Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Tsahal enquêtera sur le tir qui a fait cinq morts civils palestiniens

Tsahal enquêtera sur le tir qui a fait cinq morts civils palestiniens

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

mardi 29 avril 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Israël et le Hamas s’accusaient hier mutuellement de la mort d’une femme palestinienne et de ses quatre petits enfants dans le nord de la bande de Gaza, suite à une attaque israélienne qui visait des Palestiniens armés, rapporte le Haaretz.

Hier matin, des troupes du régiment d’infanterie Givati, assistées par des forces du génie militaire et des blindés, ont pénétré dans une zone adjacente de la ville de Bet-Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza. Le journal rappelle qu’à partir de cette zone, des Palestiniens armés lancent souvent des roquettes vers le Néguev israélien.

Lors de l’opération, les soldats israéliens se sont heurtés à des Palestiniens armés et ont échangé des tirs avec eux. C’est à partir de ce moment que les versions de Tsahal et du Hamas divergent :

Selon les Palestiniens, un blindé israélien aurait tiré un obus sur la maison de la famille Abu-Muatak, tuant la mère et ses quatre petits enfants, qui prenaient leur petit déjeuner dehors, dans la cour de la maison. Un Palestinien armé du Jihad Islamique, qui se trouvait près de cette maison, aurait également été abattu.

Selon Tsahal, c’est un appareil de l’aviation israélienne qui aurait lancé un missile sur deux Palestiniens armés, qui tiraient des balles de mitraillette sur les soldats. La première enquête menée par Tsahal a prouvé que l’explosion de ce missile aurait déclenché une explosion secondaire, probablement due à des charges explosives portées par les tireurs palestiniens, et que c’est cette deuxième explosion qui aurait causé la mort de la famille Abu-Muatak. Tsahal a ouvert une enquête à ce sujet, dont les conclusions devraient être remises d’ici quarante-huit heures.

Le ministre de la Défense Ehud Barak a accusé le Hamas de la mort de la famille palestinienne. Selon lui, « le fait que le Hamas agisse à partir d’habitations civiles, où il garde des explosifs, le rend responsable d’une partie des victimes civiles non impliquées (dans les combats) ». Le ministre Barak a également accusé le Hamas de la nouvelle escalade dans le sud. Pour lui, « cette organisation est responsable de tout ce qui se passe à Gaza et de toutes les atteintes (à la vie de personnes) ».

Le journal ajoute qu’au cours de l’opération israélienne dans le nord de la bande de Gaza, Tsahal a tué deux membres armés des Comités de la résistance populaire. Tsahal a eu trois blessés légers. Au moins dix-huit roquettes Qassam et des dizaines d’obus de mortier ont été tirés vers l’ouest du Néguev. Il n’y a pas eu de victime, mais plusieurs personnes ont été prises de panique et une maison à Sdérot a subi des dégâts.

Le journal note par ailleurs que les négociations entre les dirigeants des factions palestiniennes et des responsables égyptiens se poursuivaient hier au Caire. Les parties concernées aspirent à trouver une formule qui permettra de décréter un cessez-le-feu dans la bande de Gaza.

Enfin, le journal rapporte que la Conférence des pays donateurs à l’Autorité Palestinienne, qui s’ouvrira demain à Londres, devrait adresser à Israël de vives critiques pour sa politique dans la bande de Gaza. Israël, écrit le journal, œuvre ces derniers jours pour minimiser sa condamnation, une condamnation qui pourrait être particulièrement ferme à la lumière des atteintes à la vie de civils palestiniens dans la bande de Gaza.

Régional


Des appareils israéliens survolent le Liban

L’armée libanaise a publié hier un communiqué selon lequel douze avions de combat israéliens auraient survolé plusieurs régions du pays pendant près d’une heure, rapporte le Maariv. Selon les autorités militaires libanaises, quatre des appareils ont survolé le nord du pays de la côte méditerranéenne au district du Hermel, tandis que les huit autres ont survolé le sud du pays jusqu’à Beyrouth avant de rebrousser chemin et de rentrer en Israël. Tsahal a refusé de commenter ces affirmations.

Par ailleurs, ajoute le journal, le ministre turc des Affaires étrangères, Ali Babacan, a réagi hier aux informations concernant une médiation turque entre la Syrie et Israël et a souligné que ces deux pays avaient encore une longue route à faire avant de parvenir à un quelconque accord. « Une entente entre deux vieux ennemis nécessite une forte détermination politique », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Ankara.

Intérieur


Scission au parti des retraités

Moshé Sharoni, un des sept députés du parti des retraités Gil, a annoncé hier qu’il quittait le parti pour former un nouveau groupe parlementaire. Le Haaretz rappelle que depuis plusieurs semaines et à la suite de conflits au sein du parti, M. Sharoni ainsi que deux autres députés, Sarah Marom-Shalev et Elhanan Glaser, avaient fait part de leur intention de quitter le parti des retraités. Ils avaient également négocié avec l’homme d’affaires Arcadi Gaydamak afin de devenir les représentants de son parti, Justice Sociale, à la Knesset.

Pour l’heure, écrit le journal, M. Sharoni est le seul des trois députés à avoir annoncé officiellement son départ. Sarah Marom-Shalev n’aurait pas encore pris de décision définitive tandis qu’Elhanan Glaser pourrait renoncer à quitter le parti des retraités et devrait, en contrepartie, être nommé ministre adjoint auprès du ministre des retraités.

Selon un accord sur le point d’être conclu entre Arcadi Gaydamak et Moshé Sharoni, ce dernier devrait donc créer un groupe parlementaire baptisé « Justice pour les retraités » et qui représentera la nouvelle formation politique fondée par l’homme d’affaires. Les négociations avec Mme Marom-Shalev et M. Glaser devraient quant à elles se poursuivre.

Le journal rappelle qu’au-delà des conflits internes le parti des retraités connaît une grave crise d’image puisque, selon les récents sondages, il ne passerait pas aujourd’hui le seuil minimal de 2 % des voix, nécessaire pour entrer à la Knesset./.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette