Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Hillary Clinton ne regrette pas d’avoir menacé de rayer l’Iran de la (...)

Hillary Clinton ne regrette pas d’avoir menacé de rayer l’Iran de la carte

Cyberpresse -Agence France-Presse

dimanche 4 mai 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Hillary Clinton a assuré dimanche qu’elle ne regrettait pas d’avoir menacé de rayer l’Iran de la carte si le pays lançait une attaque nucléaire contre Israël, alors que son rival Barack Obama l’accusait de « rodomontades » à la George W. Bush.

Les deux rivaux pour l’investiture démocrate à la présidentielle de novembre se sont échangé des piques par télévision interposée dimanche matin, à deux jours du prochain rendez-vous devant les électeurs du parti mardi dans l’Indiana et la Caroline du Nord.

Interrogée sur ABC pour savoir si elle regrettait ses propos sur l’Iran, dont Téhéran a dénoncé l’agressivité devant l’Onu, Mme Clinton a répondu : « Pourquoi aurais-je des regrets ? On me demande ce que je ferais si l’Iran attaquait notre allié, un pays avec lequel beaucoup d’entre nous ont beaucoup de liens, et d’affection ».

« Je pense que nous devons leur dire clairement qu’il leur en coûterait terriblement de faire une chose pareille », a-t-elle ajouté.

L’ex-Première Dame a cependant précisé que sa priorité resterait d’empêcher l’Iran de fabriquer une bombe atomique, et que même si le pays y parvenait, elle n’imaginait pas que Téhéran lance une telle bombe sur Israël.

Presque au même moment, sur NBC, Barack Obama dénonçait les propos de sa rivale : « Ce n’est pas le type de langage dont nous avons besoin maintenant, et je pense que cela ressemble au langage de George W. Bush ».

« Notre politique étrangère repose sur les rodomontades, les bruits de bottes et les discours agressifs, et dans le même temps nous prenons une série de décisions stratégiques qui ont pour effet de renforcer l’Iran », a dénoncé le sénateur.

« Il ne fait pas de doute que nous agirions avec force et de manière appropriée en cas d’attaque, nucléaire ou non (contre Israël...). Mais il est important que notre langage montre à la communauté internationale que nous nous éloignons de la diplomatie de cow-boy », a insisté M. Obama.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette