Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > 148 tombes musulmanes du cimetière Notre-Dame-de-Lorette profanées

148 tombes musulmanes du cimetière Notre-Dame-de-Lorette profanées

Les Agences

dimanche 6 avril 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Dans la nuit de samedi à dimanche, le carré musulman du cimetière militaire de Notre-Dame-de-Lorette (Pas-de-Calais) a été profané. Une récidive.Des insultes, des propos racistes, une tête de porc pendue sur une tombe, le spectacle est désolant, écœurant. « 

C’est honteux de voir cela, quand il n’y a plus de respect, c’est une catastrophe, s’indigne Bahssine Saaidi, le président régional du culte musulman. On se doit de travailler ensemble pour arrêter ce problème de racisme. » Devant lui, près de 150 tombes profanées dans ce cimetière militaire inauguré en 1925 commémorant notamment les combats de 1915. 40 000 combattants y reposent. Le carré musulman, lui, compte environ 576 tombes orientées vers la Mecque.

« Les inscriptions visent directement l’Islam et insultent gravement madame Rachida Dati, garde des Sceaux », explique Jean-Pierre Valensi, le procureur de la République d’Arras. Nicolas Sarkozy a dénoncé un acte « relevant du racisme le plus inadmissible » souhaitant « que les auteurs soient punis comme ils le méritent. » Il y a un an, presque jour pour jour, dans le même cimetière, une cinquantaine de tombes avaient été également profanées, recouvertes d’inscriptions nazies.

Nicolas Sarkozy a exprimé dimanche « sa profonde indignation » à la suite de la dégradation de stèles du carré musulman de la nécropole nationale de Notre Dame de Lorette, à Ablain-Saint-Nazaire dans le Pas-de-Calais, « dans des conditions particulièrement sordides », selon le chef de l’Etat. D’après le procureur de la République d’Arras, 148 tombes ont été dégradées, avec des inscriptions insultant l’islam et visant également la garde des Sceaux Rachida Dati.

« Cet acte relève du racisme le plus inadmissible qui soit et le président de la République partage la douleur de toute la communauté musulmane de France », a-t-il dénoncé dans un communiqué. « Mais cet acte odieux porte aussi atteinte à la mémoire de tous les combattants de la Première guerre mondiale, au-delà des confessions de chacun ».

« Le président de la République a demandé au Secrétaire d’État à la Défense et aux anciens combattants, M. Jean-Marie Bockel, de se rendre dès aujourd’hui sur place », ajoute le communiqué de l’Elysée. « Il souhaite être tenu informé des suites de l’enquête judiciaire qu’il espère rapides afin que les auteurs de cet acte soient punis comme ils le méritent ».

Le Premier ministre François Fillon a également fait part dimanche de son « indignation », condamnant « avec la plus grande fermeté ces actes révoltants qui insultent la mémoire de tous les anciens combattants », tout comme la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie.

Nommément visée par les inscriptions, Rachida Dati a condamné « avec la plus grande fermeté la nouvelle profanation du cimetière militaire Notre-Dame de Lorette ». Cet « porte atteinte à la mémoire des morts, à la mémoire des anciens combattants qui ont donné leur vie pour la France et par sa connotation raciste, il attaque les valeurs de la République et insulte tous les Français », déclare un communiqué du ministère de la Justice ajoutant que la « garde des Sceaux a demandé au procureur de la République d’identifier les auteurs de cet acte odieux et de les poursuivre avec la plus grande rigueur ».

« Cette profanation inqualifiable est une insulte », a souligné Jean-Marie Bockel sur RTL, évoquant une « insulte aux combattants musulmans de la Grande guerre », « une insulte à l’ensemble des combattants musulmans qui se sont battus pour notre pays dans toutes les guerres », « une insulte à l’ensemble du monde combattant », et « une insulte à l’ensemble de nos compatriotes musulmans ». « Je ne parlerai même pas des attaques ad nominem à l’encontre de notre collègue du gouvernement Rachida Dati qui sont à proprement parler abjectes », a-t-il ajouté.

Le Parti socialiste a exprimé dimanche « colère et indignation » après la profanation de tombes musulmanes du cimetière militaire Notre-Dame-de-Lorette (Pas-de-Calais) exigeant que « tous les moyens soient mis en oeuvre pour retrouver les auteurs » et « des sanctions exemplaires ».

Exprimant la « ferme condamnation » du parti, son porte-parole Julien Dray a estimé dans un communiqué qu’« en s’en prenant aux sépultures de soldats morts pour la France, et en insultant le Garde des Sceaux, c’est à la République elle-même, et donc à nous tous, que les profanateurs se sont attaqués ».

« Tous les moyens doivent être mis en oeuvre pour retrouver les auteurs de ces inscriptions, qui doivent être sévèrement condamnés », a-t-il ajouté.

« Le PS exprime sa colère et son indignation face à cet acte inacceptable et odieux », a déclaré de son côté le secrétaire national à l’égalité, la diversité et la promotion sociale, Faouzi Lamdaoui, dans un communiqué.

Le PS « assure les familles de son soutien et de sa compassion et demande une enquête efficace suivie de sanctions exemplaires à l’encontre des auteurs de cette profanation ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette