Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Escalade des tirs de Kassams

Escalade des tirs de Kassams

Le flash info du Jerusalem Post édition française

jeudi 17 janvier 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

50 roquettes Kassam ont martelé Sderot et le Néguev mercredi 16 janvier - un jour après que 19 Palestiniens ont été tués dans une opération de Tsahal à Gaza - alors que l’armée poursuivait sa traque contre les lanceurs de Kassams.

Le ministre de la Défense Ehoud Barak a promis de lever le niveau des opérations à Gaza si les tirs de roquettes continuaient. « Nous ferons tout ce qui est possible pour arrêter le terrorisme, et si cela devient nécessaire, nous lèverons le niveau de nos opérations à Gaza pour combattre les équipes de lanceurs de Kassams qui cherchent à nous nuire », a déclaré Barak lors d’une cérémonie de l’armée de mer à Haïfa.

Les officiels de la défense ont expliqué que le Hamas était responsable de l’escalade des tirs de Kassams. Jusque maintenant, le Hamas avait assisté le Djihad islamique et les Comités populaires de résistance dans la fabrication et le transport des roquettes, sans participer directement aux tirs.

« Tous les jours se déroule une guerre à Gaza », a déclaré le chef d’état-major de l’armée le général Gabi Askhenazi à des étudiants de Jérusalem mercredi 16 janvier. « Il n’y a pas de solution parfaite contre les tirs de Kassams, et nous devrons peut-être étendre nos opérations ... nous continuerons à agir et à faire ce qu’il faut pour arrêter ces tirs ».

Tôt dans la journée, 2 terroristes ont été tués juste après avoir tiré des Kassams contre Israël. Dans la soirée, un avion a visé une voiture qui transportait des explosifs et des armes près du camp de réfugiés el-Bureij dans le centre de la bande de Gaza, tuant deux Palestiniens.

Les tirs de Kassams se sont multipliés depuis le départ de George Bush et la relance des pourparlers entre Israël et le président de l’Autorité palestinienne.

ISRAËL - AUTORITE PALESTINIENNE

Sderot se réveille sous les Kassams

Une habitante de Sderot a été légèrement blessée et d’autres souffrent de choc post-traumatique après qu’une salve de roquettes a été tirée depuis Gaza jeudi 17 janvier tôt dans la matinée.

11 roquettes ont atterri dans le Néguev et la ville.

Une kassam est tombée dans le jardin d’une maison, une autre dans la zone industrielle de Sderot, et une troisième dans un carrefour central de la ville. Le reste de la salve a atterri dans les zones autour de Sderot. Des dommages provoqués contre des bâtiments ont été rapportés.

La municipalité a décidé de ne pas annuler les cours jeudi. La salve a été tirée au moment où les enfants se rendaient à l’école.

Olmert cède au Shas

Le Premier ministre Ehoud Olmert a dans l’intention d’accepter la demande du Shas, ont déclaré des sources du parti orthodoxe sépharade mercredi 16 janvier après un entretien avec le bureau du Premier ministre.

Le Shas a demandé à Olmert que la question de Jérusalem ne soit pas abordée dans les discussions israélo-palestiniennes qui portent sur les sujets clés avant que le processus diplomatique d’Annapolis n’arrive à son terme.

Le départ d’Israël Beitenou de la coalition mercredi 16 janvier a laissé le gouvernement avec une fragile majorité parlementaire de 67 députés tandis que le Shas reste le seul parti de droite du gouvernement.

Le président du Shas, Eli Yishai, a téléphoné au bureau du Premier ministre pour solliciter un entretien avec Olmert dimanche, quand Yishai sera rentré de Chine où il voyage dans le cadre de ses fonctions de ministre du Commerce et de l’Industrie. Yishai veut qu’Olmert lui explique son point de vue à propos de la division de Jérusalem.

Les proches d’Olmert ont envoyé des messages à Yishai et au ministre des Communications Ariel Attias expliquant que les discussions sur Jérusalem se feront à un rythme plus lent que celles sur les autres questions. Attias a relayé les messages au rav Ovadia Yossef, le chef spirituel du Shas. Celui-ci avait déclaré mardi que le Shas quitterait la coalition si le gouvernement faisait des compromis sur Jérusalem.

Avec le départ de Lieberman du gouvernement, le Shas a davantage de poids dans la coalition. Plus encore depuis la création d’un nouveau ministère - le ministère des Affaires religieuses - dont le portefeuille a été donné à Itzhak Cohen. Olmert essaye de rééquilibrer sa coalition en obtenant le ralliement du parti orthodoxe askhénaze Yahadout ha-Torah. Le départ d’Israël Beitenou a laissé vacants le ministère des Affaires stratégiques et le ministère du Tourisme.

Le Likoud et l’opposition appellent à la dissolution du gouvernement et à la tenue de nouvelles élections. Le député Youval Steinitz du Likoud a déjà annoncé que le Shas serait responsable de la division de Jérusalem.

Le vice-Premier ministre Haïm Ramon a vivement critiqué hier soir sur la chaîne 10, dans l’émission “London et Kirschenbaum”, la décision de Lieberman : il a déclaré que le pays avait besoin de stabilité. De ministres qui restent à leurs postes un certain temps de manière à pouvoir mener les réformes nécessaires. L’organisation d’élections tous les ans porte selon lui atteinte au travail gouvernemental.

Découverte d’un sceau de l’époque du premier Temple

Un sceau portant le nom d’une famille dont les membres étaient employés comme serviteurs du premier Temple a été découvert lors de fouilles archélogiques dans la Ville de David à Jérusalem mercredi 16 janvier.

Le sceau en pierre, vieux de 2 500 ans, sur lequel est gravé le nom « Temech » a été trouvé plus tôt dans la semaine parmi des débris stratifiés, a annoncé l’archéologue Eilat Mazar qui dirige les fouilles.

Selon le livre de Néhémie, la famille Temech servait dans le premier Temple avant d’être envoyée à Babylone à la suite de sa destruction par les Babyloniens en 586 av JC.

La famille a fait partie de celles qui sont revenues à Jérusalem par la suite, d’après la Torah.

« Le sceau de Temech nous donne une connection directe entre l’archéologie et les sources bibliques. Il prouve l’existence de cette famille mentionnée dans la Bible. On ne peut qu’être stupifié par la crédibilité de la Bible », commente Mazar. La découverte sera publiée par Mazar à la 8è conférence d’Herzliya dimanche.

Lancement réussi d’un missile israélien

Jeudi 17 janvier dans la matinée, le lancement d’un missile israélien depuis Palmahim, la base de l’armée de l’air du centre du pays, a été couronné de succès.

Le ministre de la Défense Ehoud Barak n’a pas donné de détails sur le type du missile et ses propriétés. Il s’est contenté d’annoncer que le test avait été une réussite.

La base de Palmahim est utilisée pour les tests des missiles tels que le missile Arrow.

Le tir a pu être observé dans le ciel d’Israël par les habitants.

Manifestation des étudiants des universités

Jeudi 17 janvier, des dizaines d’étudiants ont bloqué la route 1 en direction de Tel-Aviv en signe de protestation contre la grève des maîtres de conférence qui met en danger l’année universitaire.

Les étudiants ont quitté l’université de Tel-Aviv pour Jérusalem, formant un convoi de véhicules qui s’est déplacé lentement sur la route.

Le conseil des présidents d’université a annoncé plus tôt dans la semaine que si un accord n’était pas trouvé entre le ministère des Finances et les maîtres de conférence, toutes les activités universitaires - y compris de recherches - seront interrompues dans les universités à partir de dimanche. Ceci constituerait une annulation de facto de l’année universitaire.

La ministre de l’Education optimiste

La ministre de l’Education Youli Tamir a déclaré jeudi 17 janvier qu’elle estimait que la grève des maîtres de conférence se terminerait aujourd’hui.

Les maîtres de conférence sont opposés au ministère des Finances et au Conseil des présidents des universités depuis 88 jours.

Tamir a déclaré que les acteurs du conflit arriveraient à un accord en suivant le compromis proposé par le président de la Histadrout Ofer Eini.

Elle a également appelé le Premier ministre Ehoud Olmert à intervenir.

Une nouvelle victime du froid

Un homme de 50 ans a été retrouvé mort à Rishon-le-Tsion jeudi 17 janvier au matin. La victime était un sans domicile fixe. Les équipes médicales ont confirmé que l’homme était mort de froid.

4 personnes ont été hospitalisées à l’hôpital Soroka de Bersheva mercredi dans la nuit en état d’hypothermie.

Jeudi 17 janvier en fin de matinée, un bébé de 3 semaines a été hospitalisé en urgence à Safed.

Depuis le début de la vague de froid qui est tombée sur le pays, 4 personnes sont mortes, dont une petite fille de 8 ans.

Vers la formation d’une alliance OTAN- union européenne sans Israël

Tout en rejetant l’adhésion d’Israël ou d’autres pays en conflit à l’OTAN, cinq anciens chefs militaires occidentaux ont appelé mercredi 16 jancier à la création d’un « directoire ». Il rassemblerait l’OTAN et l’Union européenne, et son objectif serait de mettre en commun les efforts dans la lutte contre le terrorisme et les défis posés par l’Iran et la Chine.

Dans un rapport présenté à Bruxelles, les anciens commandants des forces militaires des Etats-Unis, de l’Allemagne, de la France, de la Grande-Bretagne et des Pays-Bas, ont avancé une nouvelle stratégie pour l’OTAN. Le but est de créer des liens plus resserrés entre les Etats-Unis et leurs alliés européens.

La proposition a été rendue publique avant le sommet de l’OTAN prévu au mois d’avril, pendant lequel les dirigeants des 32 Etats membres discuteront du futur des alliances post-Guerre froide.

Le ministre des Affaires stratégiques Avigdor Lieberman avait poussé ces dernières années Israël à demander son adhésion en tant que membre à part entière de l’alliance.

« L’OTAN devrait affirmer qu’elle refusera l’adhésion de pays dans lequels les normes de l’OTAN - telles que la démocratie, le respect des droits de l’homme, le respect des lois et de la bonne gouvernance - ne sont pas appliquées. Il devrait également être stipulé que l’alliance n’acceptera aucun pays dont les revendications territoriales n’ont pas encore de solution ou qui est engagé dans un conflit armé », précise le rapport.

Les auteurs du rapport se sont également référés à la seconde guerre du Liban, la citant comme exemple où des acteurs non-étatiques sont impliqués dans une guerre assymétrique, concluant que le Hezbollah s’était rendu coupable de « crimes de guerre » en lançant ses combattants et ses missiles contre des populations civiles.

Audition de la fille d’Avigdor Lieberman dans une enquête financière

La 2 è chaîne de télévision a annoncé mercredi 16 janvier au soir que la brigade anti-fraude devait interroger la fille du président d’Israël Beitenou, Avigdor Lieberman, à propos d’une transaction financière.

La société dont elle est la propriétaire aurait reçu des millions de shekels de l’étranger. La société, enregistrée sous le nom de Michal Lieberman en juillet 2004, aurait versé à Avigdor Lieberman 600 000 shekels avant son élection à la Knesset.

Le conseiller médiatique de Lieberman a déclaré que celui-ci avait aidé sa fille à créer l’entreprise et pris en charge les frais de développement.

Yad Vashem inaugure un site internet en arabe

Dans une tentative pour lutter contre le négationnisme grandissant, Yad Vashem va inaugurer la semaine prochaine un site internet en arabe. Le site, qui sera ouvert le 24 janvier à l’adresse internet www.yadvashem.org à quelques jours de la Journée internationale en mémoire de la Shoah, proposera une histoire de la Shoah, des articles d’universitaires et de chercheurs, des cartes, des photos, des documents d’archives et des vidéos de témoignages également traduits en arabe.

On pourra consulter des histoires de Justes des nations, dont des musulmans de Turquie et d’Albanie qui sauvèrent des Juifs pendant la Shoah. Des films retraçant des visites conjointes de Juifs et d’Arabes à Auschwitz seront également en ligne.

Environ 20 000 personnes des pays musulmans - dont l’Iran - visitent le site Yad Vashem chaque année. Un site en perse a été lancé.

Deux avant-postes évacués

Les forces de sécurité ont évacué deux avant-postes en Cisjordanie mercredi 16 janvier.

La police et des soldats sont d’abord arrivées à Harchivi, près de Naplouse. Les 5 personnes sont parties en voyant la police.

A Shvout Ami, dans la même zone, l’armée a détruit l’une des deux maisons en construction à l’aide d’un bulldozer. Avant l’arrivée des forces de l’ordre, une vingtaine de jeunes se sont rassemblés. Ils ont déployé des fils barbelés et des pierres sur la route, ainsi que des banderoles où l’on pouvait lire : “La terre d’Israël appartient au peuple d’Israël”.

Les avant-postes qui ont été démantelés étaient des petites structures peu peuplées. Les forces de l’ordre avaient en face d’elles des adolescents.

En février 2006, juste après son élection, le Premier ministre Ehoud Olmert avait envoyé les policiers démollir 9 maisons illégales dans l’avant-poste d’Amona. S’en étaient suivis des affrontements violents. L’évacuation d’Amona a été la dernière mesure sérieuse prise contre les avant-postes.

Selon le mouvement La paix maintenant, 3 000 Israéliens vivent dans des avant-postes, 270 000 dans les 122 implantations illégales, et 180 000 dans Jérusalem Est.

Frappe aérienne à Gaza

La radio militaire rapporte une frappe aérienne à Gaza dans le but d’arrêter les tirs de Kassams contre le Néguev et Sdérot.

La cible était une voiture qui transportait des activistes du Djihad islamique.

Depuis ce matin, 20 roquettes ont été tirées contre Sderot.

Noam Chalit présente à Mahmoud Zahar ses condoléances

Noam Chalit, le père de Gilad Chalit, a envoyé une lettre de condoléances à Mahmoud Zahar.

Le fils de Mahmoud Zahar, Houssam Zahar, âgé de 24 ans, a été tué dans une opération militaire de Tsahal mardi 15 janvier. Houssam appartenait aux Ezzedine Kassam, branche militaire du Hamas. Zahar avait perdu un autre fils, Khaled, dans une frappe aérienne en 2003.

Noam Chalit a déclaré qu’il n’avait pas demandé à Zahar de libérer Gilad mais qu’il s’agissait d’une simple lettre de condoléances. Il n’en a pas communiqué le contenu à la presse.

Gilad Chalit est retenu prisonnier par les hommes du Hamas à Gaza. Suite à la mort du fils de Zahar, l’homme fort du Hamas, le leader du Hamas Khaled Meschaal en exil à Damas a déclaré que Gilad Chalit ne serait pas libéré.

France

Décès du chanteur Carlos

Le chanteur Carlos, interprète de tubes comme « Tout nu, tout bronzé », « Big Bisou » et « Rosalie », est décédé à l’hôpital Beaujon à Clichy dans les Hauts-de-Seine, a-t-on appris jeudi 17 janvier auprès de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris. Il aurait fêté ses 65 ans le 20 février prochain.

Selon le site internet de « L’Express », qui a rapporté son décès, le chanteur, fils de la psychanalyste Françoise Dolto, est mort d’un cancer foudroyant.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette