Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le Sheikh Ikrima Sabri : la France fait la guerre à l’Islam

Le Sheikh Ikrima Sabri : la France fait la guerre à l’Islam

Docteur Mordechai Kedar *

dimanche 25 janvier 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

IMRA
Le Scheik Ikrima Sa’id Sabri, le Muphti de Jérusalem et la Palestine, l’a dit dans son sermon du vendredi du 23 janvier 2004 :

« Une question brûlante, qui se réchauffe maintenant encore plus qui concerne le Hijab ( le voile bien ajusté couvrant de la tête des femmes Musulmanes) en France. Comme je l’ai précédemment exposé, les lois françaises interdisant le Hijab constituent une guerre contre l’Islam comme une religion. C’est prouvé par ce qui a été publié hier dans la presse locale : que l’interdiction ne soit pas limitée au Hijab ; elle sera aussi étendu au foulard et aux hommes barbus pour des raisons religieuses »

Mes notes :

1. Le Hijab couvre les cheveux de la femme, les oreilles et le cou, en laissant seulement le visage (ou les yeux) découverts. Le foulard est considéré de statut inférieur
Du point de vue Islamique, puisqu’il laisse des parties de la tête découverte.
Si le foulard devait aussi être interdit, les femmes Musulmanes et les filles en France seront forcées de découvrir la tête et le cou complètement. Cela va contre un commandement explicite du Coran, selon les plus fondamentalistes approches et commentaires.

2. La terminologie employée par ’« Ikrima Sabri » peut être significative : (autant que je sache), c’est la première fois qu’il emploie le terme « la guerre » dans la référence à une question qui, jusqu’à présent, avait été décrite comme « une discussion » ou une« dispute ».

3. En servant comme Muphti de la Palestine, le Scheik ’Ikrima est salarié par l’Autorité Palestinienne, c’est-à-dire il n’est pas un membre de quelque groupe marginal.
En disant ce qu’il a dit, il pourrait bien représenter le sentiment de beaucoup de Musulmans dans le monde entier.

Quelques questions ouvertes :

1. Si c’est une guerre contre l’Islam, quelles mesures - selon Sabri, les musulmans doivent-ils prendre pour défendre leur religion et traditions ?

2. Y a-t-il des règles dans cette guerre ?

3. Qui en France est le parti qui fait cette guerre ?

Des réponses à ces questions peuvent dépeindre les relations futures entre la France et ses communautés Musulmanes, aussi bien qu’avec les communautés Musulmanes dans d’autre pays.

Si j’étais un conseiller du président français ce que je recommanderais, c’est qu’il repense la question entière d’interdire le Hijab devant l’initiative de Sabri et probablement de quelques autres Musulmans aussi, de considèrer cela comme « la guerre ».


  • Dr. Mordechai Kedar, Lecturer, Department of Arabic and research associate in Begin-Sadat Center for Strategic Studies Bar-Ilan University 52900 Ramat-Gan Israel

Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette