Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Arabie saoudite : un journaliste franco-israélien privé de visa

Arabie saoudite : un journaliste franco-israélien privé de visa

RSF (Date : 14 janvier 2008)

mercredi 16 janvier 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Reporters sans frontières dénonce le refus des autorités saoudiennes de délivrer un visa à Gideon Kouts, collaborateur du mensuel français L’Arche et de la télévision israélienne Channel Two. « Les discriminations exercées par l’Arabie saoudite à l’encontre des journalistes travaillant pour des médias israéliens sont inacceptables », a déclaré l’organisation.

Gideon Kouts a été informé du refus de Riyad le 10 janvier 2008. Membre de l’Association de la presse présidentielle, le journaliste franco-israélien avait précédemment accompagné Jacques Chirac lors de son déplacement en Arabie saoudite, en mars 2006.

Dans une affaire similaire, en mars 2007, la journaliste israélienne Orly Azoulay, du quotidien Yediot Aharonot, avait essuyé un refus de visa alors qu’elle devait accompagner le secrétaire général des Nations unies lors de son déplacement en Arabie saoudite. Elle avait finalement obtenu l’autorisation suite à l’intervention personnelle de Ban Ki-moon.

En 2002, Gideon Kouts avait été interdit d’accès à une conférence de presse alors qu’il accompagnait Jacques Chirac au Liban pour couvrir le IXe Sommet de la Francophonie.


(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières dénonce le refus des autorités saoudiennes de délivrer un visa à Gideon Kouts, collaborateur du mensuel français « L’Arche » et de la télévision israélienne Channel Two.

« Les discriminations exercées par l’Arabie saoudite à l’encontre des journalistes travaillant pour des médias israéliens sont inacceptables », a déclaré l’organisation.

Gideon Kouts a été informé du refus de Riyad le 10 janvier 2008. Membre de l’Association de la presse présidentielle, le journaliste franco-israélien avait précédemment accompagné Jacques Chirac lors de son déplacement en Arabie saoudite, en mars 2006.

Dans une affaire similaire, en mars 2007, la journaliste israélienne Orly Azoulay, du quotidien « Yediot Aharonot », avait essuyé un refus de visa alors qu’elle devait accompagner le secrétaire général des Nations unies lors de son déplacement en Arabie saoudite. Elle avait finalement obtenu l’autorisation suite à l’intervention personnelle de Ban Ki-moon.

En 2002, Gideon Kouts avait été interdit d’accès à une conférence de presse alors qu’il accompagnait Jacques Chirac au Liban pour couvrir le IXe Sommet de la Francophonie (consulter l’alerte de l’IFEX du 24 octobre 2002).


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette