Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Sdrot : des rsidents rsolus rester chez eux

Sdrot : des rsidents rsolus rester chez eux

Claire Dana Picard | Arouts 7

dimanche 27 mai 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Les terroristes de la bande de Gaza poursuivent leurs tirs en direction du Nguev occidental, visant plus particulirement la ville de Sdrot. Dimanche matin, la population a eu, une fois de plus, un rveil brutal avec deux nouvelles roquettes qui se sont abattues sur la cit : l’une d’entre elles a touch l’difice du centre communautaire. Fort heureusement, personne n’a t bless.

dernière minute 09:31
Une 3e roquette Qassam est tombée à Sdérot. Il y aurait deux blessés, dont un dans état qualifié de très grave. Les deux personnes ont été évacuées vers l’hôpital Brazilaï d’Ashkelon. (Guysen.Israël.News)



Les habitants de Sdérot sont soumis en permanence à une tension extrême depuis le début des attaques, il y a près de deux semaines, et semblent partagés quant à l’attitude à adopter face à ces tirs ininterrompus que Tsahal ne parvient pas à stopper en dépit de ses opérations dans la bande de Gaza. Certains, recherchant un léger répit, ont décidé de quitter la ville pendant quelques jours, alors que d’autres sont résolus à rester coûte que coûte.

Un correspondant du site Ynet s’est rendu sur place samedi soir pour interroger plusieurs résidentes de la ville juste après la chute de roquettes qui ont atteint de plein fouet un appartement. L’une d’entre elles, Ayelet Azoulay, mère de six enfants, a raconté que son mari et elle-même avaient décidé de ne pas quitter la ville un seul instant, ne serait-ce que pour s’accorder un moment de détente. Elle a en outre émis de vives critiques à l’encontre de certains hauts responsables qui évacuaient la population et dénoncé notamment les démarches entreprises par le ministère de la Défense.

Elle a ajouté que « la réponse de ce ministère devait être différente », s’exclamant : « c’est ça, la réponse du ministère de la Défense ? Nous sortir d’ici ? Nous ne méritons pas d’être protégés ? Ils veulent nous évacuer ? Et après nous, ce sera Ashkelon, et quand ils arriveront à Tel Aviv, nous entrerons tous dans la mer ? » Ayelet Azoulay a alors ajouté qu’elle ne craignait pas les roquettes mais redoutait plutôt la réaction de la « direction défectueuse de l’Etat ».

Une autre résidente, Bat El Seroussi, interrogée elle aussi par Ynet, a indiqué qu’un appartement voisin du sien avait été touché par une roquette. Toutefois, a-t-elle confié, elle n’aurait pas l’intention de quitter la ville. Elle a également exprimé son indignation face à l’inertie du gouvernement : « Il est impossible de vivre ainsi. Les membres du gouvernement se soucient davantage de leur siège, qu’attendent-ils ? Que nous ayons d’autres morts ? »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette