Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Ehud Olmert interrogé par la police

Ehud Olmert interrogé par la police

israelinfos.net

mercredi 10 octobre 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Premier ministre a été entendu mardi par les policiers dans le cadre de l’enquête sur la privatisation de la banque Leoumi. Le chef du gouvernement est soupçonné d’être intervenu, alors qu’il était ministre des Finances par intérim en 2005, en faveur d’un homme d’affaires australien, Frank Lowy, candidat à la reprise d’une partie du capital de la banque Leoumi, qui finalement n’a pas pas présenté d’offre d’acquisition de l’établissement financier.

es officiers de police qui sont restés plus de quatre heures avec Ehud Olmert dans sa résidence privée à Jérusalem, ont prévenu ce dernier que ses réponses pourraient être utilisées contre lui en cas de poursuite judiciaire. Les interrogatoires se poursuivront jeudi matin.

De son coté, le Premier ministre a réaffirmé sa conviction qu’il ne serait pas poursuivi, ayant agi dans cette affaire de la manière la plus professionnelle qui soit.
 
Alors qu’Ehud Olmert est par ailleurs confronté à une autre enquête concernant l’achat d’une maison à Jérusalem, pour laquelle il aurait obtenu une réduction de prix conséquente en échange de l’obtention d’un permis de construire, le conseiller juridique du gouvernement a rejeté la demande de plusieurs parlementaires que soit gelée temporairement toute enquête contre un Premier ministre en exercice.

Meny Mazouz a affirmé dans une lettre publiée par son bureau qu’il ne pouvait en être question, d’autant que dans le cas d’Ehud Olmert, l’enquête était en voie d’aboutissement.
 
Le trésorier de l’Etat, Yaron Zelika, dont le mandat n’a pas été renouvelé, a pour sa part réitéré ses attaques contre « la corruption qui régnait au ministère des Finances » quand Ehud Olmert en détenait le portefeuille. Il a également accusé Yemima Mazouz, la sœur de Meny Mazouz, qui était alors la conseillère juridique de ce ministère, d’avoir fermé les yeux sur les malversations de son ministre de tutelle.

Il a justifié sa décision de ne pas avoir porté l’affaire devant le conseiller juridique du gouvernement, jugeant ce dernier « trop faible », indiquant qu’il avait préféré porter plainte auprès du contrôleur de l’Etat, Micha Lindenstrauss, qui a été le premier à demander l’ouverture d’une enquête judiciaire contre d’Ehud Olmert.
 


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette