Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le cabinet ne modifie pas la politique de riposte face aux Qassam

Le cabinet ne modifie pas la politique de riposte face aux Qassam

service de Presse de l’ambassade de France en Isral

lundi 14 mai 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Au terme d’une runion de plusieurs heures, le cabinet restreint de scurit n’a pas pris de dcision concernant un changement de politique face aux tirs de roquettes Qassam en provenance de la bande de Gaza.

Selon le Yediot Aharonot, le cabinet s’est contenté d’autoriser l’armée à prendre pour cible les cellules responsables des tirs dès leur formation, sans attendre le moment même du tir. De même, l’armée pourra pénétrer plus en profondeur dans la bande de Gaza pour y déceler les tunnels qui servent à la contrebande. Néanmoins, aucune opération d’envergure n’a été décidée.

Le Haaretz rapporte que trois approches prévalent parmi les responsables militaires : le général Yoav Galant, commandant de la région sud, a proposé une opération relativement importante qui réduirait significativement le nombre de tirs de roquettes ; Yuval Diskin, directeur du Shabak, le service de renseignement intérieur, s’est déclaré opposé à une opération de large envergure, estimant que le Hamas cherche à provoquer l’escalade ; le chef d’état-major, Gaby Ashkenazi, a lui adopté une position intermédiaire et souligné l’importance de ce qui se passera sur le terrain au terme d’une éventuelle opération israélienne.

Le cabinet a demandé au commandement militaire de lui présenter des plans destinés à faire face à l’ensemble des menaces en provenance de la bande de Gaza : les tirs des Qassam, la contrebande et le renforcement du Hamas. Les ministres se réuniront à nouveau cette semaine pour débattre de ce sujet.

Par ailleurs, des participants à la réunion du cabinet ont affirmé que l’influence des conclusions du rapport Winograd sur la guerre au Liban s’est clairement faite ressentir hier. En effet, les exposés des responsables militaires ont été plus détaillés que d’habitude, le Conseil pour la sécurité nationale a mené les débats et les ministres ont dû enlever les batteries de leurs téléphones cellulaires pour éviter toute fuite.

Le Haaretz rapporte que trois roquettes Qassam ont été tirées hier vers l’ouest du Néguev. L’une d’entre elle a mis le feu à un pâturage.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette