Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Les roquettes du Hezbollah seraient capables d’atteindre Dimona

Les roquettes du Hezbollah seraient capables d’atteindre Dimona

Le Flash info du Jerusalem Post édition française

jeudi 27 mars 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Deux personnes ont été légèrement blessées, et neuf autres sont en état de choc après que des terroristes palestiniens ont tiré un barrage de roquettes sur Sderot dans la nuit du mercredi 26 au jeudi 27 mars, six roquettes ayant atterri dans l’ouest du Néguev. Les forces de sécurité seraient actuellement à la recherche de quatre autres.

A la suite de ce nouveau barrage de roquettes, le maire de Sderot, Eli Myal, a exhorté le gouvernement à ne pas se laisser leurrer par des faux messages de calme envoyés par le Hamas et à agir avec fermeté contre lui, a rapporté Galei Tsahal.

Mais un nouveau danger, d’une ampleur encore plus grande, pourrait bien menacer désormais, et celui-là proviendrait d’un autre groupe terroriste. En effet, des officiels de la Défense ont affirmé que le Hezbollah était en possession de roquettes pouvant atteindre Dimona.

Selon ces officiels, le mouvement chiite libanais aurait fait l’acquisition de nouvelles roquettes iraniennes avec une portée proche de 300 kilomètres. Cela signifie que celles-ci peuvent frapper partout, même dans les villes israéliennes les plus concentrées en population, mais aussi atteindre la ville de Dimona, soit la ville où se situe le réacteur nucléaire de l’Etat hébreu.

Des officiels palestiniens parlent d’une proposition de cessez-le-feu avec Israël en Egypte

Une délégation d’officiels de la sécurité du Hamas et du Djihad islamique sont sur le point de discuter d’une proposition de cessez-le-feu avec Israël, proposition préparée par l’Egypte en consultation avec les Israéliens, ont affirmé des officiels des deux mouvements jeudi 27 mars.

« Une trêve doit être complète, mutuelle et amener à la fin du siège [d’Israël à Gaza] », a affirmé jeudi un négociateur du Djihad islamique, Khaled Batch, avant de se rendre en Egypte pour les pourparlers.

La proposition de cessez-le-feu ne serait applicable qu’a Gaza, selon certains rapports jeudi matin.

« Nous n’accepterons pas la division », a ajouté Batch, faisant référence à l’actuel « double pouvoir » à l’intérieur même des Territoires palestiniens, divisés en deux : d’un côté, la bande de Gaza est sous contrôle du Hamas depuis sa prise de pouvoir en juin 2007, et de l’autre, la Judée-Samarie est sous contrôle du Fatah et de l’Autorité palestinienne (AP).

Des officiels palestiniens et égyptiens ont aussi abordé le sujet de la libération du leader du Mouvement de la résistance islamique Ayman Nawfal, emprisonné par l’Egypte au début de l’année 2008 et accusé de préparer des attentats-suicides à l’intérieur du pays.

Olmert fait allusion à des pourparlers secrets entre Israël et la Syrie

Le Premier ministre Ehoud Olmert a fait allusion mercredi soir 26 mars à une perspective de pourparlers secrets tenus avec la Syrie, lors d’une conférence de presse avec des journalistes du monde entier à Jérusalem. « J’ai dit que je me préparais à tenir des pourparlers de paix avec la Syrie », a affirmé Olmert.

« J’espère que les Syriens sont prêts à faire la paix avec Israël, et j’espère que les circonstances nous permettrons de nous asseoir ensemble [à la table des négociations]. Ce qui veut dire que quand nous le ferons, vous ne le saurez pas forcément. »

Olmert n’a pas donné plus de détails, et son porte-parole n’a pas voulu faire de commentaires à ces déclarations.

Mais Alon Liel, l’ancien directeur-général du ministère des Affaires étrangères qui fait pression sur le gouvernement pour tenir des pourparlers avec la Syrie, a fait savoir que s’il ne savait pas si oui ou non des pourparlers secrets se tenaient entre les deux pays, le fait que la Turquie faisait office d’intermédiaire pour transmettre les messages entre Damas et Jérusalem n’était déjà plus un secret.

Le président américain invite Abbas à la Maison-Blanche

Le président américain George W. Bush serait prêt à inviter à la Maison-Blanche le leader de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, du Fatah, et ce dans le but de faire avancer les pourparlers de paix au Moyen-Orient.

La proposition a été révélée aux journalistes par le porte-parole du Conseil à la sécurité nationale, Gordon Johndroe, dans l’avion présidentiel Air Force One jeudi 26 mars, alors qu’il accompagnait Bush lors d’un vol vers l’Ohio.

Johndroe a dit que bien que les détails de l’invitation sont encore à régler, les pourparlers à la Maison-Blanche pourraient bien se tenir autour du premier mai 2008.

Un garde-frontière égyptien tue 2 Africains essayant de pénétrer en Israël

Un officiel de la sécurité égyptienne a déclaré que des gardes-frontières avaient abattu deux émigrés africains essayant de traverser illégalement la frontière avec Israël au nord du Sinaï jeudi 27 mars.

Selon l’officiel, les gardes ont abattu les deux hommes venant de Côte d’Ivoire, alors que ceux-ci avaient refusé de se rendre. L’officiel s’est exprimé sous couvert de l’anonymat puisqu’il n’était pas autorisé à faire des déclarations aux médias.

Selon ses informations, les deux hommes auraient payé plusieurs centaines de dollars à des trafiquants humains pour que leur soient fournis aide et refuge afin de traverser la frontière entre l’Egypte et l’Etat hébreu, puis y chercher du travail et demander l’asile politique.

Tsahal arrête 8 Palestiniens suspectés de terrorisme en Judée-Samarie

Des troupes de Tsahal on arrêté huit Palestiniens suspectés d’activités terroristes dans des opérations en Judée-Samarie dans la nuit du mercredi 26 au jeudi 27 mars.

Un des détenus a été trouvé en possession d’une arme et de munitions.

5 suspects arrêtés en possession de 63 kg de hashish et d’armes diverses

Dans le cadre d’une enquête d’envergure dans le milieu de la drogue menée à Rishon Letzion, les services de police ont arrêté 5 suspects pris en flagrant délit d’une transaction de drogues dans la nuit du mercredi 26 au jeudi 27 mars.

Les hommes ont été arrêtés en possession de 63 kilos de hashish. Des armes diverses, comprenant des pistolets, des silencieux, mais aussi des grenades ont été trouvés par la police au domicile de l’un des suspects.

Ils seront déférés devant la cour de Tel-Aviv jeudi matin 27 mars. Selon certaines informations, d’autres arrestations sont attendues.

Un homme suspecté d’une attaque à la grenade visant le chef du conseil de Kfar Yona arrêté

Un habitant de 27 ans de Taiba a été arrêté dans la nuit du mercredi 26 au jeudi 27 mars, il est suspecté d’être impliqué dans une attaque à la grenade sur le domicile du chef du Conseil de Kfar Yona, Effi Deri.

Le suspect, qui nie les faits, devrait être déféré dans la journée de jeudi devant la cour de Natanya pour une demande de prolongation de son audition.

Le ministère du Tourisme : février 2008 est un mois-record

Selon un communiqué de presse publié par le ministère du Tourisme jeudi 27 mars, 200 000 touristes se seraient rendus en Israël en février 2008, soit un nombre similaire à celui de 2000, qui était une année-record pour le tourisme. On peut donc noter une augmentation de 46 % par rapport à février 2007, contre 35 % par rapport à février 2006.

Le directeur général du ministère du Tourisme Shaoul Tzemach a déclaré qu’« une série de campagnes marketing sur Israël a commencé à travers le monde ce mois-ci, afin d’augmenter les visites de touristes malgré la crise mondiale économique ». Elle viserait « l’Afrique du Nord, l’Allemagne, la Russie, la Grande-Bretagne, et la France ».

En février 2008, 141 000 touristes sont arrivés en Israël par voie aérienne - soit une augmentation de 27 % -, dont 4 800 ont directement voyagé vers Eilat-soit une augmentation de 13 %. Quelque 25 000 touristes sont entrés en Israël via Taba mais pour une journée seulement. Ceux-ci sont majoritairement originaires de Russie, Ukraine, et Pologne.

Durant la période des mois de janvier et de février 2008, plus de 380 000 touristes ont visité Israël, marquant par là une augmentation de 51 % par rapport à la même période en 2007, contre 34 % par rapport à celle de 2006.

Le parti travailliste accuse Kadima de violer l’accord de coalition

Le secrétaire général du parti travailliste, Eitan Cabel, a accusé jeudi matin 27 mars Kadima de violer l’accord de coalition signé entre les deux parties.

Le parti travailliste soutient que Kadima n’a pas respecté plusieurs clauses de l’accord, principalement celle portant sur l’augmentation du revenu minimum dont le montant devrait atteindre 1 000 dollars par mois et sur l’augmentation des pensions de 19 % d’un revenu moyen sur le marché israélien.

B’Tselem : Tsahal a violé la loi en tuant 4 hommes suspectés de terrorisme

L’organisation des droits de l’homme B’Tselem a appelé jeudi matin 27 mars le procureur de l’Etat, Menahem Mazouz, ainsi que le procureur de Tsahal, à demander l’ouverture d’une enquête sur la mort de quatre Palestiniens fugitifs abattus par les forces de Tsahal à Bethlehem il y a deux semaines.

Parmi eux, figurait Mahmoud Shehada, l’un des conspirateurs de l’attentat sanglant de la yeshiva du Mercaz Harav du jeudi 6 mars, faisant huit morts et une dizaine de blessés.

B’Tselem soutient que Tsahal avait agi en violation des ordres de la Haute Cour de justice, qui stipule que ses troupes ne doivent pas abattre des Palestiniens suspectés d’activités terroristes si ceux-ci peuvent être arrêtés puis remis à la justice.

INTERNATIONAL

La Syrie exhorte tous les leaders arabes à se rendre au sommet de la Ligue Arabe

Le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid al-Moallem, a exhorté tous les Arabes à dépasser leurs différences afin de poursuivre des discussions objectives et honnêtes ce week-end au sommet de la Ligue Arabe, qui doit se tenir à Damas les samedi 29 et dimanche 30 mars 2008, apprend-on jeudi 27 mars.

La portée du sommet a été sérieusement ébranlée par des divisions au sein des leaders du monde arabe.

L’ombre syrienne qui plane de manière officieuse sur l’enlisement de la situation au Liban est principalement en cause. Le Liban a d’ores et déjà fait savoir qu’il boycotterait le sommet, tandis que l’Egypte et l’Arabie Saoudite ont annoncé qu’ils enverraient au sommet des émissaires, et non leurs chefs d’Etat.

De son côté, al-Moallem a déclaré dans un discours jeudi que l’Arabie Saoudite et l’Egypte devaient elles aussi aider à résoudre la crise politique libanaise car les efforts syriens ne suffisent pas.

Attaque contre une ambulance au Pakistan : six morts

Selon les déclarations d’un officiel du gouvernement pakistanais, Sayed Zaheerul Islam, des hommes armés ont tué six personnes dans une attaque perpétrée contre une ambulance en plein jour, au nord-ouest du Pakistan, apprend-on jeudi 27 mars.

Les attaquants auraient tendu une embuscade à l’ambulance dans la région tribale de Khurram jeudi. Parmi les morts, figurent une infirmière, deux gardes, le conducteur, et deux habitants de la localité.

Selon Sayed Zaheerul Islam, les motifs de cette attaque n’ont pas encore été éclaircis, et les autorités ont ouvert une enquête.

Khurram se situe à proximité de la frontière ouest du Pakistan, et possède une frontière avec l’Afghanistan. La ville a déjà été le théâtre de nombreuses attaques de militants islamistes, mais aussi de violences entre Sunnites et Chiites.

Des roquettes tirées sur la Zone verte de Bagdad

Des militants chiites continuent à viser la Zone verte, sous protection des Etats-Unis, avec des roquettes et des obus de mortiers pour la quatrième journée consécutive cette semaine. De la fumée provenant de l’ambassade américaine et du gouvernement irakien s’est ainsi répandue jeudi 27 mars.

Un porte-parole de l’ambassade, Mirembe Nantongo, a fait savoir que l’attaque n’avait pas fait de blessés.

Selon des officiels de l’armée américaine, les attaques seraient perpétrées par différentes factions du groupe dissident anti-américain, l’Armée Mahdi de la muqtada al-Sadr.

Ces groupes sont connus pour avoir été fondés et entraînés en Iran. De son côté, l’Iran a toujours nié la véracité de ces allégations.

Sommet Bush-Poutine prévu pour le 6 avril à Sotchi

Ce sera probablement le dernier sommet Bush-Poutine. Le président américain rencontrera le 6 avril son homologue russe Vladimir Poutine dans la station balnéaire de Sotchi, sur les rives de la mer Noire, pour tenter de sortir de l’impasse sur le projet américain de défense anti-missiles.

A l’invitation de Vladimir Poutine, George W. Bush fera escale à Sotchi en fin de semaine prochaine, à l’issue d’une tournée qui le mènera en Ukraine, Croatie et en Roumanie où se tient un sommet de l’OTAN.

Ce sera probablement la dernière fois que les deux hommes se rencontreront en tant que chefs d’Etat. Poutine quitte en effet le Kremlin en mai 2008 et sera remplacé à la présidence russe par Dimitry Medvedev.

Bush a lui-même annoncé l’étape russe lors d’un briefing d’avant-tournée avec des journalistes étrangers. Il a précisé qu’il parlerait avec Poutine du système de défense antimissiles que les Etats-Unis ont l’intention d’installer en Europe centrale, un projet qui suscite le mécontentement de Moscou.

« Heureusement, nous avons pu faire progresser notre dialogue si bien que le moment venu nous pourrions parvenir à un accord sur ce dossier important », a déclaré Bush. Le projet américain prévoit 10 missiles intercepteurs basés en Pologne et un système radar de surveillance en République tchèque.

France

Sarkozy propose « une nouvelle fraternité franco-britannique »

« Je suis venu proposer au peuple britannique [...] une nouvelle fraternité franco-britannique » fondée sur une action commune « pour la paix », la stabilité économique et la lutte contre le réchauffement climatique, a déclaré mercredi 26 mars le président français Nicolas Sarkozy, qui a profité de sa visite d’Etat en Grande-Bretagne pour lancer une offensive de charme à destination de Londres.

« Ce que le peuple français et le peuple britannique peuvent accomplir ensemble est beaucoup plus grand que ce qu’ils peuvent réaliser séparément », a souligné Sarkozy lors de son discours devant le parlement britannique, dans le cadre de sa très protocolaire visite d’Etat en Grande-Bretagne.

Sarkozy a donc proposé « plus d’entente, plus de coopération » entre les deux pays, qu’il a invités à aller plus loin que l’Entente cordiale décidée entre Londres et Paris en 1904. « Honnêtement, depuis le temps qu’on ne se bat plus, on devrait parler de l’Entente amicale ! »

« En joignant nos forces, nous pouvons contribuer à faire émerger une nouvelle mondialisation plus libre, plus équitable, plus responsable et plus juste », a-t-il notamment déclaré, faisant écho aux déclarations du Premier ministre britannique Gordon Brown. Les deux hommes affirment entretenir une excellente relation et partager de nombreuses préoccupations.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette