Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Accalmie sur le terrain, sans accord officiel...

Accalmie sur le terrain, sans accord officiel...

israelinfos.net

jeudi 13 mars 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Israël et le Hamas ont nié mercredi être parvenus à une entente pour un arrêt tacite des hostilités, malgré la réduction des tirs de roquettes palestiniennes durant ces derniers jours. « Il n’y a pas de trêve entre nous et le Hamas », a affirmé le ministre de la Défense, qui a ajouté qu’Israël poursuivrait sa lutte contre les attaques des groupes terroristes lancées depuis les territoires autonomes.

« D’autres opérations nous attendent dans un proche avenir, et la poursuite de notre combat contre Gaza risque même de provoquer une escalade que nous n’avons pas encore connue », a également déclaré Ehud Barak, lors d’une d’une tournée d’inspection des troupes israéliennes déployées en bordure de la bande de Gaza, en compagnie du chef d’état-major de Tsahal, le général Gaby Ashkenazi.

Le chef du gouvernement du Hamas, Ismaïl Haniyeh, a affirmé de son côté que « la balle est dans le camp d’Israël » concernant une éventuelle trêve, qu’il a conditionnée par l’arrêt des agressions israéliennes, et la levée du blocus imposé aux territoires palestiniens.

Des tractations en vue d’un cessez le feu et d’un échange de prisonniers se déroulent néanmoins discrètement par l’entremise de l’Egypte, alors que le Premier ministre Ehud Olmert avait également démenti que des négociations étaient en cours, en vue de parvenir à un cessez-le-feu avec le mouvement islamiste.

Quatre Kassams au total ont été tirées mercredi vers le Néguev occidental, sans faire de blessé.

Sécurité

  • Quatre terroristes palestiniens ont été éliminés mercredi par un commando de Tsahal durant une opération à Bethlehem. Ces miliciens recherchés depuis longtemps par les forces de sécurité israéliennes, étaient directement impliqués dans la préparation d’attentats meurtriers.
  • Un membre du Jihad islamique a été tué mercredi par une unité de Tsahal à Seida, un village proche de Tulkarem.
  • Une affiche signée par plusieurs rabbins d’extrême droite, appelant de manière détournée, à venger la mort des huit élèves de Mercaz Harav, a été placardée dans différents endroits de Jérusalem et en Judée-Samarie. Le porte parole de la Yechiva, Yeouchoua Mor-Yossef a condamné pour sa part cette publication « qui est le fait de provocateurs, et d’un esprit contraire à celui de notre institut ».

Un appel à détruire la maison du terroriste auteur de l’attentat meurtrier, a été également diffusé dans la soirée de mercredi par des militants des mouvements radicaux « Komemiyout » et « Les Femmes en vert », alors que le ministre de la Défense, Ehud Barak affirmait également étudier la possibilité juridique de raser l’habitation.
Des députés de gauche et des parlementaires arabes israéliens ont pour leur part demandé à la police de réagir face à ces appels à la vengeance qui se multiplient.

Diplomatie

  • Le président de l’Etat, qui poursuit sa visite en France, était à Lyon mercredi, où il s’est notamment rendu au Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation (CHRD). « Israël doit un prix très important, et une reconnaissance à la Résistance française », a affirmé Shimon Peres.

Cette visite, la première d’un chef d’Etat israélien dans cette ville, a été ponctuée par un dépôt de gerbes en mémoire des victimes de la Gestapo, dont le siège se trouvait dans les locaux du CHRD.

  • Le secrétaire d’Etat français à la Coopération, Jean-Marie Bockel, a affirmé mercredi le soutien de la France à l’entrée d’Israël dans la francophonie. Il a souhaité que puissent un jour s’y retrouver tous les pays arabes, au coté d’Israël où vivent de nombreux francophones. « Ce sera là le signe que la paix aura avancé », a notamment déclaré M. Bockel.
  • Les chefs de la diplomatie israélienne ont décidé de boycotter la chaîne de télévision du Qatar, Al-Jazira, la jugeant trop « partiale » dans sa couverture du conflit avec les Palestiniens. « Al-Jazira ne rapporte qu’une partie des évènements et appuie de son soutien les terroristes », a accusé le vice ministre des Affaires étrangères, Madjali Wahbee.

Etranger

  • Un tribunal russe a autorisé l’extradition vers la Colombie d’un mercenaire israélien, Yair Klein, condamné à dix ans de prison dans ce pays pour avoir entraîné des groupes paramilitaires. L’ancien officier de Tsahal avait été interpellé fin août 2007 à l’aéroport de Moscou, où il se rendait en vacances.

Condamné par contumace à dix ans de prison par un tribunal colombien qui lui reproche d’avoir formé des milices au service du cartel de la drogue dans les années 90, Yaïr Klein est également accusé d’avoir entraîné des groupes armés au Liberia.

  • Le Salon du livre de Paris s’ouvrira ce vendredi, avec Israël pour invité d’honneur, sur fond de protestations et d’appels au boycottage d’écrivains de pays arabes et musulmans. Le président israélien Shimon Pérès, participera jeudi soir à l’ouverture officielle de cette manifestation.

Plusieurs pays, tels le Liban, l’Arabie saoudite, l’Iran, mais aussi l’Union des écrivains palestiniens, et des éditeurs algériens, marocains et égyptiens ont appelé à boycotter ce salon, pour protester contre la politique d’Israël envers les Palestiniens.
Trente-neuf écrivains israéliens y participeront, et notamment Amos Oz, A.B.Yeouchoua et Aaron Appelfeld.

Shoah

Des dizaines de Juifs rescapés de la Shoah et sauvés par l’industriel allemand Oskar Schindler, se réuniront en fin de semaine à Cracovie pour commémorer le 65e anniversaire de la liquidation du ghetto. Venus principalement des Etats-Unis, d’Israël et de la Grande Bretagne, ils participeront notamment à une marche de la Mémoire qui passera par les rues de la ville pour se diriger vers l’ancien camp de concentration de Cracovie-Plaszow où furent déportés les Juifs après la destruction du ghetto par les nazis en 1943.

Nécrologie

Le musicien juif marocain Samy al-Maghribi, est décédé à Montréal à l’âge de 86 ans. De son vrai nom Salomon Amzellag, il a durant plus de soixante ans, enrichi le patrimoine de la musique traditionnelle marocaine, par de nombreuses chansons qui ont connu un immense succès au Maghreb.

Divers

Des représentants des « Netouré Karta » de Jérusalem, courant ultra-orthodoxe opposé au sionisme, ont envoyé une lettre de condoléance aux familles des huit victimes de l’attentat de Mercaz Harav, précisant toutefois ne pas remettre pas en question leur conviction « que le sionisme n’a pas sa place en Palestine ».
Le rabbin Dan Segal, une des figures clés de ce mouvement, a pour sa part affirmé que l’attentat « était une punition pour les sionistes qui se sont rebellés contre Dieu ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette