Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > NON la venue de NASRALLAH CHEF DU HEZBOLLAH La Celle Saint Cloud le 14 juill

NON la venue de NASRALLAH CHEF DU HEZBOLLAH La Celle Saint Cloud le 14 juillet

Pierre Can , INFO’SION , Jrusalem-capitale (Isral )

jeudi 5 juillet 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Nassrallah sera l et le clou de la fte St-Cloud. Alors, on se bouge pour viter cette honte sur le territoire de la « France des Droits de l’Homme » ? On organise quelque chose de significatif avant que les Franais ne tombent dans le coma des aotiens ? (Simon P.)

Aux membres des structures communautaires et des associations juives de France, à chaque ami d’Israël, nous demandons : « Réagissez pour empêcher Hassan Nasrallah de mettre les pieds en France »

Hassan Nasrallah est le chef de l’organisation terroriste Hezbollah.
Il a attaqué le nord d’Israël, il y a un an

Durant cette guerre, côté israélien, 41 civils et 119 soldats sont morts. Le conflit avait débuté le 12 juillet quand le Hezbollah de Hassan Nasrallah a capturé à la frontière deux soldats israéliens, Eldad Reguev et Ehoud Goldwasser dont les familles n’ont aujourd’hui encore aucune nouvelle.

Pendant le conflit, plus de 500 000 personnes ont fui le nord du pays à cause des milliers de roquettes qui ont été lancées sur le nord d’Israël ...

Hassan Nasrallah appelle à la poursuite de la lutte et de l’incitation à la haine contre Israël. Contre les Etats-Unis, il a recours à des termes antisémites et haineux

Hassan Nasrallah :« nos armes et notre haine doivent être dirigées contre l’ennemi sioniste » (télévision Al-Manar - 19.2.2005. Discours diffusé à l’occasion de la fête de l’Achoura.
Le slogan « Mort à Israël » était scandé par la foule durant son allocution).

Aujourd’hui, à Sdérot et dans le Néguev occidental, sous le feu des obus de mortier et des kassams quotidiens, la population israélienne vit dans un état d’angoisse permanente comme les populations du Nord il y a un an. La méthode est la même. Hezbollah, Ha mas, Brigades el Aqsa, Djihad Islamique, ou Fatah, mêmes méthodes, même combat Ce ne sont que les facettes multiples d’une même barbarie.

Mais à Sdérot, ça se prolonge.

Alors ce serait une insulte aux habitants de notre pays et un geste énorme de complicité criminelle que d’offrir sa caution au chef d’une organisation qui, à l’instar de son protecteur et pourvoyeur d’armes et d’argent, l’Iranien Ahmadinejad, prône la destruction de notre État.


Liste des personnalités libanaises conviées à la réunion de La Celles-Saint-Cloud (pour lire cliquer ici)

voir sur : http://lebnanews.com/

DERNIERE MINUTE

L’émissaire du Quai d’Orsay a conféré avec les représentants des fractions conviées à la réunion interlibanaise
Cousseran : La réunion de La Celle-Saint-Cloud vise à créer une atmosphère nouvelle entre les différentes parties

L’Orient-Le Jour

... En soirée, le Hezbollah a fait savoir qu’il acceptait l’invitation de M. Cousseran à se rendre aux rencontres interlibanaises de La Celle-Saint-Cloud.
La réunion entre l’ambassadeur Jean-Claude Cousseran et Nawaf Moussaoui, responsable des relations extérieures du Hezbollah, s’est déroulée dans une atmosphère « positive », a déclaré M. Moussaoui à l’AFP après la rencontre à la Résidence des Pins.
« Nous avons accepté de nous rendre à la réunion de Paris », a affirmé le responsable du Hezbollah. « Ce qui aide les Libanais, c’est que les amis du Liban se tiennent aux côtés des Libanais et non d’un camp en particulier et cette initiative est l’expression d’une volonté de se tenir aux côtés des Libanais sans prendre partie », a-t-il encore estimé...


Réunion interlibanaise à Paris du 14 au 17 juillet

BEYROUTH - L’émissaire français Jean-Claude Cousseran, a annoncé mardi à Beyrouth que la réunion interlibanaise de Paris, destinée à renouer le dialogue après plus de sept mois de crise politique, se tiendrait du 14 au 17 juillet.

« La réunion aura lieu le 14, 15, 16 et 17 juillet en présence de deux représentants de chaque partie et de Bernard Kouchner, qui tentera de jouer un rôle de modérateur et facilitateur entre les parties libanaises », a-t-il déclaré à la presse à l’issue d’un entretien avec le Premier ministre Fouad Siniora.

La date précise de la réunion que l’on annonçait à la mi-juillet n’était pas auparavant connue.

M. Cousseran, arrivé mardi à la mi-journée pour des entretiens préparatoires à cette réunion qui doivent se prolonger jusqu’à mercredi, a ensuite rencontré le président du Parlement Nabih Berri.

Il doit s’entretenir avec des représentants des différentes factions libanaises, y compris le Hezbollah.

Le diplomate, qui a notamment été à Beyrouth, Jérusalem, Damas et Téhéran, a déclaré qu’il ne rencontrerait pas le président de la République Emile Lahoud « car il n’a pas participé aux séances de dialogue » national organisées par M. Berri avec les 14 principales personnalités politiques libanaises.

Ce sont des représentants de ces personnalités qui participeront à conférence de la Celle Saint-Cloud, en région parisienne, a-t-il ajouté en précisant que la réunion a pour but « d’aider à rétablir la confiance entre les Libanais ».

Il s’est refusé à aborder les sujets traités, précisant que les « parties libanaises », décideraient du contenu de leurs échanges.

L’organisation de cette conférence, évoquée depuis plusieurs semaines, a pour objectif de renouer le dialogue entre le gouvernement Siniora appuyé par l’Occident et l’opposition dirigée par le Hezbollah, allié de la Syrie et l’Iran.

Cette crise politique et institutionnelle, sans précédent depuis la fin de la guerre civile en 1990, a éclaté en novembre 2006 avec la démission de cinq ministres chiites et d’un chrétien, membres de l’opposition.

Elle pourrait encore s’aggraver dans les semaines à venir, à l’approche de l’élection présidentielle prévue le 25 septembre.

Au Liban, le président est élu par le Parlement, et, faute d’accord notamment sur la composition d’un gouvernement d’union, l’opposition menace de ne pas participer au scrutin, voire de former un « second gouvernement » parallèle.

La dernière tentative extérieure de médiation, menée par la Ligue arabe en juin, a été infructueuse.

« Le raidissement de dernière minute de la part de l’opposition a fait échouer la mission de la Ligue arabe et la solution n’est plus entre les mains des Libanais mais des puissances étrangères qui soutiennent l’un ou l’autre camp », avait alors déclaré un diplomate arabe qui a requis l’anonymat.

Un député du Hezbollah, Hassan Houballah, avait rejeté la responsabilité de l’échec de la médiation sur Washington : « Les Etats-Unis ont poussé le pouvoir libanais à refuser la formation d’un gouvernement d’union nationale, qui est une revendication essentielle de l’opposition car pour elle c’est l’unique planche de salut », avait-il déclaré.

(©AFP / 03 juillet 2007 19h34)


PARIS, 19 juin 2007 (AFP) - La France poursuit ses consultations pour arrêter la date d’une réunion inter-libanaise prévue près de Paris, mais « aucune décision » n’a encore été prise, a déclaré mardi le ministère français des Affaires étrangères.

« Aucune décision n’a été prise. Nous poursuivons nos consultations », a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européennes, Jean-Baptiste Mattéi, interrogé sur un éventuel report de cette réunion initialement prévue fin juin.

Un émissaire français, l’ambassadeur Jean-Claude Cousseran, chargé de la préparation de cette réunion, devrait avoir achevé sa mission « à la fin de la semaine ». Une décision sera alors prise en fonction des résultats de cette mission, a expliqué M. Mattéi.

M. Cousseran s’est entretenu mercredi dernier au Maroc avec le ministre saoudien des Affaires étrangères, Saoud Al-Fayçal, après avoir rencontré des responsables libanais à Beyrouth.

Le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner avait invité début juin « l’ensemble des forces politiques libanaises » à une réunion informelle afin d’aider à une reprise du dialogue pour sortir le pays de la crise politique.

Le ministère avait alors indiqué que cette réunion pourrait se tenir « à la fin de ce mois ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Hezbollah
Le CRIF proteste contre la prsence du Hezbollah Paris - juin 2007
Le Moyen-Orient bientôt porté à incandescence : le Hezbollah accusé de terrorisme et de meurtre par le Tribunal Hariri. - février 2011
Isral accuse le Hezbollah de recruter des Arabes israliens - août 2007
Assassinat Hariri : le Hezbollah va remettre ses « preuves » au gouvernement libanais - août 2010
Nouveaux raids aériens israéliens sur la banlieue sud de Beyrouth - juillet 2006
G8 : L’effusion de sang au Proche-Orient doit être arrêtée le plus vite possible (Poutine) - juillet 2006
Procès en Egypte d’espions présumés du Hezbollah libanais - août 2009
Nasrallah : le Hezbollah a droit à une « défense anti-aérienne » - février 2009
Nasrallah prend ses ordres à Damas et préconise une coalition entre le Hezbollah et la Syrie - novembre 2005
Liban : pas de guerre en vue avec Israël, dit le chef du Hezbollah - août 2009
Liban
Le premier ministre libanais, Fouad Siniora, est revenu sur une précédente déclaration concernant le bombardement israélien de Houla, dans le Liban-Sud. Il parle dorénavant d’un seul mort, plutôt que d’une quarantaine. - août 2006
Lettre à un soldat de Tsahal - août 2006
La FINUL, branche armée de l’Intelligence Militaire du Hezbollah - août 2006
Liban : l’ONU met en garde contre le rarmement des milices - août 2007
Une indispensable mise au point !!!!! - octobre 2006
« Il faut bien comprendre la nature de cette guerre. C’est l’Iran qui cherche à détruire l’Etat hébreu. - août 2006
Un soldat israélien et quatre Libanais tués au Nord - août 2010
Le cheikh Al-Obikan, membre saoudien du Conseil de la Shura : d’après la Sharia, les opérations du Hezbollah sont illégitimes ; un accord de paix provisoire avec les Juifs est nécessaire - août 2006
Parenthèses sur une défaite étrange (première partie) - septembre 2006
L’infanterie israélienne se prépare à une offensive élargie au Liban-Sud - août 2006
Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette