Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Mots-clés > Dossiers > Menace iranienne

Articles du thème Menace iranienne


Après l’accord, l’Iran peut-il avoir la bombe atomique ?

Le Point.fr - 15 juillet 2015

Volontiers décrit comme « historique », l’accord sur le nucléaire iranien empêche-t-il réellement l’Iran d’obtenir la bombe atomique ? C’est en tout cas ce qu’a affirmé Barack Obama mardi matin. « Grâce à cet accord, la communauté internationale sera capable de s’assurer que la République islamique d’Iran ne développe pas une arme nucléaire », a souligné mardi matin le président américain lors d’une allocution solennelle depuis la Maison-Blanche. Et de marteler : « Toutes les voies vers une arme nucléaire ont été coupées. »

 Lire

Quelle chance ! Ça y est, les 5 + 1 l’ont leur accord avec l’Iran !...

Marc Lev - 15 juillet 2015

Si l’on reprend ici les paroles prononcées par le Président des Etats Unis comme quoi : « Cet accord est bon pour les Etats-Unis, bon pour nos alliés et bon pour la sécurité du monde entier », comme quoi cet accord va les obliger à « geler leur programme nucléaire existant et à accepter des inspections internationales de toutes les installations existantes », comme quoi l’accord « ne repose pas sur la confiance, la conformité en sera certifiée par l’Agence internationale de l’énergie atomique », on pourrait se dire qu’hormis le côté purement naïf de l’analyse occidentale face à d’autres mentalités, la chose pourrait peut-être malgré tout réussir et qu’ainsi nous pourrions nous positionner sur une vision optimiste de l’accord et au final peut-être nous dire : « pourquoi pas ? »... (par Bill Clinton en octobre 1994 !!!)

 Lire

L’ambassadeur de France loue l’accord avec l’Iran

Le Petit hebdo.net - 15 juillet 2015

A l’occasion du 14 juillet l’ambassadeur de France en Israël Patrick Maisonnave a accordé une interview à la station de radio Reshet Bet. Il a évoqué l’accord conclu sur le programme nucléaire iranien et a réfuté l’opposition du Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou. Il a repris l’argument léger souvent repris « mieux vaut un accord qui contient des mesures de supervision plutôt que pas d’accord du tout ». Il a également repoussé les critiques quant à « course vers un accord à tout prix de la part des grandes puissances » en indiquant que les pourparlers auront duré douze ans.

 Lire

Obama : Si Netanyahou croit qu’il influencera le Congrès, il se trompe

Coolamnews.com - 15 juillet 2015

Dans une interview au New York Times, le président américain fait allusion à l’opposition du Premier ministre israélien à l’accord conclu à Vienne. Questionné sur la réaction plutôt vive d’Israël, Obama a assuré que cet accord n’avait pas été conclu dans le but de résoudre d’un seul coup, tous les problèmes posés par le régime iranien. « Il s’agit d’un accord limité visant seulement à empêcher l’Iran de développer des armes nucléaires.
e locataire de la Maison Blanche a consacré un long moment au téléphone ces dernières heures à rassurer les leaders régionaux au Proche-Orient. Les saoudiens, les émirats arabes, les jordaniens et bien sur Binyamin Netanyahou qui n’a eu de cesse de décrier les grandes puissances en général et les Etats-Unis en particulier pour cette « erreur historique » conclue avec les iraniens.

 Lire

Iran, et maintenant ; les 3 scénarios possibles

Amos Yadlin, chef du renseignement militaire israélien de 2006 à 2010 | JForum.fr - 14 juillet 2015

• 1.L’Iran se transforme en quelque sorte dans un état moins nocif et s’engage avec la grande famille des Nations à s’engager sur une voie constructive. Malheureusement, cela est hautement improbable.
• 2.L’Iran décide dans quelques années, de revenir sur ses engagements, comme la Corée du Nord l’a fait en 2003. Si Téhéran considère que les avantages de cette décision l’emporteraient sur les représailles qu’elle provoquerait de la part de l’Occident, il ne fait aucun doute qu’ils opteront pour la bombe. Israël et la communauté internationale doivent maintenir une pression militaire crédible en tout temps pour empêcher l’Iran de produire une arme nucléaire
• 3.Iran joue la sécurité, en gardant à la lettre, sinon l’esprit de l’accord, en attendant que toutes les restrictions expirent dans une décennie.

 Lire

Coup dur pour Israël : l’Iran confirme qu’un accord a été trouvé à Vienne

Coolamnews.com - 14 juillet 2015

L’Iran a obtenu la levée des sanctions, le scénario tant redouté par Israël va donc se réaliser. Cela aura pris du temps mais l’Iran et les grandes puissances ont trouvé un accord sur le programme nucléaire de Téhéran qui permettra une levée de sanctions qui pèsent sur la République islamique, a-t-on appris mardi auprès d’un diplomate iranien. “Tout ce dur travail a payé. Dieu bénisse notre peuple”, a déclaré un diplomate qui s’exprimait sous le sceau de l’anonymat. Un autre responsable iranien a confirmé l’existence de l’accord.

 Lire

Un accord sur l’encadrement du programme nucléaire iranien a été trouvé avec Téhéran

NDLR 

Cette annonce intervient au terme de vingt et un mois de négociations et d’un round final de plus de dix-sept jours de discussions acharnées pour solder un dossier qui empoisonne les relations internationales depuis douze ans.


FranceInfo.fr - 14 juillet 2015

Un accord très attendu. Depuis le week-end, tous les acteurs assuraient que l’accord était quasi bouclé mais que des « décisions politiques » restaient nécessaires. L’accord était initialement prévu pour le 30 juin, mais cette date a été repoussée à plusieurs reprises en raison de l’importance des enjeux.
• Des concessions déjà fixées en avril. A Lausanne (Suisse), les négociateurs avaient obtenu à l’arraché un accord-cadre qui a fixé les grands principes du texte final. L’Iran avait notamment accepté de réduire le nombre de ses centrifugeuses et son stock d’uranium enrichi, ce qui doit rendre quasi impossible la fabrication rapide d’une bombe atomique.

 Lire

Hillary Clinton : l’inconnue de l’accord iranien au Congrès

DEBKAfile Analyse exclusive | Adaptation : Marc Brzustowski. - 14 juillet 2015

Hillary Clinton est l’inconnue (facteur X) de la survie de l’accord nucléaire iranien face au Congrès
« La Grande Parade des concessions face à l’Iran », est la définition donnée par le Premier Ministre israélien Binyamin Netanyahu à propos de l’accord nucléaire qu’on pense être annoncé et révélé en totalité un peu plus tard, lundi 13 juillet à Vienne. Il a souligné son propos en paraphrasant les paroles de Bill Clinton, lorsqu’il a signé l’accord nucléaire avec la Corée du Nord, il y a 21 ans : « La corée du Nord procédera au gel puis au démantèlement de son programme nucléaire », annonçait alors Bill Clinton. « La Corée du Sud et nos autres alliés seront mieux protégés.

 Lire

Nucléaire : « le sommet est très proche », assure le président iranien

12 juillet 2015

Le président iranien Hassan Rohani a assuré dimanche que la conclusion d’un accord avec les grandes puissances sur le dossier nucléaire était désormais « très proche », après plus de deux semaines de discussions intensives à Vienne.
« Nous avons fait un long chemin. Nous devons atteindre un sommet dont nous sommes très proches », a-t-il déclaré lors d’une cérémonie de rupture du jeûne quotidien du ramadan (iftar) à Téhéran avec une délégation de femmes.
« Nous sommes si près que si on regarde d’en bas on a l’impression qu’on y est arrivé, mais lorsqu’on est en haut on sait qu’il reste encore quelques pas à faire », a-t-il expliqué, cité par l’agence Isna.

 Lire

Le secrétaire d’Etat américain Kerry : « Nous avons une certitude absolue » concernant « certaines activités militaires » des Iraniens ; l’Iran refuse les conditions américaines quant à de futures inspections, notamment de sites militaires

Par A. Savyon et Y. Carmon - MEMRI | Middle East Media Research Institute - 1er juillet 2015

Dans un communiqué publié le 16 juin 2015, le secrétaire d’Etat américain John Kerry reconnaît que les Etats-Unis étaient informés des dimensions militaires du programme nucléaire iranien. [1] Kerry a déclaré : « Les possibles dimensions militaires, pour parler franchement, ont été quelque peu déformées dans certaines discussions, du fait que nous ne sommes pas fixés sur l’exigence que l’Iran rende spécifiquement compte de ce qu’ils ont fait à un moment ou à un autre… Nous savons ce qu’ils ont fait… Nous n’avons aucun doute. Nous avons une certitude absolue concernant certaines activités militaires dans lesquelles ils se sont engagés ». [2]

 Lire

0 | ... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | ... | 930

0 | 20


Lutte contre le boycott et la délégitimation d’Israël

Lire les articles ICI


Lutte contre la désinformation

Lire les articles ICI


Lutte contre l’antisémitisme

Lire les articles ICI


Université Populaire du Judaïsme


Les Séminaires 2019-2020


Boycott

CRIF.org - revue de Presse



STOP  BDS

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette