Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Shimon Prs propose un retrait d’un territoire quivalent toute la Cisjordanie

Shimon Prs propose un retrait d’un territoire quivalent toute la Cisjordanie

service de Presse de l’ambassade de France en Isral

mardi 7 août 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Haaretz rvle, en exclusivit, que le Premier ministre Ehud Olmert serait en train d’tudier un nouveau plan de paix labor par le prsident de l’Etat, Shimon Prs. Selon ce plan, Isral proposerait aux Palestiniens des territoires dont la superficie quivaut cent pour cent des territoires occups depuis 1967.

Plus précisément, ce plan envisagerait la création d’un Etat palestinien sur l’ensemble de la bande de Gaza ainsi que sur 95 % de la Cisjordanie. Israël garderait les 5 % restants où sont situés les grands blocs de colonie ; en échange, il dédommagerait les Palestiniens en leur remettant des territoires d’une superficie équivalente et qui seraient déterminés dans le cadre des négociations entre les deux parties.

L’une des solutions évoquées serait l’échange des blocs de colonies en Cisjordanie avec des localités arabes-israéliennes qui seraient annexés à l’Etat palestinien, à condition d’obtenir tout d’abord l’accord de leurs habitants. Un tel marché, note le journal, permettrait au parti de droite Israël Beitenu, qui soutien cette idée, de rester au gouvernement. Des sources politiques estiment qu’un tel accord, s’il était soumis à la Knesset, bénéficierait du soutien d’au moins soixante-dix des cent vingt députés.

Les autres points principaux du plan Pérès sont : la continuité territoriale pour les Palestiniens en Cisjordanie ; un drapeau arabe ou palestinien hissé sur le Mont du temple ; une administration conjointe par les trois religions monothéistes de la vieille ville de Jérusalem ; une formulation « innovante » de l’accord sur les réfugiés de façon à contourner la question du droit au retour en faveur de solutions réalistes qui seraient appliquées en dehors du territoire israélien. De plus, il est question d’une coopération à grande échelle entre Israël et la Palestine, avec l’aide de la communauté internationale, pour la reconstruction des territoires palestiniens.

Shimon Pérès aurait remis ce plan au Premier ministre quelques jours après son entrée en fonctions, il y a trois semaines. Le plan comprendrait également un calendrier prévisionnel des négociations sur l’accord permanent ainsi que de son application, sur le modèle de l’accord non officiel conclu fin 2001 entre Shimon Pérès et Ahmed Qoreï. Ses principes de base sont le dessin des grandes lignes de l’Etat palestinien ainsi que l’introduction d’une solution au problème des réfugiés dès le début des négociations. En revanche, l’application de l’accord se ferait graduellement.

Selon le journal, dans le cadre de contacts confidentiels avec Israël, les conseillers de Mahmud Abbas auraient adhéré à ce plan. En revanche, le Premier ministre Olmert n’aurait pas encore arrêté sa position, bien qu’il n’en rejette pas les principes.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette