Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Primaires travaillistes : Barak et Ayalon au 2 me tour

Primaires travaillistes : Barak et Ayalon au 2 me tour

Claire Dana Picard | Arouts 7

mercredi 30 mai 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Comme l’annonaient les sondages, il y aura un second tour aux primaires travaillistes devant dsigner le nouveau prsident du parti. A l’issue du dpouillement de tous les bulletins de vote, dans la nuit de lundi mardi, il s’est avr qu’Ehoud Barak arrivait en tte de ces lections avec 35,6 % des voix, et tait suivi d’Ami Ayalon qui a obtenu 30,6 % des suffrages. Les deux candidats s’affronteront donc au second tour, dans deux semaines.

Le président sortant, Amir Peretz, actuel ministre de la Défense, se trouve en troisième position avec 22,4 % de soutien. Ophir Pinès a été crédité de 8 % des voix seulement et Dany Yatom de 2,7%. Le taux de participation a été assez élevé : 65 % des électeurs travaillistes ont pris part à ce scrutin.

Les sondages n’ont donc pas menti en plaçant Barak et Ayalon en tête mais ils n’ont pas su discerner l’avantage de l’ancien Premier ministre qui a tout de même supplanté son adversaire avec 5 % de voix supplémentaires en sa faveur. Ils semblent en outre s’être quelque peu fourvoyés en sous-estimant les chances d’Amir Peretz qui a obtenu davantage de voix que celles qui lui étaient créditées dans les diverses enquêtes publiées ces derniers temps.

Autre conclusion des ces élections : Ehoud Barak a sans doute eu raison de s’imposer le silence pendant sa campagne. Reste à savoir s’il saura conserver son avantage lors du second tour, dans deux semaines.

A présent, les clans se forment en faveur de l’un ou l’autre des candidats qui s’affronteront le 12 juin prochain. Les adeptes d’Ophir Pinès ont appelé à voter en faveur d’Ehoud Barak et ont incité les partisans d’Amir Peretz à les rejoindre. Quant au professeur Braverman, il a annoncé qu’il soutenait la candidature d’Ami Ayalon et s’est déclaré convaincu de sa victoire.

Le député travailliste Yoram Marciano, appartenant au camp du ministre de la Défense, a déclaré que les medias devaient demander pardon à Amir Peretz pour avoir sous-estimé ses chances dans leurs sondages. Dans l’entourage du président sortant, on accepte la défaite d’Amir Peretz mais on souligne qu’il conserve malgré tout un rôle prédominant au sein du parti et on considère que son soutien pour l’un ou l’autre des candidats pourrait être déterminant lors du scrutin, le 12 juin prochain.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette