Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Isral libre plus de 250 dtenus palestiniens

Isral libre plus de 250 dtenus palestiniens

vendredi 20 juillet 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Isral a commenc librer vendredi plus de 250 Palestiniens dtenus dans la prison de Ketziot, dans le sud d’Isral, un geste de soutien Mahmoud Abbas face aux islamistes du Hamas, a constat un journaliste de AFP. « Nous avons commenc librer 256 prisonniers, dont six femmes. Tous vont tre transfrs Beitounya », prs de Ramallah, en Cisjordanie, a indiqu l’AFP Ian Domnitz, porte-parole de l’administration pnitentiaire.

Il s’agit du plus grand nombre de détenus palestiniens libérés par Israël ces dernières années.

Ces libérations sont présentées par Israël comme un geste destiné à renforcer M. Abbas face au Hamas qui a pris le pouvoir à la mi-juin à Gaza.

Sous bonne garde, les autobus blindés dont les fenêtres ont été remplacées par des plaques de fonte ont pris la route en direction du point de passage de avec la Cisjordanie de Beitounya, avec un premier contingent de 88 détenus.

Les 256 prisonniers, y compris six femmes qui doivent être libérées d’une prison proche de Tel Aviv, doivent ensuite être conduits dans la matinée à Ramallah, en Cisjordanie, où ils seront reçus par M. Abbas, ont indiqué des sources israéliennes et palestiniennes.

En montant dans les bus, certains ont fait le « V » de la victoire, d’autres ont brandi des keffiehs à damiers noirs et blancs.

L’un d’eux a déclaré à l’AFP : « Nous sommes très heureux d’être libérés aujourd’hui ».

Peu avant, menottés, ils avaient été extraits des cellules de la prison, mis en rang, et leur identité avait été vérifiée par le directeur de l’établissement.

« Les détenus ont été transférés ici il y a quelques jours. Ils ont subi un examen médical et ont reçu la visite de la Croix Rouge. Ils ont tous signé un engagement à ne pas mener d’activités terroristes », a précisé le porte-parole de l’administration pénitentiaire.

Cet engagement écrit stipule que le détenu libéré « s’oppose à toute action terroriste ou violente » et qu’il ne participera à « aucune action contre la sécurité de l’Etat d’Israël ».

Tous étaient passés chez le coiffeur et tenaient des sacs en plastique avec leurs effets personnels, y compris les sommes d’argent qu’ils avaient sur eux au moment de leur arrestation, a ajouté Ian Domnitz.

Les détenus fraîchement libérés appartiennent pour la plupart au Fatah de M. Abbas.

Une fois arrivés à Beitounya, les prisonniers libérés seront conduits vers la Mouqataa, le quartier général de l’Autorité palestinienne à Ramallah, où ils seront accueillis par M. Abbas, ont indiqué des sources palestiniennes.

Les détenus doivent également se recueillir sur la tombe du chef historique des Palestiniens, Yasser Arafat, dans la cour de la Mouqataa.

Jeudi soir, la Cour suprême israélienne, saisie par une organisation d’extrême-droite, avait rejeté un appel déposé pour s’opposer à ces libérations, affirmant que cette mesure relevait de l’autorité du gouvernement, selon des sources judiciaires.


PROCHE-ORIENT

DECLARATION DU MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES, M. BERNARD KOUCHNER
(Paris, 20 juillet 2007)

Je salue la libération ce matin de 256 prisonniers palestiniens par les autorités israéliennes. Il s’agit d’un premier pas positif. J’espère que d’autres gestes suivront rapidement et que les quelque 550 autres prisonniers qu’Israël s’était engagé à libérer en décembre 2006 recouvreront la liberté.

La France appelle Israël à mettre rapidement en oeuvre les mesures qui permettront de soutenir le président de l’Autorité palestinienne et le gouvernement de Salam Fayyad : restitution immédiate de l’intégralité des taxes douanières, ouverture des points de passage vers le territoire de Gaza, levée des restrictions à la circulation de la population en Cisjordanie.

Parallèlement, la France appelle les Palestiniens à s’abstenir de recourir à la violence et condamne les tirs de roquettes qui frappent le territoire israélien./.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette