Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Le Secrétaire général de l’ONU indique que les bilans concernant les victimes à (...)

Le Secrétaire général de l’ONU indique que les bilans concernant les victimes à Gaza étaient parfois contradictoires et que les chiffres fournis n’avaient pas à l’heure actuelle été confirméss...!!!!???

ONU

dimanche 2 mars 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

M. BAN KI-MOON, Secrétaire général des Nations Unies, a affirmé que, depuis mercredi dernier, on assistait à une escalade extrêmement inquiétante de la violence à Gaza et dans le sud d’Israël, qui cause un nombre effroyable de victimes civiles. Quelque 117 roquettes ont été tirées de Gaza contre le sud d’Israël, dont 26 aujourd’hui, a-t-il indiqué. Ces roquettes ont été tirées contre plusieurs centres civils et ont même atteint la ville israélienne d’Ashkelon, dans le nord.

Un civil israélien a été tué à Sederot et cinq autres ont été blessés aujourd’hui dans la même localité, dont des femmes et des enfants, a déclaré le Secrétaire général. M. Ban Ki-moon a ajouté qu’au cours de la même période, les Forces de défense israéliennes avaient lancé des attaques aériennes et terrestres contre des cibles situées dans la bande de Gaza.

Le nombre de Palestiniens tués est estimé à 90, parmi lesquels de nombreux civils, a-t-il dit, précisant que les blessés palestiniens se comptaient par centaines. Selon les estimations des Nations Unies, 59 Palestiniens ont été tués aujourd’hui, dont 39 civils, parmi lesquels trois femmes et cinq enfants, dont un nourrisson. Le Secrétaire général a indiqué que les bilans concernant les victimes étaient parfois contradictoires et que les chiffres fournis n’avaient pas à l’heure actuelle été confirmés

Les dégâts matériels sont également importants, a-t-il poursuivi. Ban Ki-moon a en outre déclaré que les incursions terrestres israéliennes avaient été effectuées près de Jabalya et du nord de la bande de Gaza. Deux soldats israéliens ont été tués dans les combats, a-t-il indiqué, en ajoutant d’après les informations qu’elles ont elles-mêmes fournies, les Forces de défense israéliennes auraient détruit un camion qui transportait 160 roquettes.

Ban Ki-moon a indiqué qu’il s’était entretenu avec le Président palestinien, Mahmoud Abbas ; la Ministre des affaires étrangères israélienne, Tzipi Livni ; et le Secrétaire général de la Ligue des États arabes, Amr Moussa ; et qu’il avait lancé un appel à la cessation des violences. Le Secrétaire général a condamné les attaques palestiniennes à la roquette et a demandé la fin immédiate de tels actes de terrorisme qui ne servent à rien, mettent en danger des civils israéliens et amènent que de la misère au peuple palestinien. Il a demandé que soit mis un terme à ces attaques.

De même, tout en affirmant reconnaître le droit d’Israël à se défendre, il a condamné l’usage disproportionné et excessif de la force qui a tué et blessé tant de civils, y compris des enfants. Il a demandé à Israël de mettre fin à ce genre d’attaques. Israël doit pleinement se conformer au droit international humanitaire et faire preuve de la plus grande retenue, a-t-il déclaré.

Les incidents au cours desquels des civils ont été tués ou blessés doivent faire l’objet d’enquête et des responsabilités doivent être établies, a déclaré le Secrétaire général. M. Ban Ki-moon s’est également dit vivement préoccupé par une possible extension de la violence.

Il a appelé toutes les parties à procéder à une désescalade pour éviter des affrontements beaucoup plus meurtriers. Il s’est déclaré aussi extrêmement préoccupé par l’impact de ces événements sur le processus de négociation. Il a ainsi demandé à tous les membres de la communauté internationale, aux parties prenantes importantes, et aux membres du Conseil de sécurité d’exercer leur influence sur les parties pour qu’elles mettent un terme à la violence et permettent l’acheminement des secours humanitaires. Toutes les parties doivent réaffirmer leur engagement en faveur du processus de paix, a-t-il conclu.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette