Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Attaque sur Zikim : un « avertissement du Djihad islamique »

Attaque sur Zikim : un « avertissement du Djihad islamique »

Raphael Aouate | Arouts 7

mardi 11 septembre 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

« Nous n’avons pas seulement lanc un missile mais aussi un avertissement Isral », dclare ce matin (mardi) un membre de l’organisation terroriste, aprs le lancement d’une roquette Kassam sur la base militaire de Zikim, prs d’Ashkelon, faisant plus de 69 blesss.

Cette attaque est qualifiée ce matin de « grande réussite pour le peuple et la résistance ». A l’annonce faite par des membres du Djihad islamique de cette attaque, et des nombreux soldats blessés du côté israélien, les mosquées de Gaza étaient en fête ce matin. Les brigades Al Qods, branche armée du Djihad islamique et le Comité de résistance nationale ont revendiqué ce matin l’attaque. Selon Abou Ahmad, l’un des terroristes impliqués, il s’agit d’une réponse aux menace d’actions militaires israélienne à Gaza.

« Ces menaces ne sont pas nouvelles et reflètent une crise de la direction politique israélienne. Elles sont une tentative de détourner l’attention de la population des vraies difficultés. Nous avons rappelé cette nuit (lundi à mardi) que ces intimidations ne nous inquiètent pas. La résistance ne cessera pas. Et s’il y a une intrusion, ça ne sera pas une promenade pour les soldats israéliens ».

Selon Abou Ahmad, la base militaire de classes touchée, Zikim, qui avait déjà été visée il y a deux ans, constituait une « cible idéale ». « Nous savons que se trouvent de nombreux soldats dans une base militaire telle que Zikim (au sud d’Ashkelon). Nous l’avons déjà visée par le passé et fait beaucoup de blessés. Il s’agit d’un poste militaire particulièrement important pour Israël dans cette région. Nous savions aussi qu’à ces heures là (la nuit), nous ferions beaucoup de blessés, et nous avions raison ».

Du côté des parents des soldats, on cherche des explications. On considère en effet que de telles bases militaires sont finalement peu ou mal protégées de telles attaques. « Nous ne savions pas où se situait cette base, et nous voyons aujourd’hui qu’elle se situe très près de la frontière avec Gaza, d’où sont tirées les roquettes Kassam », déclare ce matin Yaacov, père d’un des soldats blessés.

Pour beaucoup d’entre eux en effet, de telles bases sont dangereuses et il convient de loger les soldats dans des postes plus sécurisés. Par la voix du responsable de l’association « Parents pour les soldats », une sévère mise en garde est lancée au ministre de la défense, Ehoud Barak. « L’attaque contre nos enfants montre que Barak court davantage après les soldats réfractaires qu’après nos soldats ». Et de rappeler la précédente attaque sur cette même base, en décembre 2005, qui avait profondément choqué soldats et parents, déjà.

La réaction des dirigeants et leur éventuelle action se font attendre. |


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette