Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > La fondation France Israël décerne un nouveau prix

La fondation France Israël décerne un nouveau prix

Par Marie Meyer pour Guysen International News

dimanche 24 février 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

A l’occasion de la venue en France du président israélien en mars prochain, quatre scientifiques israéliens et français recevront le tout premier ’prix de l’excellence scientifique’ de la Fondation France Israël. Une cérémonie qui se déroulera le 12 mars à la Maison de l’UNESCO à Paris, sous le haut patronage de Valérie Pécresse, ministre française de la Recherche et de l’enseignement supérieur, et David Korbluth, ambassadeur d’Israël à l’UNESCO.

Du côté israélien, l’Université du Technion se trouvera encore une fois sous le feu des projecteurs...

Il aura fallu près de deux mois à la Fondation France Israël (FFI) pour initier ce nouveau projet.

Créée en 2005, cette association a pour but de développer les liens entre les deux pays au niveau économique, culturel et scientifique.

Elle est actuellement présidée par Edith Cresson, côté français, et par Ilan Marek, côté israélien.

A l’origine de cette initiative, le voyage d’Edith Cresson en Israël en mars dernier, durant lequel la présidente de la FFI s’est dit qu’il était temps de donner un peu d’élan à cette commission scientifique.

« Dans le cadre de ce nouveau projet, 4 lauréats seront désignés chaque année, sur des thèmes définis à l’avance par la commission », explique Murielle Touaty, présidente de l’Association France Technion et membre de la commission scientifique du FFI, à Guysen International News.

Cette année, les thèmes sont les cellules souches et la recherche contre le cancer.

Pour nommer les lauréats, deux processus différents ont été adoptés exceptionnellement.

Du côté israélien, Ilan Marek et Edith Cresson ont désigné d’office les deux scientifiques du Technion ayant reçu cette année le prix national israélien de la recherche, à savoir le docteur Shulamit Levenberg de la faculté de génie biomédical, et le docteur Hossam Haick, de la faculté de chimie.

« Nous avons considéré que ce prix national faisait force de foi », a précisé Murielle Touaty.

Pour ce qui est des scientifiques français, un jury de sélection, présidé par le professeur Claude Cohen-Tannoudji, Prix Nobel de Physique 1997, et composé de 8 hautes personnalités françaises et israéliennes, a été mis au point.

Parmi ses membres, on peut citer notamment Bruno Goud, directeur de recherche au CNRS, Christian Bailly, directeur de recherche à l’INSERM, ou encore Catherine Dargemont, également directrice de recherche au CNRS et responsable d’équipe à l’Institut Jacques Monod.

Les critères de sélection des lauréats sont les suivants : être âgés de moins de 45 ans, travailler en coopération avec Israël et la France, et avoir mené des recherches dans les thèmes choisis cette année par la FFI.
« Après 10 jours de concertation, le jury a finalement désigné Michel Puceat de l’INSERM et Christian Muchardt du CNRS », explique Murielle Touaty.

A la question « pourquoi remettre ce prix en mars et non pas tout de suite ? », Murielle Touaty répond que la cérémonie officielle de remise du prix est organisée à l’occasion de la venue en France du président Shimon Pérès.

« Le 10 mars prochain, à l’occasion du salon du livre, Nicolas Sarkozy et Shimon Pérès remettront officiellement le prix littéraire à l’Elysée. Les lauréats scientifiques seront présents à cette cérémonie. Et deux jours plus tard se tiendra la remise du ’prix de l’excellence scientifique’ à la Maison de l’UNESCO, à Paris », souligne t-elle.

Une cérémonie qui marquera la naissance officielle de ce nouveau projet auquel sont associés des partenaires aussi prestigieux que l’Inserm, le CNRS et l’Association France Technion.

« Pour l’instant, nous en sommes au lancement de cette action. Mais l’idée est de la pérenniser » indique M.Touaty qui espère que « dans les années à venir de nombreuses universités israéliennes se verront décerner ce prix ».

Mais cette année, c’est bien le Technion qui a été mis à l’honneur.
Une nouvelle récompense pour cette université dont la réputation n’est plus à faire.
« Encore une fois, les efforts conséquents faits par le Technion pour recruter des chercheurs nouveaux et prometteurs ont porté leurs fruits », a déclaré le président de cet établissement, Yitzhak Apeloig.

« La nomination des docteurs Levenberg et Haick intervient seulement 1 mois après que 7 scientifiques du Technion ont été classés parmi les 300 scientifiques prometteurs de l’Union européenne et aient reçu des millions d’euros pour financer leur recherche ». Une fierté pour cet établissement, qui ne compte pas s’en arrêter là.

« Le Technion poursuivra ses efforts pour offrir à Israël des scientifiques talentueux, et ce, afin d’assurer au Technion une place parmi les meilleures universités du monde ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette