Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Gaza - Sdérot : La guerre d’usure va continuer.

Gaza - Sdérot : La guerre d’usure va continuer.

israelinfos.net

jeudi 17 janvier 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

C’est l’estimation de Tsahal après une nouvelle journée de violences, qui a vu le tir de plus de cinquante roquettes contre les localités de l’ouest du Néguev, et la mort de trois civils palestiniens dans un raid manqué de l’aviation israélienne.

« Nous continuerons à employer avec Israël la seule langue qu’il comprenne, celle de l’agression » a averti depuis Damas le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Meshaal. Pour la deuxième journée consécutive, Sdérot, le sud d’Ashkelon et les communautés de Hevel Eshkol et de Shaar Haneguev qui jouxtent la Bande de Gaza, ont subi un pilonnage incessant de roquettes, qui ont causé d’importants dégâts matériels, mais ont aussi traumatisé des dizaines de personnes, soumises à la succession des alertes et des explosions.

A ce stade, les forces de sécurité israéliennes répondent aux attaques palestiniennes par des actions ponctuelles qui visent à repousser les terroristes vers l’intérieur du territoire autonome, et à frapper les commandos, les bases de lancement, et les ateliers de fabrication de Kassams. Une de ces frappes aériennes a pourtant manqué sa cible et touché trois civils palestiniens, atteints par le tir d’un missile qui visait la voiture d’un commando terroriste. Après ce raid, le dirigeant du Hamas a averti Israël que la poursuite des actions de Tsahal dans la bande de Gaza éloignait toute possibilité de trêve ou d’accalmie, et qu’elle risquait aussi de torpiller toute chance de faire aboutir la libération de Guilad Shalit. Dans la soirée, deux miliciens palestiniens ont été abattus dans un second raid aérien.

Côté israélien, certains ministres membres du cabinet de sécurité, se sont élevés contre cette guerre d’usure imposée par le mouvement islamiste. Ils ont suggéré que Tsahal établisse un no man’s land de plusieurs centaines de mètres de profondeur le long de la barrière de sécurité sur le versant palestinien. Le ministre de la Sûreté Avi Dichter avait quant à lui estimé que si les terroristes voulaient transformer Sdérot en ville fantôme, Tsahal devrait en faire autant avec les localités palestiniennes du nord de la bande de Gaza. Quant au ministre de la Défense Ehud Barak, il a indiqué que Tsahal pourrait encore renforcer ses opérations dans le territoire autonome, sans pour autant évoquer à ce stade une offensive terrestre d’envergure. Il faut rappeler que durant la 2e guerre du Liban, le nord d’Israël subissait un pilonnage de cent missiles par jour, sur un périmètre plus important que celui que visent aujourd’hui les groupes terroristes de Gaza.

Pendant ce temps, la population de Sdérot a de plus en plus de mal à supporter cette situation. Les habitants réclament toujours la prise en charge par l’Etat du renforcement de toutes les constructions contre les tirs de roquettes. Mais dans sa réponse à une requête présentée dans ce sens devant la Cour Suprême, le gouvernement vient d’indiquer qu’il lui était impossible d’assumer une telle opération. En attendant une solution, deux cents adolescents de Sdérot ont accepté l’invitation du milliardaire russe Arcadi Gaydamak, qui les a envoyés prendre quelques jours de repos près de Jérusalem.

Sécurité

  • Le commandant de la branche armée du Jihad islamique pour la Cisjordanie a été abattu par les forces de sécurité israéliennes à Qabatyah. L’opération menée conjointement par Tsahal et le Shin Beth visait à appréhender Walid Obeidi, recherché pour son implication dans plusieurs attaques terroristes en Judée Samarie et à l’intérieur d’Israël, dont l’attentat contre la gare routière de Tel Aviv en 2006 qui avait fait onze victimes.
  • Vingt cinq Palestiniens recherchés pour leur responsabilité dans des activités terroristes ont été arrêtés dans la nuit de mardi à mercredi par Tsahal à Naplouse et à Hébron.
  • Shvut Ami et Harhivi, deux avant postes édifiés sans autorisation près d’Elon Moreh en Samarie, ont été évacués par les forces de l’ordre. Les deux points de peuplement sauvages tenus par une poignée de jeunes militants, avaient déjà fait l’objet par le passé de plusieurs évacuations.
  • Sept personnes, soldats et employés civils de Tsahal, ont été blessées par l’explosion accidentelle d’un obus, sur un bâtiment de la marine israélienne, dans la base navale de Haïfa.
  • Le gouvernement a renoncé à réclamer à l’Autorité Palestinienne l’extradition des deux auteurs présumés du meurtre de David Rubin et Ahikam Amihaï, assassinés le mois dernier près de Hébron.

Politique

Israël Beitenou quitte la coalition gouvernementale. Le dirigeant du parti nationaliste, a annoncé qu’il se retirait du gouvernement et de la majorité. « Nous avions averti Ehud Olmert quelles étaient nos limites un mois avant la Conférence d’Annapolis, et que si des négociations s’engageaient avec l’Autorité Palestinienne sur les questions clés du conflit, nous n’en serions pas » a expliqué Avigdor Lieberman. Le leader de la formation russophone a rappelé que son parti restait opposé au principe de l’échange de territoires contre la paix. « Il est illusoire de croire que ce conflit repose sur un problème territorial. Les concessions ne résoudront rien. Il faut échanger des territoires et des populations » a ajouté le ministre des Affaires stratégiques qui a également critiqué les députés israéliens, qu’il a qualifiés de plus dangereux pour Israël que les leaders du Hamas et du Hezbollah. Avec le départ d’Israël Beitenou, la coalition se réduit de 79 à 67 députés à la Knesset. Avigdor Lieberman a en tout cas démenti toute intention de s’unir ou de fusionner avec le Likoud, et a appelé à la tenue d’élections législatives anticipées.

Diplomatie

Israël demande à l’Onu de condamner les attaques du Hamas contre son territoire. Dans une lettre adressée au Secrétaire Général et au président du Conseil de Sécurité des Nations Unies, la délégation israélienne a réclamé une condamnation formelle des bombardements contre le Néguev, et du meurtre du jeune volontaire équatorien tué mardi par un sniper palestinien.

Social

Grève des enseignants du supérieur : les recteurs des universités ont renoncé à réclamer des ordres de réquisition contre les professeurs, mais leur dernière réunion n’a donné aucun résultat. Le chef de file du mouvement le Pr. Zvi Hacohen a proposé à la ministre de l’Education Yuli Tamir d’organiser une nouvelle rencontre avec le patron de la Histadrout Ofer Eini qui a offert sa médiation. Le ministre des Finances Roni Bar On a quant à lui accusé les grévistes de prendre en otage plus de 100.000 étudiants, alors que la grève des enseignants des universités en est à son 87e jour.

Sport

Open d’Australie : Shahar Peer s’est qualifiée pour le 3e tour de cette compétition en battant en deux sets (6:0, 7:6), l’Australienne Jessica Moore. Après la défaite de Doudi Selah, elle reste la dernière représentante israélienne en simple. En revanche, en double messieurs le tandem Andy Ram et Yoni Ehrlich s’est qualifié pour le 2e tour en battant les Russes Igor Kunitsyn et Dimitri Tursunov sur le score de 6:3, 7:6.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette