour l’occupation prétendument illégale de la rive occidentale du Jourdain par Israël.

 Lire

Le temps joue en faveur d’Israël

Emmanuel Navon - 24 janvier 2014

Dans son dernier numéro, The Economist affirme qu’Israël ne restera pas juif s’il n’évacue pas la Judée-Samarie (la « démographie », peut-on lire, mène à une « majorité palestinienne »). Il est intéressant de constater que l’argument de The Economist n’est plus à propos de la paix, mais à propos de la démographie. Les accords d’Oslo ayant amené la guerre et fait couler du sang, et le modèle européen d’État-nation étant en train de s’effondrer sous le poids de l’islam politique, l’idée que la création d’un 23e Etat arabe défaillant est ce qui va amener la paix à cette région déchirée par la guerre ne passe même pas le test du rire. C’est pourquoi la justification d’un Etat palestinien n’est plus (en tout cas parmi les gens rationnels) la paix mais la démographie.

 Lire

La comédie du processus de paix

Emmanuel Navon | i24news - 15 décembre 2013

Lorsque John Kerry annonça la reprise des négociations entre Israël et l’Autorité palestinienne (AP) en juillet 2013, il précisa que les deux parties avaient neuf mois pour résoudre leur conflit centenaire. Si Kerry avait fait son annonce le 1er juillet au lieu du 18 juillet, la date butoir pour la fin des négociations eût été le 1er avril, et Kerry aurait pu gagner le prix du meilleur poisson d’avril. Bien qu’il reste encore quatre mois avant la date butoir fixée par Kerry, Israël et l’Autorité palestinienne ont déjà commencé à s’incriminer mutuellement pour l’échec des négociations.

 Lire

Abbas brouille les cartes en appelant au retour des réfugiés palestiniens

Emmanuel Navon| i24news - 6 octobre 2013

Dans son allocution à l’Assemblée générale des Nations Unies, le Président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a appelé à une solution au problème des réfugiés palestiniens, conformément à la résolution 194 de l’ONU. Dans le narratif palestinien, la Résolution 194 accorde aux réfugiés palestiniens et à leurs descendants le droit de s’installer en Israël et de réclamer les biens et les terrains perdus en 1948. Il est temps de remettre les pendules à l’heure.

 Lire

Israël ne doit pas son statut de « nation start-up » à l’Union européenne

Emmanuel Navon - 14 août 2013

Le gouvernement israélien va devoir prendre une décision délicate dans les jours à venir. Israël doit-il se joindre au programme européen « Horizon 2020 » et accepter ainsi publiquement la décision de l’Union européenne considérant la présence israélienne au-delà des lignes d’armistice de 1949 comme illégale ? Ou alors le gouvernement doit-il refuser les exigences européennes et renoncer aux bénéfices financiers et scientifiques de « Horizon 2020 » ?

 Lire

L’Europe peut avoir son opinion mais sans travestir les faits

Par Emmanuel Navon | I24 - 19 juillet 2013

La Commission européenne annoncera officiellement vendredi que les institutions israéliennes opérant au-delà des lignes d’armistice de 1949 ne seront plus autorisées à demander des « subventions, des prix et des outils financiers » à l’Union européenne (UE). La conséquence de cette décision est que l’Université d’Ariel ainsi que les entreprises israéliennes qui opèrent au-delà de ces lignes d’armistice de 1949 seront interdits de participer au prochain programme de recherche et développement (R & D) européen, appelé Horizon 2020, qui sera lancé en 2014.

 Lire

0 | 10 | 20

0 | ... | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | 200 | ... | 220


Lutte contre le boycott et la délégitimation d’Israël

Lire les articles ICI


Lutte contre la désinformation

Lire les articles ICI


Lutte contre l’antisémitisme

Lire les articles ICI


Université Populaire du Judaïsme


Les Séminaires 2018-2019


Boycott

CRIF.org - revue de Presse



STOP  BDS

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette