Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > « Modifier la frontire de Shaba crerait un prcdent dangereux »

« Modifier la frontire de Shaba crerait un prcdent dangereux »

Par Yaakov Katz | Jerusalem Post dition franaise

mardi 21 août 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

La taille et la souverainet sur les fermes de Shaba sont sujettes controverse depuis le retrait d’Isral du Liban en 2000. L’establishment isralien de la dfense est vivement oppos une initiative des Nations unies visant redessiner la frontire d’Isral avec le Liban et rvoquer terme la souverainet isralienne sur les fermes de Shaba.

Carte de la frontière entre Israël, la Syrie et le Liban. Les Fermes de Shaba sont en rouge.

Un cartographe de l’ONU devrait prochainement se rendre dans le secteur des fermes de Shaba, également connues sous le nom Har Dov, chargé par le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon de contrôler l’itinéraire de la frontière actuelle le long du secteur de 25 kilomètres entre le Liban et le plateau du Golan. Alors que le Hezbollah affirme qu’il s’agit d’un territoire libanais, Israël affirme que ces terres ont été conquises à la Syrie durant la guerre de Six Jours.

Le mois dernier, Ban a publié un rapport sur la mise en oeuvre de la résolution 1701 du conseil de sécurité de l’ONU, qui a mis un terme à la guerre de l’été dernier entre Israël et le Hezbollah. Il y affirmait qu’il étudiait un plan libanais visant à révoquer les droits israéliens sur le secteur et à placer les fermes de Shaba sous la juridiction de l’ONU.

En Israël, les responsables sécuritaires sont préoccupés par une possible modification du tracé de la frontière. « Si la frontière est modifiée, cela pourrait être dangereux pour la sécurité nationale d’Israël, » a déclaré un haut fonctionnaire.

Dans le passé, la France et les Etats-Unis ont fait pression sur Israël pour qu’il se retire du secteur afin de renforcer la position du Premier ministre libanais Fuad Siniora.

La taille et la souveraineté sur les fermes de Shaba sont sujettes à controverse depuis le retrait d’Israël du Liban en 2000. Selon l’Etat hébreu, le secteur faisait partie de la Syrie et il ne doit donc pas se retirer jusqu’à ce qu’un accord de paix soit conclu avec Damas. Le Liban ne reconnaît pas la ligne de démarcation et continue à prétendre que le secteur est sur son territoire.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette