Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Onze parlementaires en moins pour la coalition de E.Olmert : Avigdor (...)

Onze parlementaires en moins pour la coalition de E.Olmert : Avigdor Liberman quitte le gouvernement...

Par Mati Ben-Avraham | IsraelValley

mercredi 16 janvier 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Au cours d’une conférence de presse, ce matin, Le leader du parti “Israël Beitenou”, Avigdor Liberman a annoncé démissionner du gouvernement Olmert. Ce qui ramène la majorité parlementaire de 78 à 67 mandats.

Le ministre aux Affaires Stratégiques a expliqué sa décision, en arguant de divergences de vues profondes entre la ligne politique de son parti et celle du Premier Ministre Ehoud Olmert quant au règlement du conflit israélo-palestinien.

Cette ligne politique étant connue depuis toujours, la question est de savoir pourquoi Avigdor Liberman a rejoint la coalition. Sa décision provoque, du reste, des grincements de dents dans son parti. Le numéro deux du parti, le député Israël Hazon, n’a pas ménagé ses critiques à l’encontre de son leader, avouant que les raisons de cette démission lui paraissent étonnantes.


Un départ sans effet pour le gouvernement
par RFI
Article publié le 16/01/2008 Dernière mise à jour le 16/01/2008 à 18:53 TU

La démission du ministre israélien ultranationaliste des Affaires stratégiques, Avigdor Lieberman, n’arrange pas la coalition d’Ehud Olmert sans pour autant la mettre en danger. Par cet acte, Lieberman entend protester contre les négociations en cours avec les Palestiniens.

« Le principe de la terre contre la paix est une erreur fatale ». C’est donc pour ne plus cautionner cette politique qu’Avigdor Liebermann quitte le gouvernement qu’il avait accepté de rejoindre en octobre 2006.

Chef de file du parti russophone d’extrême-droite « Yisraël Beiteinu », le ministre des Affaires stratégiques est en effet partisan d’une politique d’échange de territoire et de population qui signifierait concrètement l’expulsion de la majorité des arabes israéliens qui représentent 20% de la population d’Israël.

Ce mercredi encore, lors de sa conférence de presse, Avigdor Lieberman a estimé que les députés arabes israéliens représentaient pour l’Etat juif un danger beaucoup plus important que les chefs du Hamas et du Hezbollah.

Le ministre ultranationaliste reproche également à Ehud Olmert d’avoir entamé des négociations sur les questions les plus ardues telles que le statut de Jérusalem ou le sort des réfugiés.

Son départ du gouvernement n’affectera guère la coalition dirigée par Ehud Olmert. Même si « Yisraël Beiteinu » compte onze députés au Parlement. Le Premier ministre dispose encore d’une majorité confortable avec le soutien de 67 parlementaires sur les 120 que compte la Knesset. Des négociations vont s’ouvrir parallèlement pour proposer à d’autres formations politiques de rejoindre le gouvernement.

Denis Charbit
Politologue, professeur à l’Université de Tel Aviv
« Avigdor Lieberman est un homme politique un peu extraordinaire par rapport à la faune politique israélienne traditionnelle. »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette