Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > L’Egpyte tente de fermer la frontière avec Gaza

L’Egpyte tente de fermer la frontière avec Gaza

AP

vendredi 25 janvier 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Des garde-frontières égyptiens équipés de boucliers anti-émeutes ont commencé vendredi à former des barrières humaines destinées à rétablir la fermeture de la frontière avec Gaza. Mais ces opérations n’ont pas pu empêcher des centaines de Palestiniens de pénétrer en Egypte, après la destruction à l’aide d’un bulldozer d’un nouveau pan du mur-frontière.

Des hommes vêtus de noir, certains le visage dissimulé, ont pris place sur le bulldozer tandis que ce dernier renversait un bloc de béton sous les yeux des forces égyptiennes de l’autre côté. Celles-ci ont tiré en l’air pour tenter d’endiguer le flot de Gazaouis affluant en Egypte.

Des milliers de Palestiniens, dont nombre s’étaient munis de récipients vides destinés à recevoir du carburant, ont réussi à entrer en Egypte, par plusieurs passages, malgré la présence des soldats égyptiens déployés en certains endroits en rangs serrés successifs.

Des pans entiers de l’imposant mur-frontière avaient été détruits mercredi par des militants palestiniens. Depuis, l’Egypte a autorisé des dizaines de milliers de Gazaouis à aller et venir.

Vendredi, des gardes égyptiens armés de boucliers ont pris position en pénétrant de quelques mètres dans la Bande de Gaza, où la foule a rapidement grossi, jusqu’à compter plusieurs milliers de personnes, mécontentes de ne pouvoir entrer en Egypte. Certaines, grimpées sur les toits de voitures, ont lancé des pierres sur les Egyptiens. D’après des témoins, un photographe a été légèrement blessé par un jet de pierre.

Des personnes revenant d’Egypte ont déclaré avoir entendu des annonces lancées à l’aide de haut-parleurs, précisant que les habitants de la Bande de Gaza devaient rentrer chez eux avant 19h locales (17h GMT) vendredi.

Dans un entretien publié vendredi, le président Hosni Moubarak a qualifié d’« inacceptable » la situation dans la Bande de Gaza et a appelé Israël à « lever son siège » et à « régler le problème ».

« Ils devraient ramener les choses à la normale conformément aux précédents accords », a déclaré M. Moubarak à l’hebdomadaire « Al-Osboa ». Il a également invité les factions rivales palestiniennes au Caire pour des discussions, sans mentionner de date.

L’ouverture, même temporaire, de la frontière entre l’Egypte et la Bande de Gaza, est un plus pour la popularité des responsables du Hamas qui contrôlent le territoire palestinien. Le Mouvement de la résistance islamique peut se prévaloir d’avoir réussi à contourner la fermeture israélienne, soutenue par la communauté internationale, qui prive la Bande de Gaza de relations commerciales normales depuis près de deux ans.

Tant l’Egypte qu’Israël ont restreint la liberté de déplacement des personnes et des biens en dehors de Gaza après la victoire du Hamas aux législatives de 2006, et ont renforcé la fermeture depuis que le Mouvement de la résistance islamique a pris par la force les commandes du territoire en juin dernier.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette