Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Un rappel partiel de réservistes est annoncé en Syrie par des sources (...)

Un rappel partiel de réservistes est annoncé en Syrie par des sources Occidentales au Liban

Debkafile | Adaptation française par Desinfos

lundi 17 septembre 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Ces sources indiquent que la Syrie a mobilisé des équipages de blindés, de missiles et des unités de défense aériennes - en partie dans l’empressement pour la répétition des incursions israéliennes présumées de l’espace aérien syrien et en partie en réponse à la mobilisation partielle en Israël qui a commencé jeudi dernier, le 6 septembre. Les forces armées syriennes sont en haute alerte.

Les sources de Debkafile annoncent que la guerre des nerfs silencieuse a commencé juste après la première allégation syrienne que des bombardiers israéliens avaient violé son espace aérien jeudi...

Jérusalem et Damas sont sous tension pour se retenir d’un désaccord ouvert, mais des voix montent dans l’armée syrienne invitant le Président Bashar Assad à exercer des représailles militaires à la prétendue violation israélienne et à sortir de sa passivité face aux incursions israéliennes. Assaf Shawqat, le chef des services secrets militaires syriens et le beau-frère présidentiel, est les plus insistant. Selon des sources Occidentales, il a commencé à mobiliser ses loyalistes dans le corps des officiers militaires.

Des ministres israéliens et les porte-parole n’ont conformément aux ordres stricts, pas prononcer un mot de l’épisode. Le Premier ministre Ehud Olmert a ouvert la session du cabinet hebdomadaire à Jérusalem dimanche, septembre 9, avec la remarque suivante : « il n’est toujours pas possible de montrer ses cartes. » Les journalistes ont été tenus à l’écart des ministres.

Les sources du Debkafile doutent que ce jeu silencieux puisse être supporté par Jérusalem ou Damas dans l’état de suspense présent. Puisque le stratagème « aucuns commentaires » sert le plus les intérêts d’Israël, la Syrie va probablement entreprendre la première démarche ; son appel de réservistes est peut-être un ballon d’essai.

Dans une interview sur CBS enregistrée samedi, Assad a écarté les accusations d’Israël que la Syrie faisait un trafic d’armes pour le Hizballah, y compris avec des envois d’Iran.

Il a dit : « les Services secrets, probablement de partout dans le monde, opèrent du côté libanais de la frontière avec la Syrie et les Israéliens volent au-dessus du Liban... Je leur ai dit, fournissez-nous une preuve simple que nous avons envoyé un missile au Hizballah. Ce sont de fausses accusations. »

La Syrie, a dit Assad, soutient le Hizballah politiquement.

Assad a aussi nié que l’aéroport de Damas soit employé par des terroristes comme un tremplin pour se battre avec les forces américaines en Irak. « Ils entrent illégalement à travers la frontière et nous avons réussi à les arrêter, » a souligné Assad.

Appelé à commenter l’appel du président iranien Mahmoud Ahmadenjad à rayer Israël de la carte, Assad a dit : « c’est la liberté de parole. N’importe quelle personne dans le monde a le droit de s’exprimer librement. C’est juste une expression. »

À Rome, en attendant, le vice-président de la Syrie Farouk a-Shara a publié une déclaration fâchée samedi. Il a dit que son gouvernement envisage des réponses aux vols israéliens sur la Syrie et les résultats ne seront pas long venir.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette