Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Les Chrtiens sont avertis : Acceptez la loi Islamique.

Les Chrtiens sont avertis : Acceptez la loi Islamique.

Par Aaron Klein 2007 WorldNetDaily.com | Traduit et adapt par Marc AFLALO.

mercredi 20 juin 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Les Chrtiens pourront continuer de vivre sans risque dans la Bande de Gaza seulement s’ils acceptent la loi coranique, y compris l’interdiction de l’alcool et pour les femmes de se couvrir la tte en publique, c’est ce qu’a rvl un leader Islamiste de Gaza dans une interview au World Net Daily

Le chef militant a dit que les chrétiens dans Gaza qui s’engageraient dans des « activités de prosélytisme » seront combattus et traités durement.

Les menaces viennent deux jours après la prise de pouvoir du territoire et le règne de la terreur des groupes du HAMAS : une église et une école chrétienne dans Gaza ont été attaquées.

« J’attends que nos voisins chrétiens comprennent le vrai changement des nouvelles lois du Hamas. Ils doivent être prêts pour la loi coranique s’ils veulent vivre en paix dans Gaza, » a dit cheik Abu Saqer, chef de Jihadia Salafiya, un groupuscule extrémiste qui a récemment annoncé la création « d’une aile militaire » pour imposer la loi Islamiste dans Gaza.

On suspçonne Jihadia Salafiya de l’attaque d’une école des Nations Unies dans Gaza le mois dernier, après que l’école ait permis à des garçons et des filles de participer au même cours sportif. Une personne a été tuée dans cette attaque.

« la situation a maintenant changé de 180 degrés dans Gaza, » a dit hier Abu Saqer, en parlant depuis la bande de Gaza.

"Jihadia Salafiya et d’autres mouvements islamiques doivent s’assurer que les écoles et les établissements chrétiens montrent publiquement ce qu’ils enseignent et être sûr qu’ils n’effectuent pas de prosélytisme.

Plus d’alcool dans les rues. Toutes les femmes sans exception doivent comprendre qu’elles doivent se couvrir surtout lors de leur apparition en public, a dit avant-hier Abu Sager depuis la bande de Gaza.

Sont interdits également les Cyber cafés (Internet), les piscines et les bars doivent cesser leurs activités,« a-t-il dit. »Si cela devait continuer nous les combattrons très durement.« Abu Saqer a accusé la direction de la communauté Chrétienne de la Bande de Gaza »de vouloir tenter de convertir des Musulmans par le biais d’évangéliques américains« . »Cette activité d’évangélisation (de prosélytisme) met en danger la communauté Chrétienne toute entière dans la Bande de Gaza," a-t-il dit.

Abu Saqer a prétendu qu’il n’y avait « aucun besoin » pour le millier de Chrétiens vivant dans la Bande de Gaza de maintenir un grand nombre d’institutions chrétiennes sur le territoire.

(Environ 2,000 Chrétiens vivent en Bande de Gaza, qui a une population de plus de 1 million.)

Abu Saqer a dit que le Hamas « doit travailler à imposer l’autorité Islamique ou il perdra cette autorité qui est la volonté du peuple. »

Ses commentaires viennent après que des hommes armés ont lancé une attaque, dimanche, contre l’Église latine de Gaza voisine de l’école Rosary Sisters détruisant crucifix, Bibles, images de Jésus, meubles et équipement. Les attaquants ont aussi volé un certain nombre d’ordinateurs.

L’attaque qui visait les institutions Chrétiennes était la première depuis que le Hamas, la semaine dernière, a organisé le coup de force contre le parti rival le Fatah du Président d’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, prenant toutes les positions de Fatah ainsi que la prise du contrôle complet de la Bande de Gaza.

Les officiels Hamas de Gaza ont dit à WND que le Fatah était derrière l’attaque d’église de dimanche dans une tentative de discréditer le Hamas auprès de la communauté internationale.

Abu Saqer a prétendu qu’il avait « de bonnes informations » que cette attaque n’était en réalité qu’un vol d’ordinateurs scolaires de l’église, bien que les Bibles et des objets saints chrétiens aient été détruits.

D’autres institutions laïques et chrétiennes, ont été également visées.

Israël a évacué la Bande de Gaza en 2005. Depuis lors, il y a eu une quantité d’attaques contre des Chrétiens et des non-musulmans.

Un mois avant que l’école de l’ONU ait été visée, les Palestiniens ont bombardé une imprimerie Chrétienne à Gaza prétendument financée par des Protestants américains qui vendait exclusivement des livres aux Chrétiens. Deux cafés d’Internet voisins aussi ont été détruits par une explosion.

À l’époque Abu Saqer, n’avait pas revendiqué l’attaque, mais il a dit à WND que la librairie Chrétienne « faisait du prosélytisme et tentait de convertir notre peuple. »

Abu Saqer a dit également « nous croyons que, les Juifs et les Chrétiens feront toujours tout pour éloigner les Musulmans de leur religion, par principe ».

Même avant que le Hamas ne prenne la Bande de Gaza la semaine dernière, quelques analystes avaient ici rappelé que les récents attentats à la bombe d’institutions laïques et Chrétiennes du territoire étaient des indications que le Hamas cherchait à imposer la dure loi coranique à la population palestinienne.

Des officiels israéliens déclaraient qu’en 2005 le Hamas avait établi une ligne dure des Courts islamiques ainsi que la création d’un groupe « Anti-corruption » genre de « Police de Moralité » opérant à l’intérieur de l’organisation du Hamas.

Le Hamas a bien entendu nié l’existence de ce groupe, mais récemment il a exécuté un “crime d’honneur “ largement couvert par les médias palestiniens.

Le conseil du Hamas de la rive occidentale est sous la critique internationale élevée l’année dernière quand il a annulé un festival de plein air de musique et de danse, le déclarant contraire à l’Islam. Il a ajouté que l’Ouest devait prendre exemple sur les valeurs ’islamiques’ ;

En réponse à cette réprobation soulevée à l’Ouest, le chef de Hamas de Gaza et ancien ministre des affaires étrangères Mahmoud Al-Zahar a dit à WND dans une entrevue récente : « j’ai du mal à comprendre le point de vue de l’Ouest au sujet de cette issue. L’ouest a apporté toute cette liberté aux personnes mais cette liberté a provoqué la mort de la moralité à l’Ouest. C’est ce qui a mené également les phénomènes tels que l’homosexualité, les sans-abri et le SIDA. »

Interrogé si le Hamas cherche à imposer la ligne dure de la loi islamique aux Palestiniens, Al-Zahar a répondu, « les palestiniens sont des musulmans, et nous n’avons aucunement besoin de leur imposer quoique ce soit car ils sont déjà investis dans leur foi et leur religion. Par ailleurs les gens sont libres de choisir leur façon de vivre, leur manière de s’habiller et de se comporter. » Al-Zahar dit que son groupe de pression, exige des codes très stricts dans l’habillement des femmes, Il respecte en cela les droits de la femme. "Il est faux de penser que dans notre société islamique il y a un manque de droit de la femme. Les femmes apprécient leurs droits.

Ce que nous avons, à la différence de l’Ouest, c’est que les jeunes femmes ne peuvent pas aller avec les hommes et avoir des relations en dehors de mariage. Parfois même avec des dizaines d’hommes. Ceci cause la destruction de l’établissement de la famille et le fait que beaucoup d’enfants viennent au monde sans savoir qui est leur père ou qui est leur mère. Ce n’est pas une société moderne et progressive, "

Al Zahar, « chef de l’inquisition » dit au WDI que l’Ouest devrait prendre des leçons des valeurs de l’Islam : ‘ Ici je me réfère à ce qui a été dit plutôt, en 90, par le Prince Charles à l’université Britannique d’Oxford quand il a parlé au sujet de l’Islam et de son rôle important dans la moralité et la culture. Il a dit que l’ouest doit apprendre de l’Islam comment élever correctement les enfants et leur enseigner les valeurs et la droiture. ‘


FROM WND’S JERUSALEM BUREAU

Christians warned : Accept Islamic law

’New Hamas rule means real changes,’ missionaries to be ’dealt with harshly’


By Aaron Klein
© 2007 WorldNetDaily.com Posted : June 19, 2007

JERUSALEM - Christians can continue living safely in the Gaza Strip only if
they accept Islamic law, including a ban on alcohol and on women roaming
publicly without proper head coverings, an Islamist militant leader in Gaza
told WND in an exclusive interview.

The militant leader said Christians in Gaza who engage in "missionary
activity« will be »dealt with harshly."

The threats come two days after a church and Christian school in Gaza was
attacked following the seizure of power in the territory by the Hamas
terror group.

"I expect our Christian neighbors to understand the new Hamas rule means
real changes. They must be ready for Islamic rule if they want to live in
peace in Gaza," said Sheik Abu Saqer, leader of Jihadia Salafiya, an
Islamic outreach movement that recently announced the opening of a
« military wing » to enforce Muslim law in Gaza.

Jihadia Salafiya is suspected of attacking a United Nations school in Gaza
last month, after the school allowed boys and girls to participate in the
same sporting event. One person was killed in that attack.

« The situation has now changed 180 degrees in Gaza, » said Abu Saqer,
speaking from Gaza yesterday.

"Jihadia Salafiya and other Islamic movements will ensure Christian schools
and institutions show publicly what they are teaching to be sure they are
not carrying out missionary activity. No more alcohol on the streets. All
women, including non-Muslims, need to understand they must be covered at
all times while in public,« Abu Asqer told WND. »Also the activities of Internet cafes, pool halls and bars must be
stopped,« he said. »If it goes on, we’ll attack these things very harshly.« Abu Saqer accused the leadership of the Gaza Christian community of »proselytizing and trying to convert Muslims with funding from American
evangelicals.«  »This missionary activity is endangering the entire Christian community in
Gaza," he said.

Abu Saqer claimed there was « no need » for the thousands of Christians in
Gaza to maintain a large number of institutions in the territory.

About 2,000 Christians live in the Gaza Strip, which has a population of
over 1 million.

Abu Saqer said Hamas "must work to impose an Islamic rule or it will lose
the authority it has and the will of the people."

His comments come after gunmen Sunday attacked Gaza’s Latin Church and
adjacent Rosary Sisters School, reportedly destroying crosses, bibles,
pictures of Jesus and furniture and equipment. The attackers also stole a
number of computers.

The attack was the first targeting of Christian institutions since Hamas
last week staged a coup against the rival Fatah party of Palestinian
Authority President Mahmoud Abbas, seizing all Fatah positions and security
compounds, essentially taking complete control of the Gaza Strip.

Hamas officials in Gaza claimed to WND Fatah was behind Sunday’s church
attack in an attempt to discredit Hamas to the international community.

Abu Saqer claimed he had « good information » the attack actually was a
robbery aimed at the church’s school computers, even though Bibles and
Christian holy objects were destroyed.

Christians, secular institutions targeted

Israel evacuated the Gaza Strip in 2005. Since then, there have been a slew
of attacks there against Christians and non-Muslims.

A month before the U.N. school was targeted, Palestinians bombed a
Christian book store in Gaza reportedly funded by American Protestants that
exclusively sold Christian books. Two nearby Internet cafes also werebombed.

At the time, Abu Saqer, who didn’t take credit for the attack, told WND the
Christian bookstore was « proselytizing and attempting to convert ourpeople. »

"As a principle, we believe that Jews and Christians will always do
everything in order to keep Muslims far from their religion," Abu Saqersaid.

Even before Hamas took over Gaza last week, some analysts here called the
recent bombings of secular and Christian institutions in the territory
indications Hamas may be seeking to impose Islamic rule on the Palestinian
population.

Israeli officials said Hamas in 2005 established hard-line Islamic courts
and created the Hamas Anti-Corruption Group, described as a kind of
« morality police » operating within Hamas’ organization. Hamas has denied
the existence of the group, but it recently carried out a high-profile
« honor killing » widely covered by the Palestinian media.

A Hamas-run council in the West Bank came under international criticism
last year when it barred an open-air music and dance festival, declaring it
was against Islam.

’West can learn from Islamic values’

In response to the uproar, Hamas chief in Gaza and former foreign minister
Mahmoud al-Zahar told WND in a recent interview : "I hardly understand the
point of view of the West concerning these issues. The West brought all
this freedom to its people but it is that freedom that has brought about
the death of morality in the West. It’s what led to phenomena like
homosexuality, homelessness and AIDS."

Asked if Hamas is seeking to impose hard-line Islamic law on the
Palestinians, al-Zahar responded, "The Palestinian people are Muslim
people, and we do not need to impose anything on our people because they
are already committed to their faith and religion. People are free to
choose their way of life, their way of dress and behavior."

Al-Zahar said his terror group, which demands strict dress codes for
females, respects women’s rights.

"It is wrong to think that in our Islamic society there is a lack of rights
for women. Women enjoy their rights. What we have, unlike the West, is that
young women cannot be with men and have relations outside marriage.
Sometimes with tens of men. This causes the destruction of the family
institution and the fact that many kids come to the world without knowing
who are their fathers or who are their mothers. This is not a modern and
progressed society," al-Zahar explained.

The terror chieftain told WND the West can learn from his group’s Islamic
values.

"Here I refer to what was said in the early ’90s by Britain’s Prince
Charles at Oxford University. He spoke about Islam and its important role
in morality and culture. He said the West must learn from Islam how to
bring up children properly and to teach them the right values."


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette