Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Mots-clés > Dossiers > Lutte contre la désinformation

Articles du thème Lutte contre la désinformation


Comment le Hamas entraîne la mort d’enfants palestiniens

Palmor Yigal - 2 mars 2008

1. Une dépêche de l’agence Associated Press (1.3.08) : « (...) Le Hamas affirme que le bébé, Malak Karfaneh, une fillette de 13 mois, a été tué dans une frappe de l’aviation israélienne sur la ville de Beit Hanoun (nord), proche de la frontière depuis laquelle les miliciens tirent constamment des roquettes. Mais selon des habitants, l’enfant a été victime d’une roquette tirée trop court. » (pour référence, voir texte complet ci-bas)

 Lire

L’antisémitisme et le journalisme

Alain Jean-Mairet - 2 mars 2008

Enquête sur une agression antisémite. Une enquête a été ouverte à Grenoble à propos d’une agression antisémite dont affirme avoir été victime un étudiant en pharmacie, âgé de 22 ans, à la faculté de La Tronche près de Grenoble. Les faits se seraient déroulés hier dans la bibliothèque universitaire de médecine de La Tronche-Grenoble.

 Lire

Israël accusé d’« holocauste », suite à une dépêche fautive de Reuters

T. Gross - Sur le Media Blog de National Review Online (NRO) - Traduction française : Menahem Macina. - 2 mars 2008

Une traduction erronée des remarques du Ministre adjoint israélien de la Défense, Matan Vilnai, ce matin, a entraîné une diffamation médiatique internationale contre Israël. Parmi les principaux médias prompts à sauter sur l’occasion, figurent ceux qui ont déjà été accusés auparavant de tenter délibérément de susciter une agitation antisémite par des reportages fallacieux et incendiaires sur Israël.

 Lire

Israël dément avoir menacé la bande de Gaza d’un « Holocauste »

7 sur 7 - 1er mars 2008

Israël a catégoriquement démenti vendredi avoir menacé la bande de Gaza d’un Holocauste, à la suite d’une traduction, jugée « fallacieuse », par des médias internationaux d’un mot en hébreu utilisé par le vice-ministre de la Défense, Matan Vilnaï. Face à la poursuite des tirs de roquettes sur le territoire israélien à partir de la bande de Gaza, le vice-ministre de la Défense a averti que les Palestiniens risquent d’« attirer sur eux une catastrophe encore pire que celles qu’ils ont connue ».

 Lire

Le rapport confirmant la mise en scène de la mort de Mohammed al-Dura

http://www.m-r.fr - 1er mars 2008

« Si Jamal et Mohamed AL DOURA ont été atteints par balles, les tirs ne pouvaient techniquement pas provenir du poste israélien, mais seulement du poste palestinien « PITA », ou de tireurs placés dans le même axe. En tenant compte du contexte général et des nombreuses mises en scène que nous avons constatées sur l’ensemble des documents étudiés, aucun élément objectif ne nous permet de conclure que l’enfant a été tué et son père blessé dans les conditions qui ressortent du reportage de France 2. Il est donc sérieusement possible qu’il s’agisse d’une mise en scène ».

 Lire

Rachel Corrie n’est pas morte en protégeant une maison palestinienne de la destruction

Israelmatzav.blogspot.com | Traduction française : Menahem Macina. - 28 février 2008

Ce texte nous a été recommandé par Naomi Ragen, écrivaine, qui vit à Jérusalem depuis 1971 [1]. Toujours en veille pour détecter et signaler les désinformations et calomnies dont notre peuple et son Etat juif font les frais, elle a repéré une importante mise au point sur les circonstances de la mort de Rachel Corrie [2], qui avait servi de prétexte à une de ces campagnes de diabolisation d’Israël, dont la propagande palestinienne et ses complices européens sont prodigues. Elle accompagne son envoi du message suivant : « Il s’avère que non seulement le mythe de Mohammed al-Dura est une pure invention, mais que l’idée reçue concernant une autre « martyre », l’activiste marxiste américaine, Rachel Corrie, est aussi une pure fiction. Oui, Virginia, le média grand public a été pris en flagrant délit de mensonge. Rachel Corrie n’est pas morte en protégeant une maison sur le point d’être démolie par un bulldozer israélien. Elle est morte en protégeant un tunnel d’infiltration d’armes, comme le montre clairement la vidéo accessible ici [3]. Aussi, la prochaine fois que le « New York Times » vous raconte quelque chose, soyez sceptique. » On verra, ici et ailleurs, les conséquences que je crois devoir tirer de cette mise au point et de l’attitude, désinvolte, sceptique, voire railleuse, de la journaliste qui interviewe le témoin. (Menahem Macina).

 Lire

Un expert balistique estime « sérieuse » la possibilité d’une « mise en scène » de la « mort » de Mohamed al-Dura

Par Véronique Chemla pour Guysen International News - 28 février 2008

« Si Jamal et Mohamed al-Dura ont été atteints par balles [le 30 septembre 2000 dans la bande de Gaza], les tirs ne pouvaient techniquement pas provenir du poste israélien, mais seulement du poste palestinien PITA, ou de tireurs placés dans le même axe. Aucun élément objectif ne nous permet de conclure que l’enfant a été tué et son père blessé dans les conditions qui ressortent du reportage de France 2. Il est donc sérieusement possible qu’il s’agisse d’une mise en scène ». Telles sont les conclusions accablantes du rapport récent d’un expert balistique près de la Cour d’appel de Paris. Un rapport cité devant la 11e chambre de cette Cour, le 27 février 2008, par l’appelant Philippe Karsenty, directeur de l’agence de notation des médias Media-Ratings (1). Une étude probante qui ruine les allégations de France 2 et de son correspondant en Israël, Charles Enderlin, en accréditant les thèses de Philippe Karsenty. Détails en exclusivité

 Lire

Affaire Mohammed al-Doura : l’avocat général demande la confirmation de la peine

AP - 28 février 2008

L’avocat général de la cour d’appel de Paris a requis mercredi soir la confirmation de la peine prononcée contre Philippe Karsenty, directeur de l’agence Media Rating, condamné à 1.000 euros d’amende en octobre 2006 pour diffamation contre le correspondant de France-2 à Jérusalem Charles Enderlin. La décision a été mise en délibéré au 21 mai.

 Lire

Avant l’audience du 27 février : Vidéo sur ce qui est réellement advenu à Al-dura

debriefing.org - 27 février 2008

Présentation en anglais, par HonestReporting, de l’exposé du journaliste Tom Gross. On peut lire une traduction française intégrale de cet exposé sur le site de l’UPJF. (Menahem Macina). « Coup de projecteur sur l’affaire Al-Dura ».

 Lire

Coup de projecteur sur l’affaire Al-Dura

Tom Gross. Sur le site de HonestReporting - Traduction française : Menahem Macina - 27 février 2008

L’affaire Mohammed Al-Dura remonte au mois de septembre 2000, et beaucoup affirment qu’elle a été la cause de la seconde Intifada palestinienne, qui s’est poursuivie durant plusieurs années. Un enfant a apparemment été abattu, et France 2, chaîne gouvernementale française de télévision, est en possession d’un film de l’événement qu’elle ne s’est pas contentée de diffuser, mais dont - initiative peu commune - elle a réalisé des copies qu’elle a distribuées sous forme de cassettes-vidéo à des chaînes concurrentes, telles CNN et la BBC. Le correspondant de France 2, Charles Enderlin, affirme d’abord que le garçon est mort, et ensuite qu’Israël a tué ce garçon. En fait, il s’est avéré plus tard que Charles Enderlin ne se trouvait pas à Gaza, ce jour-là, mais à Ramallah, et qu’un caméraman palestinien indépendant a donné le film à Charles Enderlin.

 Lire

0 | ... | 260 | 270 | 280 | 290 | 300 | 310 | 320 | 330 | 340 | ... | 480

0 | 20

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette