Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Tsahal s’oppose à un transfert des points de passage de Gaza vers l’Autorité (...)

Tsahal s’oppose à un transfert des points de passage de Gaza vers l’Autorité Palestinienne

Le Flash info du Jerusalem Post édition française

mercredi 2 avril 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le ministre de la Défense Ehoud Barak semble être en désaccord avec Tsahal, qui soulève une forte opposition contre un éventuel transfert des points de contrôle entre la bande de Gaza et Israël vers l’Autorité Palestinienne (AP). Mardi 1er avril, les bureaux de Barak ont publié un communiqué disant que si la situation évoluait dans le bon sens, il pourrait examiner une éventuelle réouverture des points de passage longeant Gaza si la violence dans la zone cesse.

« Si les conditions étaient réunies dans le futur, comprenant l’arrêt des tirs de roquettes et du terrorisme, ainsi que la réduction de la contrebande d’armes, nous pourrons alors considérer la possibilité d’un transfert des points de passage de Gaza à travers une coopération avec les représentants du gouvernement [du Premier ministre de l’AP Salaam] Fayad », a déclaré Barak.

Mais, selon des informations recueillies par le Jerusalem Post, plusieurs membres de l’Etat-major de Tsahal s’opposeraient vivement à cette idée, qui comprendrait le transfert des points de passage d’Erez et de Karni vers les forces de sécurité palestiniennes.

Mashaal : Nous acceptons la création d’un Etat établi sur les frontières de 1967

Le Hamas accepterait la création d’un Etat palestinien établi sur les frontières de 1967, a déclaré le leader spirituel du Mouvement de la résistance islamique en exil à Damas, Khaled Mashaal, apprend-on mercredi 2 avril.

Dans une interview publiée mercredi dans le journal palestinien Al-Ayam, Mashaal a fait référence à un document datant de 2006 émanant de prisonniers palestiniens détenus dans les prisons israéliennes, soutenant qu’ « il existe un document palestinien et à l’intérieur de celui-ci toutes les organisations disent qu’elles sont d’accord pour la création d’un Etat sur les frontières de 1967. »

Le document, connu sous le nom de « Document de la réconciliation nationale », a en effet été élaboré par des membres appartenant aux différentes factions palestiniennes retenus dans les prisons d’Israël, comprenant le Fatah et le Hamas. Il appelle à « l’établissement d’un Etat palestinien indépendant avec pour capitale Jérusalem sur tous les Territoires occupés en 1967 », mais ne fait pas explicitement référence au droit d’existence d’Israël dans ses frontières d’avant 1967.

Mashaal appelle les Israéliens à faire pression sur leur gouvernement à la lumière de ce document pour stopper l’ « agression » contre les Palestiniens. Interrogé sur l’image du Hamas qui est perçu comme une organisation vouée à la destruction de l’Etat juif, il a répondu que l’organisation était engagée par le plan présenté dans le document et qu’il devrait être jugé en connaissance de ce papier.

La Syrie souffle le chaud et le froid

La Syrie a nié les rapports selon lesquels le pays aurait concentré ses forces le long de sa frontière avec le Liban et fait appel à des réservistes afin de se parer à l’éventualité d’une guerre initiée par Israël. Un officiel syrien fait ainsi référence à un rapport publié mercredi 2 avril selon lequel Damas se préparerait à une attaque d’envergure lancée par Israël contre la Syrie et le Hezbollah.

« Le rapport, qui a été publié dans le [quotidien londonien] Al-Quds Al-Arab est totalement faux », a affirmé le colonel Ahmad Munir Muhammad, un membre de la Commission à la Sécurité nationale du parlement syrien, selon les informations de l’agence de presse The Media Line.

“La Syrie ne concentre pas ses forces et ne fait pas appel à ses réserves. Le message du président [syrien Bashar Al-Assad] est clair : nous sommes pour une paix complète et juste et pour l’application des résolutions des Nations Unies », a assuré Muhammad. Selon lui, Israël préparerait un assaut militaire contre la Syrie avec le soutien des Etats-Unis. Le motif d’une telle attaque serait de détourner l’attention de l’opinion publique de la « crise américaine en Irak et de ses conséquences à l’intérieur d’Israël. »

Muhammad a aussi fait savoir qu’il n’y avait pas lieu de concentrer les troupes syriennes le long de la frontière libanaise. : « Le mouvement de résistance nationale libanaise [le Hezbollah] a prouvé qu’il pouvait contrecarrer une attaque d’Israël par ses propres moyens ».

Il a averti que si la Syrie modifiait ses stratégies militaires, elle pourrait décider d’utiliser des missiles à moyenne portée. Il a assuré que la Syrie y aurait recours pour protéger son pays en cas d’attaque, mais qu’elle ne lancerait pas d’attaque de sa propre initiative.

Un Palestinien condamné à la prison à vie pour avoir tué un garde-frontière israélien

Le tribunal d’instance de Samarie a condamné mercredi 2 avril Na’al Ya’asin, un officier de la police palestinienne, à la prison à vie assortie d’une peine de 30 ans de prison pour avoir assassiné un garde-frontière israélien.

Le palestinien faisait partie d’une patrouille conjointe de gardes-frontières israéliens et palestiniens en octobre 2000 quand il a assassiné l’un des soldats de Tsahal et pris la fuite.

Selon Tsahal, Ya’asin a continué de s’engager dans des activités terroristes après le meurtre.

Tsahal arrête 17 fugitifs palestiniens en Judée-Samarie

Les troupes de Tsahal ont arrêté 17 fugitifs palestiniens en Judée-Samarie dans la nuit du mardi 1er avril au mercredi 2 avril.

Les suspects ont été emmenés pour être interrogés par les forces de sécurité.

Une délégation d’étudiants Israéliens et Palestiniens en route pour le Japon

Un groupe d’étudiants juifs et musulmans habitant en Israël se rendront à Hiroshima la semaine prochaine, au Japon, ainsi qu’à Tokyo et Kyoto, pour participer à un séminaire exceptionnel destiné à l’étude des perspectives de traumatismes sur les plans personnel et collectif de la population japonaise après la Seconde Guerre Mondiale, selon un communiqué de presse publié mercredi 2 avril.

Le programme est sponsorisé par le Conseil de coordination interreligieuse en Israël (l’ICCI), une organisation interreligieuse qui fait la promotion de programmes de coexistence pacifique et de réconciliation entre Juifs et Arabes en Israël. C’est la première fois qu’un groupe d’Israéliens et de Palestiniens voyagent ensemble en direction du Japon afin de mieux se comprendre entre eux, et de mieux comprendre la situation contemporaine.

Selon Avigail Moshe, le directeur de la jeunesse et des programmes pour adultes à l’ICCI, « visiter le Japon est une opportunité pour nos étudiants de tenir le rôle d’observateur et d’apprendre un sujet avec lequel ceux-ci n’ont pas d’attachement particulier. En devenant ainsi des observateurs détachés, des vérités qui ne semblaient pas de prime abord évidentes pourront être révélées ».

« Se rendre à l’étranger et nous immerger dans une culture étrangère nous amène aussi à mettre notre histoire et notre culture en relief », a déclaré l’un des participants juifs du groupe. Afin de se préparer au voyage, les étudiants se sont réunis pendant huis mois sous forme d’organisation d’espaces de dialogues et de rencontres à travers tout Israël, du Gush Etzion aux villages arabes de Galilée. Ils ont ainsi été amenés à comprendre de manière approfondie les enjeux personnels et collectifs à la fois au niveau religieux et national de chaque communauté.

Fischer : la baisse de la croissance économique mondiale affectera Israël

L’économie israélienne sera affectée par la baisse de la croissance économique mondiale, a déclaré le Gouverneur de la Banque d’Israël Stanley Fisher mercredi 2 avril.

Cependant, il a fait savoir que « le gouvernement et la Banque d’Israël sont capables de maîtriser l’impact [de cette baisse de croissance] sur l’économie israélienne. »

Fischer a garanti que « nous continuerons à aller dans la même direction que celle qui a été suivie durant ces dernières années ».

Le Gouverneur de la Banque d’Israël a fait ces commentaires lors d’une discussion extraordinaire à la Commission des Finances, tenue à l’initiative du président de la Commission, le député Stas Mseznikov, d’Israël Beintenu.

Le dollar atteint la valeur de 3,56 shekels tandis que l’euro baisse

Mercredi 2 avril, l’euro a accusé une baisse devant le dollar américain, confirmant ainsi les informations selon lesquelles les banques européennes souffrent des conséquences de la crise du prêt.

L’euro vaut mercredi matin 1,5542 dollars sur les marchés européens de change, accusant une baisse par rapport à mardi soir 1er mars où l’euro valait 1,5601 dollar selon les cours du marché de New York.

La valeur du dollar fait l’objet d’inquiétudes du fait de la crise américaine du prêt et de la possibilité de récession.

Le dollar a augmenté de 0,47 % pour atteindre 3,56 shekels mercredi matin.

Les survivants de la Shoah recevront une somme de 6 000 shekels

La Compagnie chargé de la restitution des biens appartenant aux victimes de la Shoah accordera une somme de 6 000 shekels en un versement et ce à plus de 10 000 survivants de l’Holocauste cette semaine, selon un rapport de Galei Tsahal, la radio de l’armée mercredi 2 avril.

Aucune date précise n’a toutefois été donnée.

Chaque survivant percevant tous les mois la bourse accordée par Israël ou par l’Allemagne recevra automatiquement le payement, selon la radio.

Le grand mufti saoudien Abdel Aziz nie avoir invité les Israéliens à un « dialogue interreligieux »

Une des autorités religieuses saoudiennes les plus importantes a nié avoir invité les représentants religieux israéliens à participer à une conférence interreligieuse à Riyad, a rapporté la radio Reshet Bet mercredi 2 avril.

Selon le rapport, le grand mufti et cheikh Abdel Aziz ben Abdullah al-Sheikh aurait déclaré au journal saoudien Al-Riyadh que de telles informations étaient « sans foncement ».

Le prince Abdallah d’Arabie Saoudite avait en effet déclaré que les hautes autorités religieuses de son royaume lui avaient donné leur feu vert pour proposer un dialogue entre les trois religions monothéistes, le Judaïsme, le Christianisme, et l’Islam, selon l’agence officielle de presse saoudienne mardi 25 mars.

Mais celui-ci n’avait en effet pas fait mention du grand mufti et n’avait pas non plus dit que des représentants israéliens seraient invités à la conférence.

INTERNATIONAL

Orlando : un passager détenant du matériel potentiellement explosif arrêté

Un Jamaïcain a été interpellé à l’aéroport international d’Orlando alors qu’il était en possession de matériels qui auraient pu servir à la fabrication d’un engin explosif, apprend-on mercredi 2 avril.

Le FBI a précisé que ses spécialistes du comportement ont été attirés par les agissements suspects de Kevin Brown dans la zone des billets. Une fouille de ses bagages a permis de découvrir deux tuyaux, des petits conteneurs, des piles et deux flacons d’un liquide dont on ignore encore la nature ainsi que de la documentation pour la fabrication d’un engin explosif.

Kevin Brown, ressortissant jamaïcain s’apprêtait à prendre un vol à destination de son pays. On ignore encore de quoi le FBI pourrait l’inculper.

Brown, dont le FBI pense qu’il était en situation régulière aux Etats Unis, doit comparaître devant un tribunal fédéral ce mercredi.

Bush soutient l’adhésion de l’Ukraine et de la Géorgie à l’OTAN

Le président américain George W. Bush a demandé à l’OTAN mercredi 2 avril d’entamer la procédure d’adhésion pour l’Ukraine et la Géorgie, passant ainsi outre les vives objections formulées par Moscou et les divisions au sein des membres de l’Alliance atlantique provoquées par ces admissions.

George W. Bush a souligné que les deux anciennes républiques soviétiques étaient prêtes pour cette adhésion et que l’OTAN devait rester ouverte à tous les pays européens, peu importe ce que pouvait penser la Russie.

Moscou est opposée à l’entrée de l’Ukraine et de la Géorgie dans l’Alliance, tout comme la France et l’Allemagne qui craignent que ces entrées ne provoquent un déséquilibre des pouvoirs en Europe.

Journée chargée pour le Sommet de l’OTAN à Bucarest

Les principaux points à l’ordre du jour du sommet de l’OTAN organisé à Bucarest, en Roumanie, de mercredi 2 à vendredi 4 avril sont variés. En premier lieu, l’Ukraine et la Georgie ont formellement demandé d’adhérer à l’Alliance mais la Russie s’y oppose fortement, contrairement aux Etats-Unis.

Deuxième point important : le sommet doit adopter une « déclaration de vision » sur l’Afghanistan, soulignant un engagement à long terme de l’OTAN. La France devrait annoncer l’envoi très controversé sur le plan national de 1 000 hommes supplémentaires au sein de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF).

L’OTAN devrait aussi inviter la Croatie et l’Albanie à rejoindre l’Alliance. La Grèce devrait opposer son veto à la candidature de la Macédoine sauf accord de dernière minute sur le nom du pays, qui est également celui d’une région du nord de la Grèce.

Et le président russe Vladimir Poutine devrait assister à sa dernière réunion de l’OTAN vendredi avant de quitter la présidence russe en mai 2008, la relève étant assurée par Dimitry Medvedev. L’élargissement de l’OTAN, le Kosovo, le contrôle des armements en Europe et le projet américain de bouclier antimissile sont autant de sources de tensions avec Moscou.

Quant au Kosovo, les alliés devraient souligner leur détermination à y maintenir la paix avec les 16 000 soldats de la KFOR. Et des plans visant à renforcer la coopération contre des cyber-attaques à l’aide d’un centre spécialisé qui doit être installé en Estonie devraient être approuvés. Le renforcement du rôle de l’OTAN pour protéger les sources d’approvisionnement énergétiques sera aussi abordé, ainsi que les projets de développement d’un système de défense contre les missiles à courte portée, distinct du projet américain.

FRANCE

Sarkozy annonce l’envoi « sans délai » d’une mission humanitaire pour Ingrid Betancourt

Le président français Nicolas Sarkozy a annoncé mardi 1er mars l’envoi « sans délai » d’une mission humanitaire en Colombie pour « prendre contact avec les FARC et obtenir accès » à Ingrid Betancourt, qui serait dans un état de santé extrêmement grave.

Son homologue colombien Alvaro Uribe a déclaré de son côté qu’il avait accepté cette opération, et qu’il suspendrait toutes les opérations militaires dans le secteur. Dans un communiqué, l’Elysée a annoncé que Sarkozy avait appelé le président Uribe pour lui faire « part de son intention de dépêcher sans délai une mission humanitaire sur place pour prendre contact avec les FARC et obtenir accès à notre compatriote ».

« Il a demandé au président colombien de suspendre toute forme d’opérations militaires pour assurer la sécurité et le succès de cette mission », poursuit le communiqué. Interrogés par l’Associated Press, les services de la présidence française ont refusé de préciser si l’opération était en cours, ou, le cas échéant, quand elle commencerait.

Plus tôt mardi, le comité de soutien d’Ingrid Betancourt avait affirmé qu’elle était en grève de la faim depuis le 23 février. Déjà atteinte d’une hépatite B récurrente, l’ancienne candidate à la présidentielle colombienne, enlevée il y a plus de six ans, est désormais « en danger de mort imminente », avait déclaré Sarkozy dans un appel télévisé en français et sous-titré en espagnol mardi.

Afghanistan : Jospin opposé à un envoi de troupes supplémentaires

Lionel Jospin s’est déclaré mercredi 2 avril opposé à l’envoi de « nouvelles troupes en Afghanistan », et a rappelé qu’il n’y avait pas eu de vote à l’Assemblée nationale en 2001, parce qu’il n’avait pas voulu provoquer un « conflit d’interprétation sur la constitution » avec le président Jacques Chirac.

Le socialiste a rappelé que le même cas de figure s’était produit en 1999 pour l’engagement de la France au Kosovo. « Si j’avais été un président ou un Premier ministre libre de sa décision, j’aurais demandé un vote au parlement », a-t-il assuré, reprochant au Premier ministre François Fillon de l’avoir traité « incorrectement » en prétendant qu’il aurait eu « une position différente ».

Jospin a estimé qu’il n’était pas « sage » d’envoyer de nouvelles troupes en Afghanistan, car la situation était « différente », « sept ans après » l’engagement de « solidarité » auprès des Etats-Unis opéré à la suite des attaques du 11 septembre 2001.

« Envoyer des troupes supplémentaires [...] serait signer l’enlisement dans un conflit, qui signe l’échec des Etats-Unis dans leur politique régionale », a-t-il affirmé, estimant que la France devait au contraire « réfléchir à la façon de consolider vraiment le régime [du président afghan Hamid] Karzaï ».

Arche de Zoé : Paris pourrait payer des dommages et intérêts

Le Figaro a publié mercredi 2 avril le fac-simile d’une lettre de la justice tchadienne datée du 28 décembre 2007 dans laquelle il ressort que Paris se serait engagé à garantir le paiement dû aux parties civiles par les condamnés de l’Arche de Zoé.

La veille, le Premier ministre François Fillon avait affirmé à propos de cette affaire qu’il était « hors de question que le contribuable français paie six millions d’euros pour des erreurs que la France n’a pas commises ».

Selon le journal français, le ministre tchadien de la Justice a adressé mardi 1er avril à son homologue Rachida Dati par l’intermédiaire de l’ambassade de France à N’Djamena un courrier disant que : « la compétence d’exécution de la décision de justice tchadienne a été transférée à la France, qui seule garantit l’effectivité du paiement des intérêts civils ».

Citant les dispositions de l’article 29 de l’accord franco-tchadien du 6 mai 1976 relatif à l’entraide judiciaire, le ministre tchadien souligne que « ce transfert n’éteignant pas le paiement des dommages et intérêts, il est entendu que l’Etat requérant garantit l’effectivité du paiement desdits intérêts civils ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette