Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Revue de la presse isralienne du Congrs Juif Europen

Revue de la presse isralienne du Congrs Juif Europen

Numro 392

lundi 18 juin 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Katiouchas sur Kiriat -Shmona
Tous les quotidiens : 11 mois aprs la seconde guerre du Liban, trois roquettes de katiouchas se sont abattues sur la ville de Kiriat Shmona, sans faire de blesss. L’une d’entre elles est tombe dans la zone industrielle et a dtruit une voiture. Au sein de Tzahal, on affirme que ce tir tait ponctuel et qu’il a t ralis par une organisation palestinienne, affilie au Hamas et peut-tre mme El Kada, sans que le Hizbollah ne soit impliqu.

Revue de la presse israélienne du Congrès Juif Européen 


Jérusalem, le 18/6/07                                                                                                       Numéro 392


Les grands titres: 

 

1. Katiouchas sur KiriatShmona

Tous les quotidiens: 11 mois après la seconde guerre du Liban, trois roquettes de katiouchas se sont abattues sur la ville de Kiriat Shmona, sans faire de blessés. L'une d'entre elles est tombée dans la zone industrielle et a détruit une voiture. Au sein de Tzahal, on affirme que ce tir était ponctuel et qu'il a été réalisé par une  organisation palestinienne, affiliée au Hamas et peut-être même à El Kaïda, sans que le Hizbollah ne soit impliqué. Le mouvement chiite a d'ailleurs formellement démenti être à l'origine de ce tir. L'armée israélienne a été surprise par ce tir et dans Kiriat Shmona, la sirène d'alerte n'a pas fonctionnée. Mais la ville s'est retrouvée paralysée. Le Premier Ministre Ehud Olmert a été tenu au courant de ce développement alors qu'il se trouvait à New York. Il a déclaré qu'Israël n'avait pas l'intention de riposter à ce tir. Cependant, plusieurs responsables politiques israéliens ont vivement critiqué l'armée régulière libanaise et la FINUL, pour n'avoir pas réussi à empêcher ces tirs.

Yediot Aharonot: Alex Fishman estime qu'Israël ne peut se permettre de ne pas riposter à ce tir: "Nous sommes devenus les champions de la complaisance. Cela suffit de trouver toutes sortes de prétextes pour  ne pas réagir et pour tenter d'expliquer les tirs des terroristes. Tout le monde nous jauge: le Hizbollah, le Hamas, la Syrie, le gouvernement libanais. Tous veulent savoir si quelque chose a changé coté israélien depuis la guerre du Liban". 

Maariv: Ben Caspit fait un lien entre les tirs de katiouchas d'hier et la situation générale explosive qui règne actuellement au Proche-Orient. Pour lui ce tir est lié à la confrontation entre les régimes islamistes et les régimes laïques modérés dans le monde arabe. Cette confrontation aura une influence non seulement sur le Proche-Orient mais aussi sur l'ensemble de la planète. Si c'est l'Islam qui l'emporte, nous serons à la portée des katiouchas, des Scuds et des missiles Fadjr".

 

 

2. La situation dans Gaza

Yediot Aharonot: Des centaines de réfugiés palestiniens se pressent toujours au poste d'Erez dans l'espoir qu'Israël les autorisera à pénétrer sur son territoire. Un journaliste palestinien qui a été sollicité par le Yediot relate la situation de ces réfugiés qui fuient l'anarchie et le chaos régnant actuellement à Gaza. Tzahal a interpellé, hier, trois Palestiniens qui tentaient de franchir la barrière de sécurité séparant Gaza du territoire israélien.

Haaretz: Abou Maazen a nommé Salam Fayed, Premier Ministre du gouvernement d'urgence formé à Ramallah suite à la conquête de la bande de Gaza par le Hamas. Fayed a formé un gouvernement de 11 ministres qui ont prêté serment hier. Dans l'entourage de Mahmoud Abbas, on affirme qu'Israël  doit contribuer au renforcement du gouvernement d'Abbas. Les Palestiniens espèrent qu'avec la formation de ce gouvernement de salut public, Israël acceptera de reprendre les négociations, et de dégeler les arriérés de la TVA qui sont bloqués depuis plus d'un an. Le Hamas et Ismaïl Aniyeh ne reconnaissent pas le nouveau gouvernement  palestinien et affirment que seul le gouvernement d'union est légitime.

Haaretz: Le transfert de marchandises entre Israël et Gaza a été interrompu.

Maariv: L'une des premières décisions d'Ehud Barak en tant que nouveau ministre de la Défense sera de vérifier s'il peut ouvrir les postes de passage. 

Haaretz: Tzvi Barel explique, dans son analyse, que la bande de Gaza ne peut pas être séparée organiquement de la Cisjordanie. N'en déplaise aux dirigeants israéliens et américains qui se sont empressés de reconnaître le nouveau gouvernement d'urgence palestinien. Pour lui, le lien entre Gaza et la Cisjordanie est l'une des composantes de l'identité palestinienne. Gaza n'est pas comparable aux camps palestiniens du Liban, de la Syrie: c'est une membre  à part entière de l'entité palestinienne. 

Le Hamas se définit comme un mouvement d'opposition islamiste mais il n'en reste pas moins un mouvement d'opposition nationale au même titre que l'OLP. 

Reste à savoir comment sera-t-il possible de restaurer les liens entre le Hamas et le Fatah? Il semble qu'il n'y aura pas d'autre alternative que de faire appel, à nouveau, à l'Egypte, l'Arabie Séoudite et même l'Iran". 

 

3.Ehud Olmert aux Etats-Unis

Haaretz: Dans le cadre de son séjour aux Etats-Unis, le Premier Ministre Ehud Olmert a rencontré,hier à New York, le Secrétaire général des Nations-Unies Ban Ki-Moon. Ce dernier lui a exprimé ses craintes de voir la situation humanitaire se dégrader rapidement dans la bande de Gaza. Le Premier Ministre l'a assuré qu'Israël travaillera avec la Communauté internationale pour tenter de régler les problèmes humanitaires posés par l'anarchie qui règne sur place. Il a promis qu'Israël continuera à fournir à la bande de Gaza, de l'eau, de l'électricité, et  des services médicaux et qu'il autorisera le transfert de denrées alimentaires  via les postes-frontière d'Erez et de Karni. Olmert a expliqué au Secrétaire général que les événements de ces derniers jours ont prouvé qu'Israël avait eu  raison de se comporter comme il l'a fait envers le gouvernement d'union nationale palestinien.

Yediot Aharonot: Le Premier Ministre a rendu hommage à l'efficacité des forces de la FINUL stationnées au Sud-Liban et a expliqué qu'il y avait une nette différence entre l'action de ces forces avant et après la guerre. A propos de Gaza, Ehud Olmert a affirmé à son interlocuteur qu'en cas de "génocide", Israël interviendra.

Haaretz: Alouf Ben qui accompagne le Premier Ministre dans son déplacement à New York revient sur les compliments mutuels dont se sont couverts, Olmert, Ban Ki-Moon et l'ambassadeur d'Israël à l'ONU Danny Guilerman. Il explique que ces compliments servent avant tout Olmert dans sa tentative de retour politique, amorcée par l'arrivée de Barak au gouvernement puis par l'élection de Shimon Peres. Olmert espère que sa rencontre avec le Président Bush lui permettra de poursuivre dans cette lancée. 

  

4. Barak entre au ministère de la Défense

Tous les quotidiens : Le nouveau ministre de la Défense Ehud Barak devrait officiellement prendre ses fonctions cette après-midi, après avoir prêté serment du haut de la tribune de la Knesset. Et il entrera demain au ministère de la Défense lors d'une cérémonie de passation des pouvoirs. Barak remplacera donc Amir Peretz. Ce dernier a effectué hier une ultime tournée d'inspection, autour de la bande de Gaza et a eu une série de consultations sur la situation dans Gaza. Hier Barak a fêté sa victoire aux Primaires travaillistes et a remercié tous ses supporters 

Haaretz: Lors de cette soirée, Ehud Barak a déclaré à ses proches: "Nous sommes le véritable parti social d'Israël". Il a confirmé avoir l'intention de  renégocier l'accord de coalition Kadima-travailliste et de réclamer la démission d'Olmert après la publication du rapport définitif de la commission Vinograd.  

   

 

D'autres titres en bref 

Haaretz: Byniamine Netanyaou et le groupe parlementaire Likoud se sont rendus hier sur le Plateau du Golan pour une visite de soutien et d'inspection: "Ceux qui se trouvent ici comprennent qu'Israël doit rester sur le Golan. Israël doit réaffirmer qu'il restera sur le Plateau du Golan", a dit Byniamine Netanyaou qui a profité de l'occasion pour rappeler qu'il y a déjà deux ans, il avait mis en garde contre un renforcement du Hamas dans Gaza après le retrait des habitants du Goush Katif. 

 

Tous les quotidiens: Des milliers d'orthodoxes ont manifesté hier, sur la place du Shabbbat dans le quartier de Méa Shéarim contre la tenue, ce jeudi de la "gay pride" dans les rues de Jérusalem. Ils ont appelé la police à ne pas autoriser une telle parade et ce afin d'éviter les effusions de sang. 

 

Maariv: Les services de psychiatrie israéliens ont annoncé que Julien Souffir qui a reconnu avoir assassiné sauvagement un chauffeur de taxi arabe à Tel-Aviv, il y a plus d'un mois, souffrait de troubles mentaux et n'était pas apte à être jugé devant un tribunal. Les psychiatres ont indiqué que Souffir était incapable de faire une distinction entre le bien et le mal. Il sera donc interné dans un hôpital psychiatrique pour y suivre un traitement. 

 

Haaretz: Décès jeudi dernier à l'âge de 87 ans du père Marcel Dubois, qui a vécu en Israël pendant plus de 40 ans et qui a même été le recteur de la faculté de philosophie à l'université hébraïque de Jérusalem. Il a été particulièrement actif dans le dialogue entre juifs et chrétiens. 


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette