Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le Hamas fête ses vingt ans, évoque une nouvelle intifada

Le Hamas fête ses vingt ans, évoque une nouvelle intifada

Par Nidal al-Mughrabi | Reuters - Version française Jean-Stéphane Brosse

samedi 15 décembre 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Hamas a menacé de lancer une nouvelle intifada contre Israël devant des centaines de milliers de partisans rassemblés à Gaza pour marquer le vingtième anniversaire de la naissance du mouvement. « Notre peuple est capable de lancer une troisième et une quatrième intifada (soulèvement) jusqu’à l’aube de la victoire », a déclaré Khaled Mechaal, le chef en exil du bureau politique du Hamas, dans un discours enregistré la veille à Damas.

La foule, estimée entre 300.000 et 500.000 personnes, s’est réunie sur la place centrale de Gaza, agitant le drapeau vert du mouvement radical islamiste, sous l’oeil vigilant des patrouilles en armes de l’aile militaire.

Le chef du Hamas à Gaza, l’ancien Premier ministre Ismaïl Haniyeh, a affirmé que le mouvement islamiste gagnait en popularité grâce à ses positions anti-israélienne et anti-américaine.

« Aujourd’hui est le jour du ’djihad’ (guerre sainte), de la résistance et du soulèvement », a lancé l’orateur. « Ceux qui restent fidèles aux droits de leur peuple, ceux qui combattent l’ennemi américain et l’occupation sioniste sont ceux qui gagnent en popularité. Et c’est le Hamas ! ».

Ce mouvement a été fondé en 1987 par le cheikh Ahmed Yassine, tué en 2004 dans un raid aérien israélien. Il prône la destruction de l’Etat d’Israël et l’instauration d’un Etat islamique sur tout le territoire de l’ancienne Palestine sous mandat britannique.

Les tensions restent vives entre le mouvement et le Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas, battu pour le contrôle de la bande de Gaza en juin dernier.

« TOMBES CREUSEES »

La place centrale de Gaza avait été le théâtre d’une grande manifestation organisée par le Fatah en l’honneur de Yasser Arafat le 12 novembre, au cours de laquelle sept partisans du Fatah avaient été tués par des coups de feu.

Selon le Hamas, Abbas a interdit tout rassemblement en l’honneur du mouvement islamiste ce samedi en Cisjordanie.

Dans son discours, Khaled Mechaal a estimé que Mahmoud Abbas, dont le gouvernement est soutenu par les puissances occidentales, n’avait pas le soutien du peuple palestinien.

« Quiconque croit tenir sa légitimité d’un soutien international est dans l’illusion. La légitimité vient du peuple », a-t-il dit.

Un autre dirigeant du Hamas, Mouchir El Masri, a menacé Israël de nombreuses pertes en cas d’attaque contre la bande de Gaza pour mettre fin aux tirs de roquettes quasi quotidiens contre le territoire de l’Etat juif.

« Juifs, repartez, car nous avons déjà creusé des tombes pour vous », a-t-il lancé.

Cette semaine, le chef de l’armée israélienne, Gabi Ashkenazi, a jugé que l’hypothèse d’une opération de grande ampleur dans le territoire devenait plus probable.

« Nous arriverons à un stade où nous devrons entreprendre la grande opération », a-t-il dit.

Jusqu’ici, l’armée israélienne mène régulièrement des incursions ou des frappes aériennes qui ont fait plusieurs dizaines de morts parmi les activistes du Hamas au cours des semaines écoulées.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette