Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Otages israéliens : des questions sans réponses

Otages israéliens : des questions sans réponses

israelinfos.net"

lundi 18 février 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le journal Der Spiegel a publié en fin de semaine des informations selon lesquelles Israël s’apprêterait à annoncer que les deux soldats enlevés au Liban en juillet 2006 n’étaient plus en vie, tandis que des rumeurs faisaient état d’une libération prochaine de Guilad Shalit.

Selon le magazine allemand, le Premier ministre Ehud Olmert serait arrivé à la conclusion que Eldad Reguev et Ehud Goldwasser, les deux militaires israéliens enlevés par le Hezbollah en juillet 2006, seraient morts. Karnit Goldwasser, la femme de ce dernier, a affirmé en réaction que les familles ne recevaient d’informations que de la part de responsables autorisés, et ne réagiraient pas aux rumeurs publiées dans la presse étrangère.

Alors qu’aucun signe de vie des soldats de Tsahal n’a pu être reçu depuis leur capture, le journal affirme également qu’un émissaire allemand ferait actuellement le lien entre Israël et le Hezbollah pour récupérer les corps des défunts.

Ehud Olmert a de son coté infirmé ces informations, tandis que pour le député Youval Steinitz (Likoud), les négociations actuelles avec la milice chiite libanaise doivent être arrêtées tant que des preuves formelles que les deux hommes capturés sont vivants, ne seront pas fournies.

D’autre part, selon des sources sécuritaires, le caporal israélien Guilad Shalit, détenu par le Hamas depuis 18 mois, pourrait être libéré prochainement dans le cadre d’un accord d’échange de prisonniers. Ces mêmes sources évoquent la possibilité que les négociations indirectes actuellement menées entre Israël et le mouvement islamiste, par l’intermédiaire d’un tiers, pourraient également aboutir à un cessez le feu entre les parties.

On sait par ailleurs qu’un texte prévoyant la fin des hostilités et un échange de prisonniers, a récemment été remis au gouvernement israélien et à celui du Hamas, par les deux auteurs de ce document, un journaliste palestinien proche du mouvement islamiste, et le rabbin de la localité de Tekoa, Menahem Frouman.
Ce dernier a confié à Israelinfos.net que les dirigeants du Hamas étaient prêts à signer ce cessez le feu sans condition, alors que le Premier ministre Ehud Olmert déclarait dimanche soir ne pas « partager cet optimisme en ce qui concerne la libération de Shalit ».

Diplomatie

  • Le ministre des Affaires étrangères français, en visite en Israël et dans les territoires autonomes, a affirmé qu’il « fallait redonner confiance aux Palestiniens ». Bernard Kouchner qui s’est rendu à Bethlehem puis à Ramallah, a demandé à Israël de mettre fin au blocus sur la bande de Gaza, et une nouvelle fois dénoncé « la poursuite de la colonisation ». Lors de sa rencontre avec le président Shimon Peres, le chef de la diplomatie française a affirmé regretter que les négociations israélo-palestiniennes relancées au moment de la conférence d’Annapolis n’aient que peu progressé.
  • Le sous-secrétaire général des Nations Unies aux affaires humanitaires, John Holmes, qui s’est rendu dimanche à Sdérot, a dénoncé la poursuite des tirs de roquettes palestiniennes, tout en repoussant l’idée d’une option militaire pour y mettre fin. « Nous condamnons fermement ces tirs mais seul un accord de paix peut permettre de changer la situation » a-t-il notamment déclaré. Le diplomate de l’ONU a également appelé Israël à mettre fin à son embargo économique sur la bande de Gaza.

Sécurité

  • Un soldat israélien a grièvement été blessé durant une opération militaire au sud de la bande de Gaza, et évacué en hélicoptère vers l’hôpital Soroka de Beersheva. Quatre Palestiniens ont été tués et neuf autres blessés au cours de cette intervention de Tsahal.
  • Le ministre israélien de la Défense a déclaré dimanche que selon des informations en sa possession, l’Iran et la Syrie comptaient aider le Hezbollah à venger l’élimination d’Imad Moughnieh. « Cet assassinat est un coup dur pour le Hezbollah et pour le terrorisme mondial », a ajouté Ehud Barak.
  • Un comité ministériel dirigé par le chef du gouvernement, a entériné un projet d’installation de dispositifs de protection pour 3.600 maisons de Sdérot et des localités situées en bordure de la bande de Gaza, soit un tiers des habitations de la région. L’Etat devra débourser la somme de 350 millions de shekels pour ces travaux, dont la date de réalisation n’a pas été communiquée.

Justice

  • La commission des lois de la Knesset a voté en faveur d’un projet de loi déposé par le député Moché Gafni, selon lequel serait sanctionnée toute réunion incitant à la haine raciale. Cette loi devrait notamment permettre d’empêcher les rencontres de jeunes néo-nazis en Israël, dont la presse avait récemment fait mention, et qui avaient choqué l’opinion publique.
  • Des habitants de Sdérot venus assister dimanche aux débats de la Cour suprême sur les indemnisations des commerçants de la ville, ont refusé de sortir du tribunal et ont été évacués par la force.

Shoah

Un couple de polonais a reçu dimanche le titre de Justes des Nations à titre posthume lors d’une cérémonie à Yad Vashem en présence de leurs descendants, de la famille de la personne qu’ils ont sauvé durant la guerre, et de l’ambassadeur de Pologne en Israël, Agnieszka Magdziak-Miszewska.

Culture

  • Plusieurs films israéliens ont été primés lors du 58e festival du cinéma de Berlin qui s’est clôt samedi soir. « Citronnier » d’Eran Riklis a reçu le prix du Public dans le cadre de la section Panorama, tandis que le film d’Amos Kollek, « Restless » recevait le prix des Cinémas d’Allemagne, et « Shaida » de Natalie Assouline, celui de la Critique internationale de la section Forum.
  • La ministre de la Culture française, Christine Albanel, va inaugurer lundi au musée d’Israël à Jérusalem, l’exposition « A qui appartenaient ces tableaux », qui retrace l’histoire des actions du gouvernement français pour restituer à leurs propriétaires les œuvres d’art volées aux juifs par les forces nazies en France pendant l’Occupation. Les cinquante trois œuvres présentées en constituent le reliquat dont l’appartenance n’a pas pu être établie.

Etranger

Un nouveau pays en Europe : le Kosovo a proclamé dimanche son indépendance malgré l’opposition de la Serbie et de la Russie qui ont annoncé qu’elles s’opposeraient à son entrée aux Nations-Unies.

Ancienne république de la Yougoslavie, le Kosovo est le sixième pays a obtenir son indépendance depuis 1991. Le Premier ministre Hashim Thaçi a lu la déclaration d’indépendance devant le Parlement kosovar, faisant appel à la communauté internationale pour soutenir le nouvel Etat européen.

L’ancien ministre Avigdor Lieberman (Israël Beteinou) a appelé Israël à ne pas reconnaitre trop vite l’indépendance du Kosovo, deuxième pays musulman d’Europe, arguant que « cette déclaration unilatérale aura des conséquences sur la région que nous ne connaissons pas encore ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette